Indice de défavorisation matérielle et sociale

Historique

L’indice de défavorisation matérielle et sociale (IDMS) a été conçu à la fin des années 1990 dans le but de mesurer la défavorisation des Québécois et des Canadiens à petite échelle géographique1,2. L’IDMS est composé de certaines caractéristiques socioéconomiques de la population d’un territoire et a souvent été utilisé comme substitut d’information sur le statut socioéconomique des individus. Il a servi à documenter et faire ressortir la présence de disparités de santé et de recours aux soins en fonction d’inégalités dans les ressources matérielles et sociales. Dans une perspective plus large, l’IDMS a servi à la prise de décisions et à l’allocation de ressources publiques dans les régions et les communautés locales.

Objectif

L’IDMS a pour objectif de caractériser et illustrer la défavorisation à l’échelle de petites unités géographiques. Cette information est notamment utile pour soutenir les exercices de planification des ressources dans le réseau de la santé et des services sociaux. Plus spécifiquement, l’IDMS sert à des fins de recherche sur les inégalités sociales de santé et de suivi de leurs tendances, d’élaboration de politiques et de programmes, d’allocation des ressources et d’évaluation des services.

Structure

L’IDMS comprend deux dimensions. La dimension matérielle reflète la privation de biens et de commodités de la vie courante des personnes résidant dans un territoire et ayant comme conséquence un manque de ressources matérielles (évaluée par l’éducation, l’emploi et le revenu). La dimension sociale renvoie à la fragilité du réseau social, de la famille à la communauté (évaluée par le fait de vivre seul, d’être monoparental et d’être séparé, divorcé ou veuf). L’IDMS regroupe ainsi six indicateurs qui ont été choisis pour leur relation avec l'état de santé et l'une ou l'autre des deux formes de défavorisation3,4,5.

Utilisation de l’IDMS

Le tableau ci-dessous donne accès aux données des différentes versions de l’IDMS (québécoise ou canadienne) et aux différentes années de production (1991, 1996, 2001, 2006, 2011 et 2016).

ANNÉE INDICE
2016 Québec
Canada
2011 Québec (nouveau découpage)
Québec (ancien découpage)
Canada
2006 Québec
Canada
2001 Québec
Canada
1996 Québec
Canada
1991 Québec
Canada

Pour une meilleure compréhension et utilisation de l’IDMS, consultez L’indice de défavorisation matérielle et sociale : en brefou référez-vous à l'un des guides méthoologiques.

Pour connaître les travaux externes à l’INSPQ qui ont utilisé l’IDMS, consultez notre bibliographie.

Pour tout commentaire ou question sur l’IDMS ou pour être ajouté à notre liste d’envoi d’informations, n'hésitez pas à communiquer avec nous à l’adresse suivante: biesp@inspq.qc.ca en précisant « Indice de défavorisation matérielle et sociale » dans le sujet de l’envoi. Vous pouvez également procéder de cette façon pour nous faire connaître vos travaux et publications utilisant l’indice de défavorisation matérielle et sociale. Ils seront inclus dans notre bibliographie.

Les demandes de soutien, de données ou d’informations complémentaires peuvent être soumises en remplissant ce formulaire.

Comment citer l’indice dans vos travaux : Institut national de santé publique du Québec à partir des données des recensements canadiens de 1991, 1996, 2001, 2006, 2011 et 2016. Indice de défavorisation matérielle et sociale compilé par le Bureau d'information et d'études en santé des populations (BIESP). [En ligne]. [https://www.inspq.qc.ca/defavorisation/indice-de-defavorisation-materielle-et-sociale]

Un sondage pour mieux servir les utilisateurs de l’indice de défavorisation matérielle et sociale (IDMS)

Afin de mieux connaître l’utilisation de l’IDMS et la satisfaction des utilisateurs, nous avons mené un sondage en mars 2018 auprès d’utilisateurs multidisciplinaires de l’IDMS à travers le Canada. Les résultats révèlent la pertinence de cet outil de mesure de la défavorisation à petite échelle, mais aussi le besoin de repenser sa composition et son adaptation à des territoires sociosanitaires aux caractéristiques variées.

Références

  1. Pampalon R, Raymond G. Un indice de défavorisation pour la planification de la santé et du bien-être au Québec. Mal Chron Au Can. 2000;21(3):113-22.
  2. Pampalon R, Hamel D, Gamache P, Philibert MD, Raymond G, Simpson A. Un indice régional de défavorisation matérielle et sociale pour la santé publique au Québec et au Canada. Rev Can Santé Publique. 30 avr 2012;103(8):17-22.
  3. Gamache P, Hamel D. Les défis de la mise à jour de l’indice de défavorisation avec les données du recensement de 2011 et de l’Enquête nationale auprès des ménages (ENM). Montréal, Québec: Institut national de santé publique du Québec; 2017, 7 pages.
  4. Pampalon R, Gamache P, Hamel D. Indice de défavorisation matérielle et sociale du Québec. Suivi méthodologique de 1991 à 2006. Montréal, Québec: Institut de santé publique du Québec; 2011, 15 pages.
  5. Pampalon R, Hamel D, Raymond G. Indice de défavorisation pour l’étude de la santé et du bien-être au Québec - Mise à jour 2001. Montréal, Québec: Institut de santé publique du Québec; 2004, 12 pages.

Voir aussi

Autres sites d’intérêt

  • Townsend Archives
  • Données Québec (site qui héberge un fichier avec les données de l’indice de défavorisation matérielle et sociale, version Québec de 2011 et 2016 en format shapefile pour la cartographie)

 

Dernière mise à jour : 19 septembre 2019