Traumatisme non intentionnel

  • 11 mai 2017

    The Centre is made up of institutions in the Québec public health network under the scientific coordination of the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), which, in conjunction with its mission, establishes links with Canadian and international organizations in order to foster cooperation and the pooling of knowledge. The Collaborating Centre seeks to contribute at the international level to research, development and the dissemination of intersectoral approaches to promote safety and prevent intentional and unintetional injuries.

    2014-2018 Mandate:

    • Collaborate in the activities of the WHO and the PAHO.

    • Satisfy the needs of the international community.

    • Support the Réseau francophone international de prévention...
  • 11 mai 2017

    Le Centre collaborateur est formé d’un ensemble d’institutions du réseau de la santé publique du Québec sous la coordination scientifique de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) qui, de par sa mission, établit des liens avec différentes organisations, à l'échelle canadienne et internationale, de manière à favoriser la coopération et l’échange de connaissances. Sa mission est de contribuer sur la scène internationale à la recherche, au développement et à la diffusion d'approches intersectorielles pour promouvoir la sécurité et prévenir les traumatismes intentionnels et non intentionnels.

    Son mandat pour la période 2014-2018 consiste à :

    • Collaborer aux activités de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de l’Organisation panaméricaine de la...
  • 19 décembre 2016

    Depuis 2002, au Québec, le nombre de décès attribuables à un accident de la route est en constante diminution, et ce, malgré le fait que le nombre de véhicules à moteur en circulation ait augmenté considérablement, en particulier les automobiles. Toutefois, les autorités publiques rapportent fréquemment la consommation d’alcool, de drogues et de médicaments comme cause des accidents routiers. En effet, ces psychotropes sont des substances pouvant affaiblir les capacités de conduite.

    Cette étude vise à dresser le portrait des psychotropes étudiés (alcool, drogues, médicaments) et détectés chez les automobilistes et les motocyclistes âgés de 16 ans et plus décédés lors d’un accident de la route au Québec de 2002 à 2013.

    Les principaux constats dégagés sont les...

  • 31 octobre 2016

    Voici la troisième édition du «Guide des aires et des appareils de jeu». Il s’agit d’une mise à jour qui tient compte de la nouvelle norme 2014 CAN/CSA-Z614-14 de l’Association canadienne de normalisation (CSA). La norme canadienne définit de quelle manière les aires et les appareils de jeu doivent être conçus, installés et entretenus pour être sécuritaires. Elle est la référence au Canada pour les municipalités, les commissions scolaires, les écoles et les services de garde.

    Le guide des aires et des appareils de jeu a pour but de rendre les aspects techniques de la norme plus faciles à appliquer sur le terrain pour tous les responsables d’aires et des appareils de jeu publics.

    La première section du guide présente les principaux éléments du contexte entourant la...

  • 11 février 2016

    Ce rapport présente les résultats d’une analyse descriptive des attentes et des préoccupations des parents du Québec envers les services de garde éducatifs à l’enfance que fréquentent leurs enfants. Elle s’inscrit dans une étude canadienne plus large visant à mieux comprendre comment le comportement des pères au regard de la sécurité de leurs enfants est influencé par les idéaux masculins dominants, les modèles de rôle dans le couple, la culture et le lieu de résidence. Cette étude a été réalisée en collaboration avec l’University of British Columbia et le Centre for Community Child Health Research.

    De manière générale, les parents québécois s’attendent à ce que le milieu de garde que fréquentent leurs enfants soit conforme aux normes de sécurité et à la réglementation en...

  • 6 mai 2015

    Le Centre est formé d'un ensemble d'institutions du réseau de la santé publique du Québec sous la coordination scientifique de l'Institut national de santé publique du Québec qui, de par sa mission, établit des liens avec différentes organisations, à l'échelle canadienne et internationale, de manière à favoriser la coopération et l'échange de connaissances.

    Ce rapport est soumis annuellement à l'OMS/OPS et fait partie des exigences de gestion et de suivi dont le Centre collaborateur OMS du Québec pour la promotion de la sécurité et la prévention des traumatismes est redevable. Exceptionnellement, le présent rapport couvre une période de 16 mois, l'année 2013 et les quatre premiers mois de 2014. Ceci a été décidé en raison du fait que le mandat 2010-2014 finissait à la fin avril...

  • 6 mai 2015

    The Centre is made up of institutions in the Québec public health network under the scientific coordination of the Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), which, in conjunction with its mission, establishes links with Canadian and international organizations in order to foster cooperation and the pooling of knowledge.

    This report is submitted each year to the WHO/PAHO and is part of the organization's management and monitoring requirements in respect of the Québec WHO Collaborating Centre for Safety Promotion and Injury Prevention. Exceptionally, this report covers a period of 16 months, i.e. the year 2013 and the first four months of 2014, given that the Centre's 2010-2014 mandate expired at the end of April 2014. The next report will cover a period of eight...

  • 23 avril 2014

    Falls among seniors are a major public health problem. We estimate that approximately 30% of people aged 65 or over fall every year, with serious consequences at individual, family and social levels.

    A number of effective interventions have been developed to prevent falls among the elderly, and physicians will be asked to include them in their practice. Therefore, it is essential to draw up and disseminate falls prevention practice guidelines that are based on recent scientific data and that reflect the conditions in which physicians practice in Québec.

  • 24 février 2014

    Au Québec, en 2011, seulement 51,4 % des enfants âgés de 4 ans et moins et 63,5 % des enfants âgés de 5 et 6 ans étaient retenus correctement dans un véhicule motorisé. Les principaux problèmes identifiés sont : l'usage prématuré du siège d'appoint ou de la ceinture de sécurité; le mauvais ajustement du harnais d'épaule ou de la pince de poitrine pour le siège de nouveau-né et le non ancrage de la sangle de retenue au véhicule pour le siège d'enfant.

    Cette étude avait pour but d'évaluer l'implantation et les effets d'un programme ayant pour objectif d'augmenter à 75 % le taux d'utilisation correcte des sièges d'auto pour enfants chez les jeunes âgés de 8 ans et moins.

    Ce programme a été implanté en Estrie et au Saguenay–Lac-Saint-Jean, et plus spécifiquement dans les...

  • 24 février 2014

    Le Centre est formé d'un ensemble d'institutions du réseau de la santé publique du Québec sous la coordination scientifique de l'Institut national de santé publique du Québec qui, de par sa mission, établit des liens avec différentes organisations, à l'échelle canadienne et internationale, de manière à favoriser la coopération et l'échange de connaissances.

    Ce rapport est soumis annuellement à l'OMS/OPS et fait partie des exigences de gestion et de suivi dont le Centre collaborateur OMS du Québec pour la promotion de la sécurité et la prévention des traumatismes est redevable. Ce document fait uniquement référence aux activités en lien avec le mandat reçu de l'OMS/OPS.

Pages

S'abonner à Traumatisme non intentionnel