Référentiels de compétences en santé publique

À quoi servent les référentiels de compétences?

Qu’est-ce qu’un référentiel de compétences?

Le référentiel de compétences est un outil incontournable lorsqu’on s’inscrit dans une approche par compétences. Il brosse un portrait des activités professionnelles, de leurs conditions et modalités d’exercice et des ressources (savoir-faire, qualités, réseaux de ressources, etc.) à mobiliser pour réaliser ces activités (Brahimi, 2011). Pour en connaitre davantage, c’est ici :  L’approche par compétences Un levier de changement des pratiques en santé publique au Québec.

À quoi servent-ils, dans la perspective du professionnel qui souhaite améliorer ses compétences?

De nombreux pays ont développé des référentiels de compétences visant à soutenir la main d’œuvre face à la complexification grandissante des pratiques en santé publique. Afin de mieux saisir l’utilisation de tels référentiels au Québec (ex. auto-évaluation, gestion de carrière et de savoirs, organisation du travail, mobilité, etc.), de dégager des pistes d’action en vue d’optimiser leur utilisation et de cerner les besoins de mise à jour, la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a mandaté l’Institut national de santé publique du Québec pour qu’il produise un avis à cet effet. Pour en connaitre davantage, c’est ici : Avis sur l’utilisation des référentiels de compétences en santé publique.

Fonctions essentielles de santé publique 

Fonctions essentielles de santé publique

  • Référentiel de compétences en prévention et promotion de la santé pour le réseau de la santé et des services sociaux
    Conçu à partir de situations professionnelles interdisciplinaires en prévention et promotion de la santé, ce référentiel est commun à tous les acteurs impliqués dans ces deux fonctions que sont la prévention et la promotion de la santé. Il permet la mise en œuvre d'un plan de développement des compétences à leur attention. Sur les plans organisationnel et professionnel, ce référentiel offre d'autres possibilités telles que l'harmonisation des pratiques, la dotation, le recrutement, l'évaluation du personnel et la gestion de carrière, et enfin, la gestion des compétences.

Principe fondamental du système de santé et des services sociaux québécois

  • Référentiel de compétences pour relever le défi de l’exercice de la responsabilité populationnelle à l’intention des CSSS et de leurs partenaires
    Cet outil vise à soutenir les gestionnaires de CISSS/CIUSSS qui désirent renforcer les compétences de leur équipe et de leur organisation dans l’exercice de la responsabilité populationnelle. Les gestionnaires y trouveront une inspiration pour des plans de formation continue dans les établissements locaux, et pour l’inscription des compétences de gestion liées à la responsabilité populationnelle dans les processus de dotation du personnel. Ce document peut également être consulté par d’autres acteurs des CISSS/CIUSSS, de même que par des partenaires qui assument la responsabilité populationnelle.

Pratique de la santé publique au Canada

  • Compétences essentielles en santé publique au Canada
    Les énoncés des compétences essentielles décrivent les connaissances, les habiletés et les attitudes nécessaires à la pratique de la santé publique. Ces énoncés constituent le fondement d'une pratique efficace en santé publique et de l'application d'une approche globale de la santé publique.

Expertises de santé publique

  • Référentiel de compétences en santé au travail du réseau de la santé publique du Québec
    Le référentiel en santé au travail s'inscrit dans une volonté de changement. Il vise à relever les défis d'actualisation proposés par le Programme national de santé publique (MSSS, 2008) et le Plan stratégique du Réseau de santé publique en santé au travail (MSSS, 2010). Cet outil offre de nombreuses possibilités de développement tant sur les plans organisationnels que professionnels : dotation, élaboration d'un plan concerté de formation, recrutement et évaluation de personnel, gestion de carrière, orientations pour les programmes universitaires, harmonisation des pratiques, etc.
  • Référentiel de compétences en santé environnementale pour la santé publique du Québec
    Ce référentiel de compétences s’adresse à tous les membres de l’équipe multidisciplinaire, qu’ils proviennent du domaine de la santé ou d’un domaine complémentaire. Le référentiel est composé de quatre compétences. Chaque compétence est accompagnée d’un ensemble de ressources internes (savoirs, savoir-faire et savoir-être) et externes (ressources de l’environnement de travail) nécessaires à leur développement.
  • Référentiel de compétences en maladies infectieuses pour la santé publique du Québec
    Le référentiel de compétences en maladies infectieuses s’inscrit dans une volonté d’amélioration continue des pratiques professionnelles. Élaboré pour soutenir la mise en œuvre du Programme national de santé publique 2003 – 2012 (mis à jour en 2008) (MSSS, 2008), il servira maintenant au soutien du déploiement du nouveau Programme national de santé publique 2015-2025. Conçu à partir de situations professionnelles interdisciplinaires, ce référentiel constitue un outil pertinent pour tous les acteurs impliqués dans la prévention et le contrôle des maladies infectieuses.

Fonctions transversales de la santé publique

  • Référentiel en transfert des connaissances
    Le Référentiel de compétences en transfert de connaissances (TC) est un outil présentant les connaissances et les comportements observables requis pour mener à bien les tâches et les responsabilités liées aux diverses activités propres à la pratique du transfert de connaissances. Capsule vidéo de présentation du référentiel en TC.
  • Référentiel de valeurs pour soutenir l’analyse éthique des actions en santé publique
    Tout en s'alimentant des travaux rapportés par la littérature sur l'éthique en santé publique, la sélection des valeurs retenues ici s'est aussi opérée à partir de l'expérience du Comité d'éthique de santé publique (CESP) et de ses échanges avec les membres de la Table de coordination nationale en santé publique (TCNSP). Ces valeurs nous paraissent les plus appropriées pour l'analyse des projets en santé publique.
  • Référentiel de compétences en politiques publiques pour les acteurs de santé publique
    L’objectif de ce document est d’alimenter la réflexion quant aux compétences requises pour la réalisation des rôles de santé publique en matière de politiques publiques. Les unités de santé publique peuvent utiliser ce référentiel pour guider leurs réflexions sur les besoins de formations en politique publique pour les acteurs de santé publique. Il s’adresse en premier lieu aux professionnels de santé publique qui jouent un rôle d’encadrement du développement tant organisationnel que professionnel.
  • Référentiel des bonnes pratiques de l’Évaluation d’impact sur la santé (EIS) pour l’établissement des compétences essentielles
    L'ÉIS est une pratique de santé publique qui utilise un ensemble de méthodes et une variété de sources de données pour estimer les effets potentiels positifs et négatifs d'une proposition de projet ou de politique sur la santé et les inégalités de santé d’une population donnée. L’ÉIS se réalise avant qu'une décision ne soit prise afin de fournir des recommandations réalistes visant à atténuer ou éviter les effets négatifs et maximiser les effets positifs. Ce rapport fait le bilan des recommandations internationales sur les bonnes pratiques et éclaire sur les compétences professionnelles qui y sont reliées. Il a été produit pour l'Union internationale de promotion de la santé et d'éducation pour la santé (UIPES) dans le cadre de la convention 2014-2015 qui lie l'UIPES et l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES). 
  • Référentiel des compétences relatives aux processus scientifiques reliés aux fonctions transversales de l’Institut national de santé publique du Québec
    L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) est un centre d'expertise et de référence en matière de santé publique au Québec où s'exerce la recherche, la surveillance, le développement des compétences, le transfert de connaissances, l'élaboration de politiques publiques et la production d'avis scientifiques qui sont considérés comme les fonctions transversales de l'organisation. La maîtrise des processus scientifiques reliés à ces fonctions est essentielle à l'amélioration des productions de l'INSPQ et des services offerts aux différents clients. 

Dernière mise à jour : 

20 juin 2022