Leptospirose
Situation et définition

La leptospirose est une maladie infectieuse, transmise des animaux aux humains (zoonose) de façon directe ou indirecte. Elle est causée par une bactérie (Spirochaetales), Leptospira interrogans. Celle-ci se maintient facilement dans le milieu extérieur (eau douce, sol boueux) que l’on peut retrouver à l’échelle mondiale. Toutefois, la prévalence de la maladie est plus grande en zone tropicale. L'OMS estime le nombre mondial de cas annuels à plus de 800 000, dont 48 000 décès en 201314.

L’infection suit un contact avec des eaux ou des sols contaminés par l’urine des animaux infectés.

Rarement, l’infection peut être acquise à la suite de la manipulation de tissus d’animaux infectés ou l’ingestion d’eau ou de nourriture contaminée.

Tableau clinique

La symptomatologie peut être très variable, allant d’une infection totalement asymptomatique à une infection sévère entrainant la mort.

Classiquement, après une période d’incubation d’une dizaine de jours (2 à 21 jours), il y a apparition de fièvre avec céphalée et myalgie. L’œdème et l’érythème conjonctival représentent un signe classique et plus spécifique de cette maladie. Ce tableau aigu s’amende en 1 semaine.

Pour certains (25 %), après une période de défervescence de 3-4 jours, on pourra assister à une reprise de la fièvre avec symptômes méningés.

Rarement (5-10 %), on retrouve une forme sévère avec ictère, insuffisance rénale et tableau hémorragique (maladie de Weil). Une forme hémorragique pulmonaire avec insuffisance respiratoire est également décrite (Nicaragua 1995).

Il est difficile de faire un diagnostic spécifique de manière précoce. Le diagnostic différentiel inclut la malaria, la dengue et autres arboviroses, la typhoïde, l’hépatite et de nombreuses autres pathologies tropicales.

Le doute clinique doit donc être basé sur le contexte épidémiologique et cette présentation initialement peu spécifique.

Dernière modification: 

24 avril 2017