Sécurité

  • 11 mai 2017

    The Centre is made up of institutions in the Québec public health network under the scientific coordination of the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), which, in conjunction with its mission, establishes links with Canadian and international organizations in order to foster cooperation and the pooling of knowledge. The Collaborating Centre seeks to contribute at the international level to research, development and the dissemination of intersectoral approaches to promote safety and prevent intentional and unintetional injuries.

    2014-2018 Mandate:

    • Collaborate in the activities of the WHO and the PAHO.

    • Satisfy the needs of the international community.

    • Support the Réseau francophone international de prévention...
  • 11 mai 2017

    Le Centre collaborateur est formé d’un ensemble d’institutions du réseau de la santé publique du Québec sous la coordination scientifique de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) qui, de par sa mission, établit des liens avec différentes organisations, à l'échelle canadienne et internationale, de manière à favoriser la coopération et l’échange de connaissances. Sa mission est de contribuer sur la scène internationale à la recherche, au développement et à la diffusion d'approches intersectorielles pour promouvoir la sécurité et prévenir les traumatismes intentionnels et non intentionnels.

    Son mandat pour la période 2014-2018 consiste à :

    • Collaborer aux activités de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de l’Organisation panaméricaine de la...
  • 2 mars 2017

    Ce mémoire s’inscrit dans le cadre de la consultation La sécurité routière : ça nous concerne tous!, menée par la Société de l'assurance automobile du Québec et le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports. L’INSPQ y constate que le bilan routier s’est beaucoup amélioré depuis le milieu des années 70. Toutefois, les données les plus récentes suggèrent que les acquis sont fragiles. Il est donc important de poursuivre les efforts pour que le Québec se rapproche des pays les plus performants en matière de bilan routier.

    Pour y arriver, l’Institut propose des mesures concernant la promotion de comportements visés par le Code de la sécurité routière, les infrastructures et l’offre de moyens de transports collectifs et actifs...

  • 31 octobre 2016

    Voici la troisième édition du «Guide des aires et des appareils de jeu». Il s’agit d’une mise à jour qui tient compte de la nouvelle norme 2014 CAN/CSA-Z614-14 de l’Association canadienne de normalisation (CSA). La norme canadienne définit de quelle manière les aires et les appareils de jeu doivent être conçus, installés et entretenus pour être sécuritaires. Elle est la référence au Canada pour les municipalités, les commissions scolaires, les écoles et les services de garde.

    Le guide des aires et des appareils de jeu a pour but de rendre les aspects techniques de la norme plus faciles à appliquer sur le terrain pour tous les responsables d’aires et des appareils de jeu publics.

    La première section du guide présente les principaux éléments du contexte entourant la...

  • 10 mai 2016
    • Chaque année, on dénombre au Québec environ 174 suicides par intoxication médicamenteuse dont 15 suicides par médicament sans ordonnance.
    • Une proportion importante de suicides et de tentatives de suicide par médicament incriminent plusieurs substances.
    • Les suicides par médicaments accessibles sans ordonnance dénombrés sont une sous-estimation puisque dans les cas où plusieurs médicaments ont été ingérés, seule la substance présumée avoir causé le décès est considérée pour déterminer la cause la plus probable du décès.
    • L’acétaminophène est de loin le médicament le plus souvent incriminé dans les intoxications volontaires par médicaments sans ordonnance suivi des salicylés, des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des antihistaminiques. Selon la...
  • 5 avril 2016

    Les enjeux liés à l’accès aux armes à feu vont bien au-delà de leur utilisation dans le cadre d’activités criminelles. L’accessibilité aux armes à feu constitue un facteur de risque important de suicide, d’homicides, notamment d’homicides conjugaux, et de décès accidentels.

    La majorité des décès attribuables aux armes à feu ne sont pas liés à des activités criminelles et impliquent des armes longues.

    • Entre 2009 et 2013 au Québec, en moyenne 127 personnes sont décédées annuellement à la suite d’un suicide par arme à feu. C’est 5 fois plus que le nombre de victimes d’homicides par ce moyen.
    • Le suicide est la première cause de décès par arme à feu au Québec. Dans la majorité des cas, ils sont commis au domicile de la victime, à l’aide d’une...
  • 11 février 2016

    Ce rapport présente les résultats d’une analyse descriptive des attentes et des préoccupations des parents du Québec envers les services de garde éducatifs à l’enfance que fréquentent leurs enfants. Elle s’inscrit dans une étude canadienne plus large visant à mieux comprendre comment le comportement des pères au regard de la sécurité de leurs enfants est influencé par les idéaux masculins dominants, les modèles de rôle dans le couple, la culture et le lieu de résidence. Cette étude a été réalisée en collaboration avec l’University of British Columbia et le Centre for Community Child Health Research.

    De manière générale, les parents québécois s’attendent à ce que le milieu de garde que fréquentent leurs enfants soit conforme aux normes de sécurité et à la réglementation en...

  • 26 janvier 2016

    Dans le cheminement habituel de planification d’une enquête, il faut décider s’il faut créer un nouveau questionnaire ou en utiliser un déjà existant qui correspond à nos objectifs. La conception d’un questionnaire étant une tâche assez complexe, il est souvent plus avantageux d’en utiliser un déjà élaboré et validé. Si votre objectif est d’apprécier les problèmes de sécurité tels qu’ils sont vécus ou perçus par la population d’un territoire donné, le Questionnaire d’enquête sur la sécurité des personnes et la victimation dans les milieux de vie pourrait répondre à votre besoin.

    Le présent guide vise à assurer une utilisation optimale du questionnaire nommé ci-dessus ainsi que des outils informatiques conçus pour la saisie et le traitement des données qu’il accompagne...

  • 6 mai 2015

    Le Centre est formé d'un ensemble d'institutions du réseau de la santé publique du Québec sous la coordination scientifique de l'Institut national de santé publique du Québec qui, de par sa mission, établit des liens avec différentes organisations, à l'échelle canadienne et internationale, de manière à favoriser la coopération et l'échange de connaissances.

    Ce rapport est soumis annuellement à l'OMS/OPS et fait partie des exigences de gestion et de suivi dont le Centre collaborateur OMS du Québec pour la promotion de la sécurité et la prévention des traumatismes est redevable. Exceptionnellement, le présent rapport couvre une période de 16 mois, l'année 2013 et les quatre premiers mois de 2014. Ceci a été décidé en raison du fait que le mandat 2010-2014 finissait à la fin avril...

  • 6 mai 2015

    The Centre is made up of institutions in the Québec public health network under the scientific coordination of the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), which, in conjunction with its mission, establishes links with Canadian and international organizations in order to foster cooperation and the pooling of knowledge.

    This report is submitted each year to the WHO/PAHO and is part of the organization's management and monitoring requirements in respect of the Québec WHO Collaborating Centre for Safety Promotion and Injury Prevention. Exceptionally, this report covers a period of 16 months, i.e. the year 2013 and the first four months of 2014, given that the Centre's 2010-2014 mandate expired at the end of April 2014. The next report will cover a period of eight...

Pages

S'abonner à Sécurité