Méthodologie du bulletin de veille scientifique en santé des Autochtones

La veille en santé des Autochtones porte sur des thématiques de santé publique pertinents en prévention et promotion pour les équipes professionnelles et d'intervention en santé des Autochtones de tous âges Les thématiques ont été priorisées avec la collaboration de partenaires autochtones et sont appelées à être révisées dans le temps. Celles-ci incluent, sans s’y limiter :

  • Enjeux de santé publique ponctuels (p. ex. COVID-19) ;
  • Inégalités et déterminants sociaux de la santé ;
  • Habitudes de vie et comportements en matière de santé ;
  • Prévention des maladies infectieuses et chroniques ;
  • Sécurisation culturelle ;
  • Sécurité alimentaire et alimentation traditionnelle ;
  • Promotion du mieux-être et de la santé mentale ;
  • Savoirs traditionnels ;
  • Approches culturellement adaptées en recherche et intervention.

Une vigie prospective non exhaustive de la littérature scientifique et de la littérature grise est menée avec le logiciel Inoreader. Les flux RSS d’organismes d’expertise reconnus en santé publique et d’organismes autochtones canadiens et internationaux sont scrutés à l’aide d’une variété de mots-clés. Les infolettres d’organismes de santé publique reconnus sont aussi consultées.

Les bases de données suivantes sont interrogées dans les plateformes EBSCO Host et Ovid : Global Health, AgeLine, CINAHL, Environment Complete, ERIC, Health Policy Reference Center, MEDLINE Complete, Political Science Complete, Psychology and Behavioral Sciences Collection, PsycINFO, Public Affairs Index et SocINDEX with full text.  

La stratégie de recherche est bonifiée ponctuellement par l’équipe de projet.

Les publications considérées pour les bulletins de veille sont repérées en fonction des critères suivants :

  • Respecte l’une des thématiques énumérés ci-haut ;
  • Cible les Premières Nations, les Inuits, les Cris et les Métis vivant dans une communauté ou en milieu urbain (incluant les populations spécifiques : enfants et jeunes ; femmes et filles ; hommes ; personnes non binaires, bispirituelles; aînés) ;
  • Porte sur des contextes comparables et pertinents pour l’intervention en santé au Québec : Canada, États-Unis, Australie, Nouvelle-Zélande.
  • Rédigées en français ou en anglais

Les lettres à l’éditeur, éditoriaux, commentaires, pièces d’opinion sont exclus de la veille.

Chaque semaine, les titres des nouvelles publications du flux Inoreader sont lus par la chargée de projet. Sur la base du titre, elle sélectionne les publications intégrant les thématiques énumérés ci-haut. Par la suite, un autre membre de l’équipe lit les titres et les résumés, puis signale les publications pertinentes pour le prochain bulletin de veille. Cette tâche est réalisée en rotation par tous les membres de l’équipe.

Chaque trois mois, parmi les publications signalées, un minimum de deux membres de l’équipe projet sélectionnent indépendamment les publications propices à être intégrées au bulletin de veille sur la base du résumé ou du texte. Un processus interjuge est ensuite réalisé par les deux membres de l'équipe pour la sélection finale.

La sélection des publications à inclure dans le bulletin de veille est effectué en fonction de leur pertinence et des priorités du moment. En particulier, sont privilégiées les :

  • Revues systématiques et revues de littérature ;
  • Recherches empiriques portant sur les thématiques énumérés ci-haut ;
  • Littérature grise en provenance d’organisations importantes en santé des Autochtones (p. ex. : Santé Canada, Centre de collaboration national en santé des Autochtones, Centre de collaboration national sur les déterminants de la santé, Agence de la santé publique du Canada, Center for Disease Control, World Health Organisation, etc.) ;
  • Publications portant sur l’efficacité de pratiques de santé publique en santé des Autochtones ;
  • Publications apportant de nouvelles connaissances susceptibles d’orienter la pratique en santé publique.

Quoi que la qualité des publications retenues ne soit pas soumise à une évaluation, les articles retenus doivent présenter leur méthodologie et les limites de l’étude de manière explicite.

Dernière mise à jour : 

30 mars 2022