Rôle de l’infirmière

  • Les infirmières travailleuses autonomes ont-elles l'obligation d'obtenir l’autorisation de la direction de santé publique pour faire du dépistage des ITSS?

    Non. Elles peuvent faire du dépistage sans aviser la direction de santé publique de leur région, si elles respectent les conditions indiquées dans le Guide québécois de dépistage des ITSS . Elles doivent, entre autres, signer une entente avec un laboratoire.

    Source :

  • Est-ce que la loi permet aux infirmières de procéder à des prélèvements sanguins sans ordonnance collective dans le cadre d’une prophylaxie post exposition (PPE)?

    Oui. Le dépistage est indiqué chez une personne asymptomatique exposée à du sang ou à d’autres liquides biologiques potentiellement infectés (tatouage ou perçage dans des conditions non stériles, exposition en milieu de travail ou exposition dans un contexte non professionnel).

    Les prélèvements effectués dans ce contexte s’inscrivent dans les activités réservées à l’infirmière dont celle d’« initier des mesures diagnostiques à des fins de dépistage dans le cadre d'une activité découlant de l'application de la Loi sur la santé publique » (Loi sur les infirmières et les infirmiers art. 36, al. 2, paragr.4).

    Le Guide pour la prophylaxie après une exposition au VIH, au VHB et au VHC (MSSS, 2017) présente les prélèvements à effectuer.

    Sources :