Dispositifs de retenue pour enfants

Au Québec, entre 2011 et 2016, 1 313 enfants âgés de neuf ans ou moins ont été blessés en moyenne chaque année en circulant dans un véhicule motorisé sur le réseau routier1. L’utilisation correcte d’un dispositif de retenue approprié au poids et à la taille des enfants (siège de nouveau-nés, siège d’enfants ou siège d’appoint) réduit jusqu’à 70 % le risque de décès et de blessures graves lors d’une collision2,3.

L’article 397 du Code de la sécurité routière du Québec stipule que tout enfant circulant dans un véhicule routier doit être installé correctement dans un siège d’auto pour enfants adapté à son poids et à sa taille tant qu’il n’a pas atteint la hauteur de 63 cm en position assise : mesure prise du siège au sommet du crâne. Cet article a récemment été modifié suite à l’adoption du projet de loi 165, Loi modifiant le Code de la sécurité routière et d’autres dispositions. Ce projet de loi rend obligatoire l’utilisation d’un siège d’auto pour enfant pour tout enfant mesurant moins de 145 cm (mesure prise des pieds au-dessus de la tête) ou qui est âgé de moins de neuf ans, ce qui a pour effet de prolonger la période d’utilisation du siège d’appoint. Cette modification entrera en vigueur en avril 2019.

Malgré cet article du Code de la sécurité routière, en 2015, seulement 50,1 % des enfants âgés de 4 ans ou moins et 63,4 % de ceux âgés de 5 et 6 ans étaient retenus correctement en circulant dans un véhicule motorisé4. Les principales lacunes observées sont le mauvais ajustement du harnais d’épaule et de la pince de poitrine pour le siège de nouveau-né et le siège d’enfant, le non ancrage de la sangle de retenue du siège d’enfant au véhicule et le passage prématuré du siège d’appoint vers la ceinture de sécurité. Ce type de données n'est pas disponible pour les enfants plus âgés.

Un programme a été élaboré pour augmenter le pourcentage d’enfants installés correctement dans un siège d’auto pour enfants5. Ce programme a été implanté en Estrie et au Saguenay-Lac-Saint-Jean dans un contexte de projet pilote. L’évaluation de ce projet démontre que le programme est constitué d’activités pertinentes, qu’il est implantable à l’échelle d’une municipalité et qu’il est efficace pour augmenter le niveau de connaissances des parents concernant les conditions à respecter pour installer correctement un enfant avec une ceinture de sécurité seule6. Une variante de ce programme a été implantée dans la région de la Montérégie par la Direction de santé publique avec la collaboration de partenaires régionaux et de d’autres régions.

Pour en savoir plus

Références

  1. Société de l’assurance automobile du Québec (2017). Dossier statistique – Bilan 2016 : Accidents, parc automobile, permis de conduire. Direction des études et des stratégies en sécurité routière, Société de l’assurance automobile du Québec. vhttps://saaq.gouv.qc.ca/fileadmin/documents/publications/espace-recherche/dossier-statistique-bilan-2016.pdf
  2. Hertz, E. (1996). Revised estimates of child restraint effectiveness. National Highway Traffic Safety Administration. Research note.
    http://www-nrd.nhtsa.dot.gov/pubs/96855.pdf
  3. Arbogast, K. B., Jermakian, J. S., Kallan, M. J. et Durbin, D. R. (2009). Effectiveness of Belt Positioning Booster Seats: An Updated Assessment. Pediatrics. 124 (5), 1281-1286.
  4. Société de l’assurance automobile du Québec (2017). Évolution du taux d’utilisation des sièges d’auto pour enfants de 2003 à 2015. Direction de la recherche et du développement en sécurité routière, Société de l’assurance automobile du Québec. https://saaq.gouv.qc.ca/fileadmin/documents/publications/espace-recherche/evolution-taux-utilisation-sieges-auto-2003-2015.pdf
  5. SAAQ, MSSS, INSPQ (2006). Utilisation correcte des sièges d’auto pour enfants : Document d’orientation pour l’élaboration d’un programme de promotion à l’échelon local. Comité intersectoriel MSSS-SAAQ sur les sièges d’auto pour enfants. http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001159/
  6. Burigusa, G., Lavoie, M., Maurice, P. et Turmel, É. (2013). Évaluation d’un projet pilote visant à promouvoir l’utilisation correcte des sièges d’auto pour enfants dans deux régions du Québec. Direction du développement des individus et des communautés, Institut national de santé publique du Québec.
    https://www.inspq.qc.ca/publications/1748