Maladie de Lyme
Situation et définition

Les tiques infestées sont les principaux vecteurs de Borrelia burgdorferi, l’agent causal de la borréliose de Lyme. Les forêts de feuillus, au climat tempéré et au sol humide, constituent l’habitat usuel de ces tiques.

Il existe des foyers endémiques dans les zones forestières tempérées d’Asie, d’Europe centrale, orientale et du nord-ouest, des États-Unis d’Amérique et du sud du Canada.

Répartition géographique de la maladie de Lyme

Source : Guide d’intervention santé-voyage. Situation épidémiologique
et recommandations 1999. MSSS. Révisée 2007.

Définition des termes

Le mot « présence » signifie l’existence de régions où une population de tiques vectrices infestées du genre Ixodes, est retrouvée.  Lorsque l’on retrouve I. scapularis dans une région donnée, on peut parler de « présence établie ou accidentelle », selon le cas.

On parle de « présence établie » d’une population de tiques lorsque les trois stades du développement de la tique – larve, nymphe, adulte – sont décelés dans un même secteur chez des animaux qui y vivent ou dans l’environnement pendant au moins deux années consécutives.

Par opposition, le terme « présence accidentelle » est utilisé lorsque les trouvailles sont sporadiques, à la fois dans le temps et dans l’espace; on ne retrace habituellement qu’un stade de développement de la tique.

Dernière modification: 

15 décembre 2016