Santé des femmes

  • 7 décembre 2022
    • De façon générale, les femmes ayant participé aux études consultées voient la consommation fréquente ou en grande quantité d’alcool comme étant incompatible avec le fait de devenir parent. La santé du fœtus en développement est leur principale motivation pour changer un comportement pendant la grossesse.
    • Tandis que pour plusieurs femmes, l’abstinence s’impose comme la seule option responsable, une certaine acceptabilité sociale se dégage concernant la consommation de petites quantités d’alcool au moment de planifier une grossesse et durant celle-ci.
    • Le moment pour l’arrêt ou la réduction de la consommation d’alcool correspond souvent à celui où les femmes ont la confirmation qu’elles sont enceintes.
    • L’absence de consensus scientifique concernant le...
  • 23 novembre 2020

    Ce guide de pratique professionnelle sur le cytomégalovirus en milieu de garde, élaboré par le GSMT dans le cadre du programme Pour une maternité sans danger (PMSD), est le fruit d'une revue de littérature récente et d'une démarche délibérative avec les médecins désignés dans le cadre du PMSD. Actuellement, les recommandations qui priment sont celles de la COVID-19. Éventuellement, le groupe et les parties prenantes donneront suite à certains éléments complémentaires à ce guide pour en permettre l'implantation.

    Faits saillants

    Le cytomégalovirus (CMV) est la plus fréquente cause d’infection virale congénitale. Elle touche environ une naissance sur 150 et des symptômes à la naissance sont présents chez environ 10 % des nouveau-nés infectés...

  • 9 janvier 2020

    Ce rapport présente les résultats de l’analyse des données issues d’une étude descriptive visant à documenter la perception qu’ont les femmes à l’égard des mesures de conciliation travail-vie personnelle en place dans leur milieu de travail, l’organisation du travail et leur état de santé mentale. Voici, de façon synthétique, ce que les analyses nous apprennent sur l’expérience de conciliation du travail et de la vie personnelle des participantes.

    La conciliation travail-vie personnelle

    • Concilier c’est surtout être en mesure d’organiser son temps et son énergie en tricotant pour trouver un équilibre entre le travail et la vie personnelle, principalement la famille, en tentant de respecter du mieux possible ses valeurs et ses priorités.
    • La...
  • 5 novembre 2018

    La période entourant la grossesse est un moment pendant lequel les femmes sont à risque de subir de la violence conjugale. Cette violence est particulièrement préoccupante en termes d’ampleur et de répercussions sur la sécurité et la santé des femmes et des nourrissons. Au Québec, deux services périnataux offerts aux futurs parents, soit le suivi de grossesse et le suivi à long terme du développement de l’enfant, pourraient constituer des occasions d’inclure des activités de prévention de la violence conjugale, si les enjeux organisationnels, éthiques ou de sécurité sont pris en compte.

    Pour offrir une intervention préventive en violence conjugale dans les services périnataux, il est nécessaire de mettre en place les conditions organisationnelles minimales suivantes :

    ...
  • 10 juillet 2018

    Professionnelles autorisées

    Le présent protocole a été élaboré à l’intention des infirmières autorisées à prescrire conformément au Règlement sur certaines activités professionnelles qui peuvent être exercées par une infirmière et un infirmier, sanctionné en octobre 2015. L’activité professionnelle de l’infirmière décrite dans ce protocole, prise en application de ce Règlement est la suivante :

    • prescrire la contraception hormonale, un stérilet ou la contraception orale d’urgence, selon un protocole développé dans le cadre d’une activité qui découle du Programme national de santé publique 2015-2025.

    Responsabilités professionnelles des infirmières autorisées

    Du point de vue déontologique, l’infirmière est entièrement responsable de...

  • 20 novembre 2017

    Les femmes enceintes constituent une population particulièrement vulnérable aux maladies infectieuses. De plus, leurs nouveau-nés présentent aussi un risque accru d’être touchés par certaines maladies. Un des moyens pour accroître leur protection contre certaines infections est la vaccination en cours de grossesse.

    Au Québec, il est recommandé que les femmes enceintes en bonne santé soient vaccinées contre la grippe saisonnière à leur deuxième ou troisième trimestre durant la saison de l’activité grippale. Par ailleurs, il n’est pas recommandé à l’heure actuelle de vacciner systématiquement les femmes enceintes contre la coqueluche au Québec ou au Canada. Les barrières à la vaccination chez la femme enceinte sont complexes et varient grandement selon le contexte social et...

  • 8 mars 2017

    Depuis novembre 2016, des cas d’oreillons ont été rapportés parmi les médecins résidents de la région de Québec (1 cas), de l’Estrie (5 cas) et du Saguenay–Lac-Saint-Jean (1 cas). À la suite de l’apparition de cas secondaires parmi des médecins résidents du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS), les autorités du CHUS ont pris la décision d'administrer une 2e dose du vaccin contre les oreillons à un nombre restreint de résidents, soit une quarantaine de résidents. Cette décision avait pour but d'augmenter l'immunité dans cette cohorte née entre 1980 et 1996 qui n'a souvent reçu qu'une seule dose de vaccin contre les oreillons.

    La Direction de la santé publique du CIUSSS de l'Estrie-CHUS a donc demandé au Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) son...

  • 28 avril 2016

    Plusieurs essais cliniques randomisés (ECR) ont démontré la capacité de la mammographie de dépistage à réduire la mortalité due au cancer du sein, et des programmes de dépistage du cancer du sein ont été implantés au Québec et ailleurs. Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS), comme la plupart des programmes structurés, offre une mammographie tous les deux ans aux femmes de 50 à 69 ans.

    Au Québec, les femmes de 70 ans et plus peuvent continuer à recevoir des mammographies en dehors du PQDCS, avec une prescription médicale, ce que font environ 30 % des Québécoises de 70-74 ans. D’autres programmes offrent des services aux femmes au-delà de 70 ans, certains faisant une invitation systématique jusqu’à l’âge de 75 ou même 80 ans.

    Si la capacité de la...

  • 12 janvier 2016

    Professionnelles autorisées

    Le présent protocole a été élaboré à l’intention des infirmières autorisées à prescrire conformément au Règlement sur certaines activités professionnelles qui peuvent être exercées par une infirmière et un infirmier, sanctionné en octobre 2015. L’activité professionnelle de l’infirmière décrite dans ce protocole, prise en application de ce Règlement est la suivante :

    • prescrire la contraception hormonale, un stérilet ou la contraception orale d’urgence, selon un protocole développé dans le cadre d’une activité qui découle du programme national de santé publique.

    Responsabilité professionnelle des infirmières autorisées

    Du point de vue déontologique, l’infirmière est entièrement...

  • 18 mars 2013

    Le développement d'outils visant à informer les femmes qui doivent décider si elles participeront ou non au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) a comme objectif l'obtention d'un consentement éclairé à la participation. La meilleure méthode pour illustrer de façon quantitative les avantages et inconvénients potentiels du dépistage est la simulation de cohortes exposées aux conditions que nous avons connues au Québec au cours des dernières années. Une première cohorte de 1 000 femmes soumises à une mammographie de dépistage aux deux ans de l'âge de 50 à 69 ans, soit 10 dépistages en 20 ans, peut ainsi être comparée à une deuxième cohorte de 1 000 femmes qui ne participent pas au programme de dépistage durant cette même période. La différence entre les résultats de...

Pages

Souscrire à Santé des femmes