Mortalité infantile

La mortalité infantile est le rapport des décès d'enfants de moins d'un an aux naissances vivantes pour une période donnée. L’indicateur est présenté selon deux facettes : la mortalité infantile peu importe le poids du bébé à la naissance (Tous poids) et la mortalité infantile des bébés pesant 500 grammes et plus à la naissance (500 g et plus), excluant ainsi les très grands prématurés. Plus de détails sont disponibles dans les notes méthodologiques.

La situation au Québec

443 décès infantiles ont été dénombrés en 2012 parmi 89 000 naissances vivantes.
La mortalité infantile totale est stable depuis 15 ans et celle des bébés de 500 grammes et plus
a connu une légère diminution.

Le Québec dans le monde

Le rang classe le Québec parmi toutes les observations, le rang 1 étant le plus favorable.

Notes méthodologiques

    Définitions

    • Mortalité infantile (tous poids): Rapport, pour une période donnée, des décès d'enfants de moins d'un an aux naissances vivantes.
    • Mortalité infantile (500 grammes et plus): Rapport, pour une période donnée, des décès d'enfants de moins d'un an pesant au moins 500 grammes, aux naissances vivantes d’au moins 500 grammes.
    • Pour une définition du milieu rural et urbain, ou pour en savoir plus sur le choix des pays comparés au Québec, consultez les Informations sur les volets.

    Précisions méthodologiques

    • Il est pratique courante d'exclure les naissances de moins 500g du calcul de la mortalité infantile, car elles présentent un taux de mortalité extrêmement élevé (977 sur 1000 en moyenne de 1997 à 2011 au Québec) et que les modes d’enregistrement des très petits bébés varient d’un pays à l’autre (Portrait de santé du Québec et de ses régions, 2011). D'ailleurs, plusieurs pays ne diffusent que la mortalité infantile des 500g et plus. Néanmoins, comme ces naissances sont assurément prématurées et que la prématurité est un déterminant important de l'état de santé des nouveau-nés, nous avons décidé de présenter également la mortalité infantile de tous les nouveau-nés, peu importe leur poids à la naissance.
    • Les données du Québec ne sont présentées qu’à partir de 1997. Avant 1997, le poids est inconnu pour plus de 50 % des décès infantiles. À partir de 1997, le poids a été enregistré de manière plus systématique.
    • Tous les résultats affichés ont un coefficient de variation inférieur à 33,3 %.
    • Les données internationales pour la mortalité infantile de 500 grammes et plus correspondent à un poids minimal de 500 grammes ou à un minimum de 22 semaines de gestation.
    • L’année affichée dans les Comparaisons internationales correspond à l’année où le plus de pays ont des données disponibles.

    Rangs

    • Le rang affiché dans le volet Comparaisons canadiennes classe le Québec parmi les 9 autres provinces et exclut les territoires et le Canada dans son ensemble.
    • Le rang affiché dans le volet Comparaisons américaines classe le Québec parmi les 50 autres états et le District de Columbia (Washington D.C.) et exclut les États-Unis dans son ensemble.
    • Comparaisons internationales : Le rang affiché classe le Québec parmi les pays comparables de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ayant des données récentes. Ça correspond à 16 pays sur une possibilité de 16 pour la mortalité infantile totale et à 13 pays pour la mortalité infantile des 500g et plus. Pour voir quels pays sont comparés au Québec, consultez le tableau des indicateurs selon les pays comparés ici.

    Sources

      Mise à jour des données:

        Compilation:

        Dernière modification: 

        1 mars 2017