Tuberculose
Situation et définition

La tuberculose (TB) est une maladie contagieuse à déclaration obligatoire et à traitement obligatoire.

Contrairement au rhume qui se transmet par gouttelettes et par contact direct, la tuberculose se propage par voie aérienne, c’est-à-dire que des particules infectantes se retrouvent dans l’air que nous respirons.

Seules les personnes dont les voies respiratoires sont atteintes peuvent transmettre l’infection. Lorsqu’elles toussent, éternuent, parlent ou crachent, elles projettent dans l’air les germes de la maladie, appelés bacilles Mycobacterium tuberculosis. Il suffit d’en inhaler quelques-uns pour être infecté.

Épidémiologie

L’organisation mondiale de la santé (OMS) estime que le tiers de la population mondiale est infecté par Mycobacterium tuberculosis. En 2012, on évaluait à 8,6 millions de nouveaux cas et 1,3 million de décès dus à cette maladie. Environ 95 % des nouveaux cas signalés chaque année surviennent dans les pays en développement. Depuis 1993, l’OMS maintient que la tuberculose est une urgence mondiale de santé publique.

Risques

Transmission

En l’absence de traitement, une personne atteinte de tuberculose active contagieuse peut infecter en moyenne 10 à 15 autres personnes en l’espace d’une année. Cependant, les sujets infectés ne font pas nécessairement une tuberculose active.

Le système immunitaire oppose un « rempart » au bacille tuberculeux qui peut rester latent pendant des années. On parle alors d’infection tuberculeuse latente (ITL). Les sujets infectés dont le système immunitaire est affaibli ou immature (comme les personnes infectées par la VIH, les nourrissons et les jeunes enfants) sont plus susceptibles de développer la maladie.

Étant donné que la maladie est transmissible par voie aérienne, elle représente un risque pour les voyageurs, surtout dans les moyens de transport dont l’avion. Le fait d’être assis près d’une personne atteinte d’une tuberculose contagieuse et ce, pendant au moins 8 heures, constitue un facteur risque de contracter la maladie. Ce risque est présent pour les personnes qui occupent les sièges de la même rangée que le cas ainsi que les sièges des 3 rangées avant et après celle du cas. Lorsqu’une situation est connue, les personnes ayant été dans cette situation de risque sont contactés par les autorités de santé publique de leur pays/province/région. Cependant, une revue systématique de 12 études laisse croire que le dépistage actif chez les passagers des avions a une utilité limitée.

Quelques statistiques

Une primo-infection tuberculeuse progressive précoce se développera chez 5 % des personnes qui contractent une infection à M. tuberculosis, à moins qu’elles ne reçoivent d’abord un traitement contre l’ITL.

Un autre 5 % des personnes infectées présenteront plus tard une TB de réactivation en l’absence de traitement contre l’ITL. Les risques sont beaucoup plus élevés chez les personnes immunodéprimées, notamment celles qui sont infectées par le VIH.

Les 90 % restants ne développeront jamais une TB active.

Tableau 9 — Tuberculose : Estimations de l’incidence, de la prévalence et de la mortalité, 2012
Régions OMS

Incidence
Toutes formes

Décès par tuberculose
(excluant les personnes
atteintes du VIH)
Nombre
TauxA
Nombre
TauxA
Afrique
2 300 000
255
230 000
26
Amériques
280 000
29
19 000
1,9
Asie du Sud-est
3 400 000
187
450 000
25
Europe
360 000
40
36 000
3,9
Méditerranée orientale
670 000
109
100 000
16
Pacifique occidental
1 600 000
87
110 000
5,8
Ensemble du monde
8 610 000
117,8
945 000
13,1

A Par 100 000 personnes-année.

Adapté de : OMS. Global Tuberculosis Report 2013. apps.who.int/iris/bitstream/10665/91355/1/9789241564656_eng.pdf?ua=1

Dernière modification: 

27 juillet 2016