Sécurité, prévention de la violence et des traumatismes

Ce champ d’expertise cherche à promouvoir des environnements et des comportements sécuritaires. Il cible des problèmes tels que la violence interpersonnelle et les traumatismes non intentionnels (sur le réseau routier, à domicile et dans les sports et loisirs). Il vise à soutenir les collectivités dans leurs efforts pour améliorer la sécurité de la population.

L’expertise développée au Québec en cette matière est reconnue à l’échelle internationale, à travers la désignation de l’INSPQ à titre de Centre collaborateur de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) du Québec pour la promotion de la sécurité et la prévention des traumatismes, de concert avec cinq autres établissements du réseau de la santé.

L’information présentée dans cette section permettra notamment d’actualiser le Programme national de santé publique 2015-2025 au regard du développement des enfants et des jeunes, ainsi que de la promotion de modes de vie et d’environnements sains et sécuritaires.

Nouvelles

Les agressions sexuelles

L'Institut national de santé publique du Québec a produit une infographie sur les agressions sexuelles qui résume l'état de la situation, les conséquences et les moyens de la prévenir. Pour en savoir davantage sur ce sujet, vous pouvez également consultez le Rapport québécois sur la violence et la santé. Pour consulter l’infographie : https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/livres/violence-sante/infographie_agressions_sexuelles.pdf

Pour consulter le Rapport québécois sur la violence et la santé : https://www.inspq.qc.ca/rapport-quebecois-sur-la-violence-et-la-sante/les-agressions-sexuelles

21 février 2019
L’état du suicide au Québec

À la veille de la semaine de prévention du suicide, l’Institut nationale de santé publique du Québec vient de publier des données récentes sur l’état du suicide au Québec. On y apprend notamment que pour l’année 2016, selon les données provisoires, 1 046 personnes se sont enlevé la vie au Québec, soit 104 personnes de moins que l’année précédente, et que le taux de suicide des hommes et des femmes augmente avec l’âge pour atteindre un sommet chez les personnes âgées de 50 à 64 ans.

Pour consulter le rapport complet sur l’état du suicide au Québec : https://www.inspq.qc.ca/publications/2497

Pour consulter la synthèse sur la mortalité par suicide : https://www.inspq.qc.ca/santescope/suivre-les-inegalites-sociales-de-sante-au-quebec/la-mortalite-par-suicide

Besoin d’aide pour vous ou un proche? Ligne québécoise de prévention du suicide : 1-866-APPELLE (277-3553). Disponible partout au Québec, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

1 février 2019
Tuerie de masse et traitement médiatique

Le traitement médiatique des tueries de masse constitue un processus délicat, mais nécessaire pour tous citoyens et toutes citoyennes ayant droit à une information de qualité. Puisque la médiatisation de ces évènements peut néanmoins engendrer des répercussions négatives tant sur la santé de la population que sur celle des journalistes affectés à couvrir ces évènements, l’INSPQ a développé un outil visant à rendre disponible de l’information sur différents aspects des tueries de masse et de leur traitement médiatique. Vous y trouverez également de l’information sur les conséquences pour la santé que peut avoir la médiatisation de ces événements.

Pour consulter cet outil : https://www.inspq.qc.ca/tueries-de-masse-et-traitement-mediatique

29 janvier 2019

Pages