Tabagisme chez la population générale

Proportion de fumeurs actuels dans la population

Situation actuelle

Selon les données de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) de 2017-2018, la proportion de fumeurs actuels chez les Québécois de 12 ans et plus s'élevait à 18 %, soit environ 1 280 000 fumeurs. Un écart statistiquement significatif est noté entre les hommes (20 %) et les femmes (16 %), ces proportions représentant environ 709 000 fumeurs et 571 000 fumeuses.

Les données de l'ESCC de 2017-2018 montrent aussi que les adolescents (12-17 ans) et les adultes âgés de 65 ans et plus représentent les groupes où l'on retrouve les plus faibles proportions de fumeurs actuels, soit 5 % et 11 % respectivement. Les proportions de fumeurs actuels observés chez les 18-24 ans (23 %), les 25-44 ans (21 %) et les 45-64 ans (20 %) sont significativement plus élevées sur le plan statistique.

Tendances

La prévalence du tabagisme actuel au Québec a connu une lente mais constante diminution au cours des dernières années. En effet, l'usage de la cigarette chez les Québécois de 12 ans et plus est progressivement passé de 24 % en 2007-2008 à 20,5 % en 2013-2014. Les proportions retrouvées en 2015-2016 et 2017-2018 sont similaires, soit 18 % dans chacun des cas.

Figure 1 - Proportion de fumeurs actuels dans la population, Québec

 

* Coefficient de variation supérieur à 16,5 % et inférieur ou égal à 33,3 % (supérieur à 15 % et inférieur ou égal à 35 % pour 2015-2016 et 2017-2018); à interpréter avec prudence.

Répartition des fumeurs quotidiens selon le nombre de cigarettes consommées par jour

Situation actuelle

Selon les données de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) 2017-2018, la majorité des fumeurs quotidiens consomment de 11 à 25 cigarettes par jour (55 %), alors que 41 % fument de 1 à 10 cigarettes par jour et 4 % en consomment 26 ou plus. Des écarts statistiquement significatifs sont enregistrés en fonction du genre, une plus grande proportion d'hommes que de femmes rapportant fumer plus de 10 cigarettes par jour (11-25 cigarettes : 60 % c. 48 %; 26 cigarettes ou plus : 6 % c. 2 %). À l'inverse, les femmes sont proportionnellement plus nombreuses que les hommes à fumer entre 1 et 10 cigarettes par jour (50 % c. 34 %).

Les données tirées de l'ESCC 2017-2018 indiquent que les fumeurs quotidiens âgés de 45 à 64 ans se retrouvent en plus faible proportion (35 %) que les adolescents de 12-17 ans (76 %), les jeunes adultes de 18-24 ans (50 %) et les adultes de 25 à 44 ans (47 %) à fumer de 1 à 10 cigarettes par jour. Par rapport à la consommation de 11 à 25 cigarettes par jour, on note une proportion significativement plus élevée chez les 45-64 ans (59 %) comparativement aux 18-24 ans (46 %) et aux 25-44 ans (51 %). Aucun écart statistiquement significatif ne peut être rapporté entre les groupes d'âge quant à la consommation de 26 cigarettes ou plus par jour.

Tendances

De 2007-2008 à 2013-2014, la proportion de fumeurs quotidiens fumant de 1 à 10 cigarettes par jour est demeurée stable autour de 36 %, tout comme les proportions de fumeurs quotidiens consommant de 11 à 25 cigarettes (58 %) ou 26 cigarettes ou plus par jour (6 %). Notons de plus qu'aucun écart statistiquement significatif n'est enregistré de 2015-2016 à 2017-2018 par rapport au nombre de cigarettes fumées sur une base quotidienne.

Figure 2 - Répartition des fumeurs quotidiens selon le nombre de cigarettes consommées par jour, Québec

 

* Coefficient de variation supérieur à 16,5 % et inférieur ou égal à 33,3 % (supérieur à 15 % et inférieur ou égal à 35 % pour 2015-2016 et 2017-2018); à interpréter avec prudence.
** Coefficient de variation supérieur à 33,3 %; estimation imprécise, fournie à titre indicatif seulement.
Note : chez les 12 à 17 ans, les estimations portant sur la répartition des fumeurs quotidiens selon le nombre de cigarettes consommées par jour ne sont pas présentées, à part la catégorie 1 à 10 cigarettes, en raison de coefficients de variation trop élevés ou de tailles échantillonnales insuffisantes.

Temps écoulé depuis la cessation de l'usage quotidien du tabac

Situation actuelle

Selon les données de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) 2017-2018, la proportion d'anciens fumeurs ayant cessé de fumer dans la dernière année est de 5 %. Pour environ 8 % des anciens fumeurs, le renoncement au tabac date d'un an à moins de trois ans, alors que la majorité ont cessé de fumer depuis 3 ans ou plus (78 %). Aucun écart statistiquement significatif n'est noté entre les hommes et les femmes par rapport au temps écoulé depuis la cessation de l'usage quotidien du tabac.

Tendances

Aucun écart statistiquement significatif n'est observé au Québec de 2007-2008 à 2013-2014 par rapport au temps écoulé depuis la cessation de l'usage quotidien du tabac. Un constat similaire peut être émis pour les comparaisons effectuées de 2015-2016 à 2017-2018.

Figure 3 - Temps écoulé depuis la cessation de l'usage quotidien du tabac, Québec

 

 

Notes méthodologiques

Il n'est possible de comparer les résultats du cycle 2007-2008 qu'avec ceux des cycles 2009-2010, 2011-2012 et 2013-2014. Cependant, les résultats impliquant des données du cycle 2013-2014 devraient être interprétés avec prudence en raison de la modification apportée à la méthode d'attribution du mode de collecte pour ce cycle. Étant donné l'ampleur des modifications à l'ESCC à partir du cycle 2015-2016, Statistique Canada recommande une grande prudence dans l'interprétation des écarts observés avec les cycles antérieurs de l'enquête.

Source des données

Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 2007-2008, 2009-2010, 2011-2012, 2013-2014, 2015-2016 et 2017-2018.

L'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) est une enquête transversale conduite sur une base annuelle depuis 2007, les trois premiers cycles de l'enquête (2000-2001, 2003, 2005) ayant été réalisés de manière bisannuelle. L'enquête est réalisée auprès de la population générale de 12 ans et plus dans les ménages privés et porte sur l'état de santé et ses déterminants chez les Canadiens. Un certain nombre de personnes sont exclues de la couverture de l'enquête, soit les personnes habitant sur des réserves et dans d'autres établissements autochtones des provinces, les membres à temps plein des Forces canadiennes, les jeunes âgés de 12 à 17 ans demeurant dans des foyers d'accueil, les personnes placées dans des établissements et les personnes habitant dans les régions sociosanitaires québécoises du Nunavik et de la région des Terres-Cries-de-la-Baie-James. L'ESCC est menée par Statistique Canada au nom de Santé Canada. L'objectif principal de cette enquête est de colliger des informations sur l'état de santé, l'utilisation des services de santé et les déterminants de la santé de la population adolescente et adulte du Canada. Elle est menée auprès d'un large échantillon de répondants et élaborée de manière à fournir des estimations fiables à l'échelle de la région sociosanitaire pour chaque période de deux ans.

Méthode de calcul

Les indicateurs tirés de l'ESCC sont opérationnalisés de la manière suivante :

Proportion de fumeurs actuels dans la population

Population de 12 ans et plus dans les ménages privés fumant la cigarette x 100
Population totale de 12 ans et plus dans les ménages privés

Répartition des fumeurs quotidiens selon le nombre de cigarettes consommées par jour

Population de fumeurs quotidiens de 12 ans et plus dans les ménages privés selon le nombre de cigarettes consommées par jour x 100
Population totale de fumeurs quotidiens de 12 ans et plus dans les ménages privés

Temps écoulé de puis la cessation de l'usage quotidien du tabac

Population d'anciens fumeurs quotidiens de de 12 ans et plus dans les ménages privés selon le temps écoulé depuis la cessation de l'usage quotidien du tabac x 100
Population totale d'anciens fumeurs quotidiens de 12 ans et plus dans les ménages privés
Dernière mise à jour :