1
2
3
4
5
  • 8 décembre 2017

    Au cours de la semaine dernière, le « Portrait des ITSS au Québec : année 2016 (et projections 2017) » a été diffusé par l’INSPQ.

    On y remarque que :

    • L’infection à Chlamydia trachomatis demeure la plus fréquente des ITS à déclaration obligatoire. Elle touche particulièrement les jeunes de 15 à 24 ans. Son incidence augmente de manière constante.

    • Le taux d’incidence de cas déclarés d’infection gonococcique a plus que doublé entre 2012 et 2016, et cette hausse s’est accentuée en 2016 et en 2017 chez les hommes. Cette hausse rapide semble expliquée en partie par la détection des infections extragénitales et la sensibilité des tests.

    • L’épidémie de syphilis infectieuse touche maintenant la plupart des régions du Québec. Une éclosion est d’ailleurs en cours au Nunavik depuis 2017. La hausse touche principalement les hommes, mais une augmentation est observée chez les femmes en 2017. On rapporte trois cas de syphilis congénitale en 2016 et au moins un en 2017.

  • 1 décembre 2017

    Un nouveau rapport sur l’infection par le VIH au Québec

    En cette Journée mondiale de lutte contre le sida, l’ONUSIDA adopte le thème « Ma santé, mes droits ». On y défend entre autres le droit à la santé qui inclut bien plus que l’accès aux services de santé et aux médicaments de qualité mais aussi le droit d’être traité dans le respect et la dignité, sans discrimination, et des garanties concernant l’égalité des sexes, le logement adéquat, l’alimentation nutritive, les conditions de travail saines, la protection contre les risques et l’accès à la justice.

    Dans le cadre de cette journée, nous vous présentons le Rapport annuel 2016 du Programme de surveillance de l'infection par le VIH au Québec.

  • 24 novembre 2017

    Le Canada fait actuellement face à une crise d’opioïdes grandissante. En 2016, le gouvernement canadien rapporte 2 816 décès liés de façon apparente à des surdoses d’opioïdes (1).

    Au Québec, bien que la situation soit moins critique que dans l’ouest du pays, le taux de décès lié à la consommation d’opioïdes est en constante augmentation, particulièrement chez les 50 à 64 ans (2). Entre le 1er août 2017 et le 18 septembre 2017, le Bureau du Coroner du Québec rapporte 12 décès par surdose (3). Durant cette période, la naloxone (l’antidote des opioïdes) a été administrée au moins 24 fois. De plus, du fentanyl, un opioïde 40 fois plus puissant que l’héroïne, a été retrouvé dans des échantillons d’urine de consommateurs de drogue à Montréal en août 2017. Ce médicament, parfois co-formulée avec l’héroïne à l’insu des consommateurs, augmente grandement le risque de surdose. (3)

  • 17 novembre 2017

    Connaître les ressources pour mieux intervenir

    Dans le cadre d’une consultation pour un dépistage des ITSS, les professionnels de santé sont amenés à aborder différents sujets touchant la santé sexuelle. Espace ITSS a déjà abordé le sujet du consentement lors de relations sexuelles en diffusant une campagne de sensibilisation de l’Université Concordia. Dans le contexte actuel, où plusieurs personnes dévoilent des agressions sexuelles antérieures, nous vous proposons une manchette sur le soutien aux personnes victimes d’agressions sexuelles, afin de mieux vous outiller pour répondre aux besoins de ces personnes qui pourraient vous parler d’une agression lors d’une consultation.

    L’Institut propose sur son site une section sur les agressions sexuelles. On y retrouve une foule d’information sur le sujet pour mieux comprendre les agressions sexuelles chez les adultes et les enfants, les facteurs de risque, les stratégies de prévention et connaître les ressources. Espace ITSS vous propose certains de ces contenus et vous encourage à vous informer pour mieux intervenir auprès des personnes.

  • 7 novembre 2017

    Alcool, drogues et sexualité : mon bilan

    RÉZO, un organisme œuvrant pour la santé et le mieux-être des hommes gais et bisexuels, cisgenres et transgenres, en collaboration avec des chercheurs de l’Université de Sherbrooke ont lancé à la fin du mois de septembre la nouvelle plateforme MONBUZZ.ca.

    Qu’est-ce que MONBUZZ.CA?

    Développé pour les HARSAH, ce nouveau site internet leur permet de faire un bilan de leur consommation d’alcool et de drogues et sur les effets possibles sur leur sexualité. MONBUZZ.ca est un outil interactif qui vise à aider ces HARSAH à mieux comprendre l’influence de leur consommation sur leur vie et leur sexualité.

    Ce site est une plateforme d’intervention en ligne qui permet à un HARSAH de clavarder avec un intervenant de RÉZO en fonction du bilan reçu et au besoin être orienté vers des ressources appropriées à ses besoins.

Pages

S'abonner à