Mortalité

  • 28 janvier 2016

    Selon les données provisoires les plus récentes, 1 101 suicides ont été enregistrés au Québec en 2013, ce qui correspond à un taux de 13,3 décès par 100 000 personnes. Ces données suggèrent que la baisse du taux de suicide, amorcée au début des années 2000, semble s’estomper. Les données provisoires de 2014 ne laissent pas entrevoir de baisse du taux de suicide au Québec. Ainsi, avec les données actuellement disponibles, le nombre de suicides est estimé à 1 110 pour l’année 2014.

    En 2013, le nombre de décès par suicide était de 855 chez les hommes et de 246 chez les femmes. Le taux ajusté de suicide était quant à lui de 20,7 décès par 100 000 personnes chez les hommes et de 6,1 décès par 100 000 personnes chez les femmes, soit un taux de suicide des hommes 3,4 plus élevé que...

  • 9 mars 2015

    La consommation de médicaments opioïdes a augmenté au Québec au cours des dernières années. Une hausse importante du nombre et du taux de décès attribuables à une intoxication par opioïde a également été rapportée pour la province entre 2000 et 2009, sur la base des données informatisées du Bureau du coroner en chef du Québec.

    Afin de déterminer si cette hausse s'est poursuivie depuis 2009, une mise à jour de l'analyse a été réalisée, en y ajoutant les années 2010 à 2012 . Cette analyse porte sur la tendance du taux de mortalité attribuable à une intoxication par opioïde dans la population âgée de 20 ans et plus.

    La hausse rapportée entre 2000 et 2009 du taux de décès attribuables à une intoxication par opioïde s'est poursuivie jusqu'en 2012.

    Les individus âgés...

  • 29 janvier 2015

    Selon les données provisoires les plus récentes, 1 102 suicides ont été enregistrés au Québec en 2012, ce qui correspond à un taux de 13,3 décès par 100 000 personnes. Ces données montrent que la baisse du taux de suicide amorcée au début des années 2000 se poursuit encore et rejoint maintenant le taux de décès par suicide du Québec observé il y a 40 ans. Les données provisoires de 2013 ne laissent pas entrevoir de hausse du taux de suicide au Québec. Ainsi pour l’année 2013, avec les données actuellement disponibles, le nombre de suicides est estimé à 1 072.

    Les suicides demeurent plus fréquents chez les hommes que chez les femmes avec un taux 3,5 fois plus élevé. En 2012, le nombre de décès par suicide était de 856 chez les hommes et de 246 chez les femmes. Le taux ajusté de...

  • 19 novembre 2014

    Ce fascicule présente les principaux résultats d'une étude utilisant la méthode d'Arriaga pour quantifier la contribution des groupes d'âge et des causes de décès à l'écart d'espérance de vie entre deux populations, dans ce cas le Québec et le reste du Canada.

    Le Québec a une espérance de vie très proche de celle du reste du Canada. Cependant, en décomposant la différence d'espérance de vie selon la méthode d'Arriaga, on remarque que cette apparente similitude masque des disparités selon les groupes d'âge et les causes de décès.

    Pistes d'amélioration possibles pour le Québec (par rapport au reste du Canada) :

    • Décès de tumeurs malignes du poumon, entre 45 ans et 85 ans chez les hommes, entre 45 ans et 65 ans chez les femmes;
    • Décès de la maladie d'...
  • 19 mars 2014

    Prescription opioid use has increased in Québec in recent years. In view of the serious consequences stemming from drug misuse in this pharmacological class, it is possible that the increase has affected the temporal trend in opioid-related poisoning deaths.

    Objectives

    Determine the opioid-related poisoning death rates in Québec and describe the temporal evolution of the phenomenon by age, gender of the deceased, manner of death, and type of opioid involved.

    Method

    Type of study and population

    A retrospective trend analysis of poisoning-related death rates from 1990 to 2009 in the population 20 years of age or over.

    Data

    The death registry of the Registre des événements...

  • 30 janvier 2014

    En 2011, selon les données provisoires disponibles, 1 105 suicides ont été enregistrés au Québec. Ce nombre correspond à un taux ajusté de 13,7 suicides par 100 000 personnes. Bien que provisoire, les données pour l'année 2011 montrent que la baisse du taux de suicide amorcée au début des années 2000 se poursuit. Le taux ajusté de suicides estimé en 2011 ramènerait ainsi le risque de décès par suicide au niveau de ceux observés au Québec avant 1976. Les données provisoires de 2012 ne laissent pas entrevoir de changements majeurs du taux de suicide au Québec. Ainsi, pour l'année 2012, le nombre de suicides est estimé à 1 072.

    Le nombre et le taux de suicide demeurent supérieurs chez les hommes comparativement à ceux des femmes. En 2011, le nombre de décès par suicide était de...

  • 22 novembre 2013

    La consommation de médicaments opioïdes a augmenté au Québec au cours des dernières années. En raison des conséquences graves associées au mésusage des médicaments provenant de cette classe pharmacologique, il est possible que cette hausse ait influencé la tendance temporelle de la mortalité attribuable aux intoxications par opioïdes.

    Objectifs

    Déterminer le taux de mortalité attribuable aux intoxications par opioïdes au Québec et décrire l'évolution temporelle du phénomène selon l'âge, le sexe des personnes décédées, le mode de décès et le type d'opioïdes.

    Méthode

    Type d'étude et population

    Analyse rétrospective de tendance du taux de mortalité attribuable aux intoxications de 1990 à 2009 dans la...

  • 16 septembre 2013

    This report examines the avoidable mortality rates of Québec's two main linguistic groups, francophones and anglophones, over four periods: 1990−1994, 1995−1999, 2000−2004, and 2005−2007. The analysis was performed for Québec as a whole and for three specific areas: the Montréal census metropolitan area (CMA), all of Québec's other census metropolitan areas (Gatineau, Québec City, Sherbrooke, Trois-Rivières, and Saguenay), and the rest of Québec, i.e., non-metropolitan areas, or non-CMA.

    Avoidable mortality refers to deaths occurring before age 75 due to causes that are known to be preventable. It is considered as an indicator of the quality of health services and public health interventions. Given advances in knowledge about the causes of disease and the means of treatment, we...

  • 16 septembre 2013

    Nous étudions ici la mortalité évitable pour les deux principales communautés linguistiques du Québec, francophone et anglophone, pour quatre périodes : 1990-1994, 1995-1999, 2000-2004 et 2005-2007. L'analyse est faite pour l'ensemble du Québec et pour trois territoires de résidence : la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal, les autres régions métropolitaines de recensement regroupées (Gatineau, Québec, Sherbrooke, Trois-Rivières et Saguenay) et le reste du Québec soit hors des régions métropolitaines de recensement.

    La mortalité évitable considère les décès survenus avant l'âge de 75 ans pour des causes identifiées comme évitables; elle est considérée comme un indicateur de la qualité des services de santé et des interventions de santé publique. Dans des...

  • 17 juillet 2013

    Although population surveys based on standardized questionnaires on mental disorders convey information on prevalence, they cannot provide timely monitoring data on changes in prevalence of mental disorders or their complications. Moreover, they cannot deliver information on links between services offered and utilization that could be used provincially, regionally and locally for mental health prevention planning and service organization.

    To overcome this problem, the unité Surveillance des maladies chroniques et de leurs déterminants (USMCD; Chronic Diseases and determinants Surveillance Unit) at the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) was given the mandate to develop and implement a mental disorder surveillance system in Québec.

    To shed light on the...

Pages

S'abonner à Mortalité