COVID-19

  • 29 juillet 2021
  • 27 juillet 2021

    L’objectif du présent avis est de présenter une analyse du risque de myocardite/péricardite lié à la vaccination des jeunes âgés de 12 à 39 ans avec les vaccins à ARNm, spécialement en ce qui concerne l’administration d’une deuxième dose. Cette analyse a été réalisée dans une optique individuelle en fonction des informations disponibles en date du 15 juillet 2021. Des stratégies de vaccination sont évaluées dans le contexte de la menace d’une nouvelle vague de COVD-19 causée par le variant Delta. Des recommandations provisoires sont émises dans une perspective tant individuelle que populationnelle.

    Recommandations

    En lien avec les données disponibles à l’heure actuelle et toutes les incertitudes concernant les risques et avantages associés à l’utilisation des deux...

  • 27 juillet 2021
     
  • 27 juillet 2021
     

    Télécharger les données régionales

  • 27 juillet 2021
     

    Télécharger les données régionales

  • 27 juillet 2021

    La pandémie de COVID-19 et les mesures de prévention et de contrôle mises en place pour se protéger du risque sanitaire ont mis en évidence les inégalités sociales de santé existantes. La population a été appelée à rester davantage à domicile afin de minimiser le risque d’entrer en contact avec le virus, ce qui a amené la communauté scientifique à se questionner sur l’impact des conditions de logement durant la crise sanitaire. Il a ainsi été relevé que :

    • Le logement, incluant le milieu dans lequel il s’insère, est un important déterminant de santé, du bien-être et de la qualité de vie;
    • Habiter un logement insalubre, non sécuritaire ou surpeuplé peut entraîner des effets négatifs sur la santé physique et mentale, particulièrement en période de confinement;...
  • 26 juillet 2021

    Dans le contexte de prévention et contrôle des infections en milieu de soins, les recommandations suivantes sont toujours en vigueur :

    • Port du masque médical chez les travailleurs de la santé (TdeS), et ce, sans égard au statut immunitaire.
    • La distance sécuritaire de 2 mètres entre les personnes, considérant le mode de transmission de la COVID-19.

    La vulnérabilité de la clientèle des différents milieux de soins face à la circulation du SRAS-CoV-2 ainsi qu’un possible échappement immunitaire causé par certains variants justifient le maintien de ces mesures de prévention et contrôle des infections malgré l’augmentation du taux de la couverture vaccinale chez les TdeS et chez les usagers. La révision des positions internationales...

  • 26 juillet 2021

    Le Comité sur les infections nosocomiales du Québec maintient ses recommandations en lien avec le port du masque médical chez le travailleur de la santé (TdeS) et chez l’usager et ce, sans égard au statut immunitaire.

    La vulnérabilité de la clientèle des différents milieux de soins face à la circulation du SRAS-CoV-2 ainsi qu’un possible échappement immunitaire causé par certains variants justifient le maintien de ces mesures de prévention et contrôle des infections malgré l’augmentation du taux de la couverture vaccinale chez les TdeS et chez les usagers. Ces recommandations seront ajustées selon l'évolution de la situation épidémiologique et des nouvelles connaissances sur ce virus.

    Analyse

    La situation épidémiologique de la...

  • 26 juillet 2021

    Contexte

    L’actuelle pandémie de SRAS-CoV-2 a mené tous les pays à une utilisation massive de masques médicaux. Ces circonstances ont engendré des difficultés d’approvisionnement qui ont comme résultante une offre et une qualité de masque très diversifiées.

    Ce document reprend en partie des éléments du document Masques chirurgicaux ou de procédure : choix de l’équipement publié par le CINQ en 2009. Il vient ajouter des précisions dans le contexte actuel de la pandémie de COVID-19.

    Objectifs

    Ce document a comme objectif d’outiller les utilisateurs de masques médicaux en milieux de soins1 afin qu’ils soient en mesure de choisir un masque...

  • 23 juillet 2021

    Depuis mars 2020, la pandémie de la COVID-19 a entraîné des changements considérables dans la vie quotidienne des individus et des communautés. Devant beaucoup d’incertitudes, les informations à propos de cette maladie se sont multipliées à une vitesse fulgurante. Cette surabondance d’information de véracité variable a été nommée « infodémie » par l’Organisation mondiale de la santé. Au Québec, depuis le début de la crise sanitaire, plus de 85 % de l’actualité a été influencée, directement ou indirectement, par la COVID-19. Afin de mieux comprendre les impacts de la pandémie sur les différentes sphères de vie des Québécois, des groupes de discussion ont été menés à l’hiver 2021. Ce feuillet présente une synthèse des échanges portant sur les pratiques informationnelles en lien avec la...

Pages

Souscrire à COVID-19