Publications

  • 23 juin 2020

    Dans le cadre du Programme québécois de dépistage du cancer du sein, l’Institut national de santé publique du Québec s’est vu confier le mandat de la certification des équipements de mammographie. C’est le Laboratoire de santé publique du Québec qui réalise les travaux requis à cette fin. La certification est un élément normatif, soit le résultat positif de la rencontre des diverses exigences du contrôle de qualité des installations de mammographie au Québec.

    La mammographie est réputée conduire à une détection précoce d’anomalies de la glande mammaire avec une sensibilité supérieure à la palpation. Pour ce faire, les images mammographiques doivent être de grande qualité. Le propos du présent rapport est exclusif au contrôle de la qualité des installations radiologiques...

  • 22 juin 2020

    À ce jour, on rapporte au Québec plus de 4 500 personnes ayant eu un test TAAN positif suite à un résultat négatif (fichier V10, extraction du 2 juin 2020). Cet avis porte sur l’interprétation de ces résultats et sur la prise en charge des personnes qui présentent à nouveau un test TAAN positif après avoir été considérées guéries.

  • 1 juin 2020

    La participation à un programme de contrôle externe est inscrite aux bonnes pratiques des laboratoires et est considérée comme indispensable pour l’accréditation aux normes ISO 15189. Dans ce contexte réglementaire et dans le but d’assurer la sécurité du public, le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a créé un programme provincial qu’il supporte financièrement et qui permet à tous les laboratoires, indépendamment de leur volume et de leur localisation d’y avoir accès, assurant ainsi l’uniformité de la qualité analytique sur tout le territoire.

    C’est le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) qui a été mandaté pour faire la mise en place du programme provincial. Pour répondre à sa mission, le LSPQ a choisi d’établir un partenariat avec la Société...

  • 1 juin 2020

    La mesure de précision des résultats d’analyses est déterminante pour en assurer la qualité. Elle varie en fonction de chaque type de paramètres et est associée aux méthodes sélectionnées dans chaque laboratoire. En biochimie, plus de 300 paramètres répertoriés y font appel, ce qui constitue un haut niveau de surveillance et qui nécessite la participation à un programme de contrôle interne.

    Au Québec, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) offre à tous les laboratoires un programme de contrôle interne provincial qui les assiste dans cette tâche. Il a mandaté le LSPQ pour sa mise en place. Au niveau administratif, ce dernier a choisi un partenariat avec la Société québécoise de biologie clinique (SQBC) qui rend disponible une équipe de support, le BCQ. Au niveau...

  • 23 avril 2020

    En 2018, le programme de surveillance a permis de mettre en évidence les faits suivants :

    • Parmi les 82 laboratoires participants (79 laboratoires du réseau public et 3 laboratoires privés), 52 ont rapporté au moins une souche de N. gonorrhoeae;
    • Parmi les 1847 souches retenues pour analyse (1 souche/personne/14 jours), 1526 avaient été isolées chez des hommes, 308 chez des femmes et 13 chez des personnes dont le sexe n’était pas disponible;
    • Des analyses de sensibilité aux antibiotiques ont été faites pour 1836 souches (1521 hommes, 302 femmes et 13 personnes dont le sexe n’était pas disponible);
    • Parallèlement au programme de surveillance du Laboratoire de santé publique du Québec, selon le fichier des maladies à déclaration obligatoire...
  • 25 février 2020

    Les zoonoses entériques figurent parmi les maladies à déclaration obligatoire (MADO) les plus importantes en ce qui concerne le nombre de cas déclarés au Québec. Leur fardeau de morbidité et de mortalité est déjà significatif et risque de s’alourdir au cours des prochaines décennies puisque le Québec fera face à divers changements notamment le vieillissement de la population, la mondialisation des marchés, l’immigration, l’introduction de nouvelles technologies diagnostiques et les changements climatiques. Leur surveillance est donc cruciale. Ce rapport de surveillance dresse un premier portrait rétrospectif des zoonoses entériques déclarées aux niveaux provincial et régional de 2000 à 2017.

    Méthodologie

    Seize maladies sont présentées dans ce rapport...

  • 21 février 2020

    Ce rapport résume les activités réalisées par le programme de contrôle externe de qualité en pathologie (CEQP) en 2018 et décrit les résultats pour les activités complétées durant cette année.

    Cytologie

    Le programme de l’Institute for Quality Management in Healthcare (IQMH) propose une activité éducative d’interprétation de frottis gynécologiques et non gynécologiques aux 40 laboratoires inscrits en cytologie. La concordance des réponses saisies par les laboratoires à l’exercice 2017-2018 a été établie à 99,2 % pour les cas gynécologiques et à 96,3 % pour les cas non gynécologiques.

    Histologie

    Les 46 laboratoires inscrits aux essais d’histologie en 2018 étaient invités à soumettre pour évaluation des lames colorées par...

  • 3 février 2020

    L’analyse des résultats obtenus dans le cadre du programme de surveillance en laboratoire des entérobactéries résistantes aux carbapénèmes a permis de dégager les éléments suivants :

    • Parmi les 533 souches productrices de carbapénèmases, le gène KPC a été identifié chez 309 souches (58,0 %);
    • Le gène OXA-48 (famille) a été identifié chez 106 souches (19,9 %);
    • Soixante-sept souches (12,6 %) ont été trouvées productrices d’une métallo-β-lactamase de type NDM;
    • Le gène IMI/NMC a été identifié chez 22 souches (4,1 %) d’E. cloacae et d’E. cloacae complexe;
    • Onze souches (2,1 %) de Serratia marcescens ont été trouvées porteuses du gène SME;
    • Une souche d’E. cloacae a été trouvée positive pour le...
  • 29 novembre 2019

    Au Québec, l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) fait l’objet d’une collecte de données épidémiologiques à des fins de surveillance continue de l’état de santé de la population depuis avril 2002. Ce rapport décrit principalement les caractéristiques des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) nouvellement diagnostiquées en 2018, ainsi que la tendance des nouveaux diagnostics de la maladie depuis 2009.

  • 19 novembre 2019

    Depuis 1988, le Laboratoire de santé publique du Québec, en collaboration avec le réseau des laboratoires du Québec et le Ministère de la Santé et des Services sociaux, maintient un programme de surveillance des infections gonococciques. L’analyse des données du programme permet d'établir un portrait de l’antibiorésistance chez les souches isolées au Québec avec une emphase sur les résultats obtenus au cours de l'année 2018, particulièrement en ce qui a trait aux données de sensibilité réduite aux céphalosporines de troisième génération (C3G) et de résistance à l’azithromycine. Les détails méthodologiques sont disponibles dans les rapports de surveillance antérieurs déposés sur le site web du LSPQ.