Votre santé

Lorsque les conditions propices à la croissance fongique sont présentes en milieu intérieur, les moisissures peuvent proliférer sur divers substrats et se retrouver dans l’air ambiant. Les effets des moisissures sur la santé des occupants sont fonction du mode et de l’importance de l’exposition, de la nature de l’agent en cause et surtout de la susceptibilité des individus exposés (état de santé, âge, etc.).

Irritation et inflammation

Les symptômes d’irritation des yeux, du nez et de la gorge ont souvent été associés à la présence d’une croissance fongique à l’intérieur. Il semble que toutes les moisissures, quelle que soit l’espèce, peuvent occasionner de l’irritation.

Allergies

Les réactions allergiques provoquées par l’inhalation de plusieurs espèces de moisissures constituent un problème de santé reconnu par les cliniciens depuis longtemps. La rhinite allergique et l’asthme sont des exemples de maladies allergiques, associées à une exposition aux moisissures.

Pneumonites d’hypersensibilité

Les pneumonites d’hypersensibilité et d’autres réactions immunitaires sont également possibles lors d’une exposition aux moisissures. Une exposition en milieu industriel ou agricole à de grandes quantités de moisissures peut induire la production d’anticorps spécifiques (IgG) et causer un syndrome appelé pneumonite d’hypersensibilité ou alvéolite allergique extrinsèque. Des études récentes suggèrent que cette maladie pourrait également se développer chez des occupants de locaux contaminés par des moisissures.

Infections

Peu de moisissures, parmi celles croissant sur les matériaux de construction ou dans les systèmes de ventilation, peuvent être à l’origine d’infections. Ces infections ont lieu majoritairement chez des sujets dont l’immunité est atteinte. Même si les expositions à ces agents pathogènes sont très peu fréquentes en milieu intérieur, les infections résultant d’expositions à ces moisissures peuvent avoir de très graves conséquences, voire fatales, pour les personnes sévèrement immunodéprimées.

Mycotoxicoses

La majorité des cas rapportés de mycotoxicoses humaines et animales est associée à l’ingestion d’aliments contaminés. Il existe peu de données concernant l’inhalation des mycotoxines. Toutefois, nous présentons l’ensemble des données toxicologiques à titre informatif. Ces données sont toutes étayées par des études expérimentales ou des observations cliniques de pathologies humaines ou animales.

Il faut cependant retenir que l’extrapolation des données toxicologiques à d’autres contextes doit être faite avec prudence. Les données concernant les mycotoxines produites par une moisissure cultivée en laboratoire ou croissant dans la nature ne s’appliquent pas nécessairement à la même moisissure croissant en milieu intérieur; toutefois, certaines données cliniques et environnementales convergent vers la possibilité de cas de mycotoxicose associée à des expositions importantes dans des locaux contaminés par les moisissures. Il faut aussi retenir que les observations portant sur les mycotoxicoses chez l’animal suivant l’inhalation ou l’ingestion de mycotoxines ne s’appliquent pas forcément à l’homme.

La majorité des effets toxiques causés par l’inhalation de moisissures a été rapportée lors d’expositions en milieu industriel ou agricole, c’est-à-dire dans des endroits où la concentration des mycotoxines s’avère élevée et où l’exposition est répétitive ou chronique.

ATTENTION!

Si vous croyez éprouver des symptômes à la suite d’une exposition aux moisissures, vous devez d’abord consulter votre médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

Le diagnostic clinique d’une maladie résultant d’une exposition aux moisissures ne peut être posé que par un médecin.

Les renseignements d’ordre médical contenus dans les fiches de ce site ne doivent pas remplacer une consultation chez le médecin.

Pour obtenir plus de renseignements concernant des problèmes de santé, vous pouvez contacter INFO-SANTÉ.

De partout au Québec, vous pouvez composer le 811 Info-Santé ou visiter leur site Web.


Références
Les risques à la santé associés à la présence de moisissures en milieu intérieur 
Institut national de santé publique du Québec, 2002.

Les risques à la santé associés à la présence de moisissures en milieu intérieur : document de synthèse
Institut national de santé publique du Québec, 2002.