Toxicologie

  • 9 mai 2017

    L’achat par les Québécois de fruits et de légumes frais et diversifiés a connu une croissance importante au cours de la dernière décennie. S’ils constituent une source élevée de nutriments, ces aliments présentent aussi un potentiel d’exposition aux pesticides, car, bien que les normes sur la question soient généralement respectées, des résidus de pesticides sont détectés dans la majorité des produits consommés. Or, l’exposition de la population québécoise à ces résidus et le risque pour la santé en découlant demeurent peu connus des instances de santé publique. Pour compenser cette lacune, la présente étude avait comme objectifs d’estimer les doses d’exposition chroniques et aiguës aux résidus de 169 pesticides différents auxquels près de 5 000 Québécois de tout âge pourraient avoir...

  • 21 février 2017

    La colchicine est un alcaloïde d’origine végétale présentant des propriétés anti-inflammatoires et antimitotiques. Elle est utilisée dans le traitement ou la prophylaxie de nombreuses affections telles que l’arthrite goutteuse aiguë, les crises de goutte récidivantes et la fièvre méditerranéenne familiale. Des chercheurs ont démontré, dans plusieurs publications récentes, son efficacité dans le traitement de la péricardite aiguë afin d’en réduire le risque de récidive et de chronicité.

    Depuis quelques années, le Centre antipoison du Québec (CAPQ) a constaté une hausse du nombre d’appels relativement à des intoxications probables par la colchicine. L’hypothèse soulevée ici est que l’augmentation de ces appels serait attribuable à un plus grand usage de ce médicament depuis la...

  • 19 décembre 2016

    Depuis 2002, au Québec, le nombre de décès attribuables à un accident de la route est en constante diminution, et ce, malgré le fait que le nombre de véhicules à moteur en circulation ait augmenté considérablement, en particulier les automobiles. Toutefois, les autorités publiques rapportent fréquemment la consommation d’alcool, de drogues et de médicaments comme cause des accidents routiers. En effet, ces psychotropes sont des substances pouvant affaiblir les capacités de conduite.

    Cette étude vise à dresser le portrait des psychotropes étudiés (alcool, drogues, médicaments) et détectés chez les automobilistes et les motocyclistes âgés de 16 ans et plus décédés lors d’un accident de la route au Québec de 2002 à 2013.

    Les principaux constats dégagés sont les...

  • 14 décembre 2016

    Le présent document a pour but de faire état de l’appréciation des risques de la contamination aux hydrocarbures dans le protoxyde d’azote utilisé comme gaz anesthésiant dans les établissements de santé. Il a été réalisé à la demande du ministère de la Santé et des Services Sociaux (MSSS).

    Les mesures de concentrations qui nous ont été rapportées sont décrites en hydrocarbures totaux (HCT), alors que les substances en cause dans le mélange d’hydrocarbures présentent des propriétés toxicologiques variables. À cet égard, certaines hypothèses ont été émises ici concernant le benzène, le toluène, le xylène et l’éthylbenzène, puisque ce sont les molécules faisant l’objet d’une caractérisation toxicologique plus approfondie dans la littérature scientifique.

    À la...

  • 30 novembre 2016
    • La population étudiée était constituée de 2868 enfants du Québec et de la Colombie-Britannique admis à l’hôpital pour complications respiratoires de 2002 à 2010.
    • Les résidences de ces enfants étaient dispersées autour de 71 industries majeures, et la majorité des cas étaient exposés à plus d’un type de polluants.
    • La population habitant dans un rayon de 7,5 km était plus importante au Québec qu’en Colombie-Britannique, selon nos estimations d’exposition aux émissions industrielles de polluants de l’air mais les expositions aux concentrations du réseau d’échantillonnage semblaient similaires (voir tableau 1).
    • Les tonnes d’émissions industrielles relâchées dans l’air variaient considérablement entre les différents types d’industries et...
  • 8 octobre 2015

    Cette étude visait à déterminer si la consommation de viande de gros gibiers abattus avec des projectiles contenant du plomb pouvait amener une dose d'exposition au plomb suffisante pour engendrer des effets sur la santé des chasseurs (et leur famille). Plus spécifiquement, il s'agissait :

    • d'évaluer les habitudes de consommation de la viande de gros gibiers des chasseurs,
    • d'établir les distributions des concentrations de plomb dans la viande d'orignaux et de cerfs de Virginie,
    • d'évaluer les connaissances des chasseurs en regard de la contamination de la plaie et leur perception du risque,
    • d'évaluer la pratique des bouchers en regard de la contamination de la plaie et leur perception du risque,
    • d'estimer l'exposition au plomb reliée à...
  • 16 octobre 2014

    L'acrylamide est une substance probablement cancérogène pour l'humain, qui a été classée hautement prioritaire par les ministres canadiens de la Santé et de l'Environnement. Il a été détecté dans les aliments pour la première fois en 2002. Depuis, quelques études de surveillance biologique de l'exposition ont été réalisées principalement à partir de mesures d'adduits à l'hémoglobine et, dans quelques cas, de mesures de biomarqueurs urinaires. Toutefois, aucune étude n'a été publiée à ce jour sur l'importance de l'exposition à l'acrylamide par l'alimentation dans la population canadienne. L'objectif général de ce projet était d'acquérir des données d'exposition à l'acrylamide auprès d'un groupe d'adolescents montréalais à partir de mesures de biomarqueurs, de vérifier le lien avec la...

  • 9 mai 2014

    Le processus d'évaluation du risque toxicologique en santé nécessite le recours à des valeurs toxicologiques de référence (VTR), soit des doses de référence orale (RfD) ou des concentrations de référence (RfC). Traditionnellement, la détermination d'une RfD ou d'une RfC requiert la division d'une dose repère, obtenue lors d'études expérimentales animales ou épidémiologiques humaines, par le produit de divers facteurs d'incertitude, lesquels sont appliqués dans le but de compenser l'incertitude engendrée par l'extrapolation de données mesurées ou évaluées dans des conditions différentes de celles pour laquelle l'établissement de la RfD ou de la RfC est requis (Dourson et Stara, 1983; Dourson et al., 1996; U.S. EPA, 2002; Haber, 2007; Ritter et al., 2007). L'élaboration des normes en...

  • 16 juillet 2013

    Les humains sont continuellement à risque d'être exposés à des substances toxiques qui contaminent leur environnement et les aliments qu'ils consomment. Plusieurs de ces substances toxiques peuvent donc se trouver dans le lait maternel et, conséquemment, le nourrisson y est exposé durant la période de l'allaitement. Pour cette raison, les autorités de santé publique souhaitent, dans la mesure du possible, prévenir tout risque pour la santé du nourrisson allaité. Or, avant d'être en mesure de prévenir un risque, il faut d'abord pouvoir l'évaluer.

    Dans cette publication, l'auteur a rassemblé les principaux concepts dont il faut tenir compte pour évaluer l'exposition, étape essentielle à l'évaluation du risque. En effet, l'évaluation du risque consiste à estimer les altérations de...

  • 14 décembre 2012

    De 1989 à 2010, le Centre antipoison du Québec (CAPQ) a été consulté pour 1 028 075 cas d’intoxications potentielles, dont 73 % résultaient d’une exposition par voie orale. Le spécialiste en information toxicologique du CAPQ doit alors évaluer pour chaque patient les avantages et les désavantages de recommander une décontamination gastro-intestinale. Trois produits peuvent être considérés dans ce contexte : le charbon de bois activé (CBA) en suspension orale, le sirop d’ipéca, et les solutions de polyéthylène glycol (PEG) avec électrolytes.

    L’objectif de cette étude descriptive est d’évaluer la disponibilité immédiate de produits pour décontamination gastro-intestinale dans les pharmacies communautaires du Québec, et ce, afin d’aider les professionnels du CAPQ à bien orienter...

Pages

S'abonner à Toxicologie