Portrait de la consommation d’alcool au Québec et au Canada

Combien d’alcool consomment les Québécois et les Canadiens?

La consommation per capita d’alcool est l’indicateur permettant de savoir combien d’alcool est consommé sur un territoire donné. Il correspond à la consommation moyenne d’alcool pur chez les personnes âgées de 15 ans et plus.

Comment la consommation per capita est-elle mesurée ?

La consommation per capita d’alcool est estimée à partir des volumes enregistrés de vente d’alcool. Statistique Canada traduit le volume des ventes de boissons alcoolisées en litres d’alcool pur pour établir une mesure de comparaison entre les différents types de boissons alcoolisées.

Un litre d’alcool pur est de l’alcool dégagé de toute association avec l’eau. Statistique Canada calcule le volume des ventes de boissons alcoolisées en litres d’alcool pur en multipliant le volume des ventes par le pourcentage d’alcool par volume (bière, vin, spiritueux). Ce total est divisé par la population qui est âgée de 15 ans et plus.

Selon Statistique Canada, au Québec, la consommation per capita d’alcool est passée de 8,0 litres en équivalent d’alcool pur en 2004-2005 à 8,9 litres en 2011-2012. Elle a ensuite diminué pour atteindre 8,3 litres en 2014-2015 et est demeurée stable en 2015-2016 (1). Depuis, elle a augmenté pour atteindre 8,5 litres en 2017-2018 (2). À titre d’exemple, le volume de consommation de 8,3 litres d’alcool pur consommé au Québec en 2016-2017 équivaut à une moyenne de 488 verres par personne par année.

Au Canada, en 2017-2018, la consommation d’alcool per capita était de 8,5 litres d’alcool pur.

Combien de personnes consomment de l’alcool au Québec et au Canada ?

L’alcool est de loin la substance psychoactive la plus consommée au Canada et au Québec. Selon les données du cycle 2015-2016 de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), 77 % des Canadiens et 82 % des Québécois de 12 ans et plus questionnés ont rapporté avoir bu de l’alcool au moins une fois au cours des 12 derniers mois précédant l’enquête (buveurs actuels). Cette proportion est demeurée stable au Québec dans les dernières années, puisqu’elle se situait à 81 % en 2000-2001 (3).

Quel est le portrait des consommateurs d’alcool au Québec et au Canada ?

Selon les données de l’ESCC 2015-2016 :

  • les hommes étaient plus nombreux que les femmes à consommer de l’alcool. Au Québec, 84 % des hommes et 79 % des femmes consomment de l’alcool. Au Canada, la tendance était similaire avec 80 % des hommes et 74 % des femmes (3).
  • au Québec et au Canada, les jeunes de 18 à 24 ans étaient proportionnellement plus nombreux à consommer de l’alcool : au Québec, 89 % des jeunes de ce groupe d'âge avaient consommé de l’alcool dans l’année 2015-2016 contre 84% au Canada (3).
  • au Québec et au Canada, la proportion des adultes âgés de 65 ans et plus qui consomment de l’alcool était la plus faible comparée aux autres groupes d’adultes. Cependant, au Québec, dans ce groupe d’âge, on note une hausse de la proportion de buveurs entre les cycles 2000-2001 et 2015-2016, passant de 69 % à 75 % (3).
  • la proportion de Québécois de 12 ans et plus qui boivent de l’alcool était plus élevée chez les personnes plus scolarisées (64 % pour les personnes non diplômées du secondaire comparativement à 88 %pour celles ayant un diplôme d’étude post-secondaire; selon les données de 2013-2014) et parmi les groupes de niveaux socioéconomiques élevés (76 % pour les personnes ayant un revenu de 0 -19 999 $ comparativement à 97 % pour celles ayant un revenu de 100 000 $ et plus; selon les données de 2015-2016) (3).

Quelles sont les habitudes de consommation des Québécois en 2015-2016 ?

Les habitudes de consommation réfèrent à la façon dont les personnes consomment de l’alcool. D’un point de vue de santé publique, la consommation excessive et la consommation au-delà des limites à faibles risques sont deux indicateurs d’intérêt, car ces habitudes ont des implications graves sur la santé de l’individu et pour la société.

Définitions

La consommation abusive : consommation de 5 verres ou plus chez les hommes et de 4 verres ou plus chez les femmes, par occasion, au moins une fois par mois dans l’année précédente.

Consommation au-delà des limites à faible risque :

  • limites hebdomadaires: consommation de plus de 15 verres chez les hommes et de plus de 10 verres chez les femmes.
  • limites quotidiennes: consommation de plus de 3 verres chez les hommes et de plus de 2 verres chez les femmes en une journée.
  • limites du nombre de jours par semaine: consommation d’alcool plus de 5 jours par semaine.

Selon les données de l’ESCC 2015-2016 :

  • 26 % des buveurs québécois de 12 ans et plus consommaient de façon abusive (3);
  • 40 % des jeunes de 18-24 ans qui boivent de l’alcool consommaient de façon abusive (3);
  • entre 2000-2001 et 2015-2016, la consommation abusive chez les consommateurs d’alcool de 12 ans et plus a augmenté de 18 % à 26 %, représentant une augmentation de 44 %. Une augmentation est observée tant chez les hommes que chez les femmes, peu importe le niveau de scolarité et le milieu de vie. Toutefois, la hausse est plus marquée chez les femmes puisque la proportion de consommation abusive est passée de 10 % à 22 %, soit une hausse de 120 % (3);
  • même si la consommation abusive est plus faible chez les adultes de 65 ans et plus qui boivent de l’alcool que chez les autres groupes d’adultes, c’est dans ce groupe d’âge qu’elle a proportionnellement le plus augmenté entre 2000-2001 et 2015-2016. La consommation abusive est passée de 5 % à 11 % des buveurs de ce groupe d’âge, soit une hausse de 120 % (3);
  • la proportion de buveurs qui ont une consommation abusive d’alcool est similaire au Québec et au Canada (26 % contre 25 %) (3).

Selon les données de l’ESCC 2013-2014 :

  • plus du quart des buveurs québécois ont dépassé au moins une limite de consommation à faible risque (2);
  • lorsqu’on examine le dépassement des limites de consommation à faible risque, on observe que 7,4 % des buveurs ont dépassé les limites hebdomadaires, 23,1 % les limites quotidiennes et 9,1 % ont bu plus de 5 jours dans la semaine précédant l’enquête (2).

Pour en savoir davantage, consultez les pages de Santéscope sur les inégalités sociales liées à la consommation excessive d'alcool chez les adultes et les indicateurs de la consommation abusive d'alcool

Quelles sont les habitudes de consommation des jeunes du secondaire en 2013 ?

Selon les données de l'Enquête québécoise sur le tabac, l’alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire (ETADJES), 2013 :

  • 57 % des jeunes du secondaire (de la 1re à la 5e année) ont rapporté avoir bu de l'alcool au cours des 12 derniers mois précédant l'enquête (4).
  • dans l’ensemble, les données de consommation d'alcool ne varient pas selon le sexe (58 % pour les garçons contre 56 % pour les filles). Cependant, à la 1re année du secondaire, les garçons étaient plus nombreux en proportion à avoir bu de l’alcool que les filles (29 % contre 17 %) (4);
  • entre la 1re et la 5e année du secondaire (12 à 17 ans), une hausse de 23 % à 83 % de l’usage d'alcool est observée (4);
  • entre 2000 et 2013, la proportion des jeunes du secondaire ayant bu de l'alcool au cours des 12 derniers mois précédant l'enquête a néanmoins diminué de 71 % à 57 %, autant chez les garçons que chez les filles (4);
  • notons qu'entre 2008 et 2013, la proportion des garçons ayant fait usage d'alcool est demeurée stable (58 % pour les deux années), contrairement à celle des filles qui a continué à diminuer durant cette période (61 % à 56 %) (4).

  1. April, N., Bégin, C., Hamel, D. et R., Morin. (2016). Portrait de la consommation d’alcool au Québec de 2000 à 2015. Institut national de santé publique du Québec. Québec. https://www.inspq.qc.ca/publications/2137
  2. Statistique Canada. Tableau 10-10-0010-01 Ventes de boissons alcoolisées des régies des alcools et d’autres points de vente au détail, selon la valeur, le volume et le volume absolu. https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=1010001001&pickMembers%5B0%5D=1.6&pickMembers%5B1%5D=3.1
  3. Statistique Canada. Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC). http://www23.statcan.gc.ca/imdb/p2SV_f.pl?Function=getSurvey&SDDS=3226
  4. Traoré, Issouf, Lucille A. Pica, Hélène Camirand, Linda Cazale, Mikaël Berthelot et Nathalie Plante (2014). Enquête québécoise sur le tabac, l’alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire, 2013. Évolution des comportements au cours des 15 dernières années, Québec, Institut de la statistique du Québec, 208 p. http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/sante/enfants-ados/alcool-tabac-drogue-jeu/tabac-alcool-drogue-jeu.html

Dernière modification: 

7 octobre 2019