Technologie en santé

  • 29 août 2016

    Ce document est un outil de consultation qui vous guidera pas à pas dans l’utilisation du système d’information pour la surveillance provinciale des infections nosocomiales (SI-SPIN) afin de satisfaire les programmes de surveillance suivants :

    • Surveillance provinciale des bactériémies à Staphylococcus aureus (BAC-SA);
    • Surveillance des souches de Staphylococcus aureus résistantes à la méthicilline (SARM) isolées d’hémocultures;
    • Surveillance provinciale des infections à entérocoque résistant à la vancomycine (ERV);
    • Surveillance provinciale des infections à bacilles Gram négatif producteurs de carbapénémases (BGNPC);
    • Surveillance provinciale des diarrhées associées au Clostridium difficile (CD);
    • ...
  • 14 septembre 2015

    Le dépistage est un des moyens les plus efficaces d’atténuer le fléau que représente le cancer colorectal. Au Canada, ce cancer représente un fardeau particulièrement lourd puisqu’il arrive au deuxième rang des causes de décès liés au cancer. Plusieurs interventions peuvent être utilisées pour dépister le cancer colorectal et détecter le cancer à un stade précoce et plus facile à traiter, ce qui permet de réduire le taux de mortalité. Certaines interventions de dépistage permettent de détecter et de retirer les lésions avant que celles-ci ne deviennent cancéreuses, ce qui contribue à réduire le taux d’incidence de ce cancer. La sigmoïdoscopie flexible est l’une de ces interventions. C’est une intervention endoscopique qui permet une visualisation directe du rectum et de la partie...

  • 27 janvier 2014

    Au Québec, les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) sont l'une des priorités de santé publique. Les personnes atteintes par l'une ou l'autre de ces infections peuvent être stigmatisées à cause de préjugés tenaces. Par exemple, certaines personnes passeront sous silence le fait de se soumettre à un test de dépistage afin d'éviter les réactions de leur entourage, les jugements et les condamnations. Il est donc pertinent de considérer cette réalité dans l'offre de service en santé sexuelle et d'adopter des stratégies efficaces en ce qui a trait à la prévention des ITSS.

    Plus précisément, le Comité stratégique sur la lutte contre les ITSS, qui relève de la Table de coordination nationale de santé publique, a décelé des besoins importants en matière d'accès...

  • 6 décembre 2012

    Dans le cadre du Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS), l'Institut national de santé publique du Québec s'est vu confier la responsabilité de procéder à l'étude des demandes de certification des centres de mammographie et de recommander au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) l'émission des documents confirmant la certification ou l'annulation de la certification des centres.

    Le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) rédige chaque année un rapport d'activités en lien avec ce mandat. Le présent document fournit un état de situation et des statistiques pour la période du 1er avril 2011 au 31 mars 2012.

    La qualité des installations mammographiques au Québec est au rendez-vous. Les 122 installations certifiées...

  • 15 novembre 2012

    Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) a pour objectif de réduire d’au moins 25 % le taux de mortalité causée par le cancer du sein chez les femmes de 50 à 69 ans en ciblant la participation d’au moins 70 % de la population visée et en offrant des services de mammographie de haute qualité. La mammographie est actuellement l’examen diagnostique le plus précis pour la détection précoce du cancer du sein et constitue l’examen fondamental à la base de ce programme. Des lésions dans les tissus mammaires peuvent ainsi être détectées précocement et avant même que l’examen clinique puisse démontrer ces lésions. Les avantages d’un diagnostic précoce, dont la prise en charge thérapeutique rapide, surpassent les risques associés à l’exposition aux radiations ionisantes....

  • 13 juin 2012

    Le présent rapport présente les résultats d'une étude comparative sur les technologies numériques — CR et DR — dans le cadre du Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS).

    Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), par l'entremise de la Direction générale de la santé publique, a confié à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) le mandat de mener un projet pilote en mammographie numérique au Centre de santé et de services sociaux de Trois-Rivières (CSSSTR) – Volet Centre hospitalier régional (CHR).

    Une équipe d'évaluation formée de professionnels reconnus pour leurs compétences en mammographie de dépistage s'est vu octroyer le mandat d'évaluer l'impact de cette technologie sur le fonctionnement quotidien d'un centre de même...

  • 12 août 2008

    Le PQDCS est un programme de dépistage populationnel du cancer du sein par mammographie destiné aux femmes de 50 à 69 ans. Il vise à réduire d’au moins 25 %, sur une période de 10 ans, le taux de mortalité causée par le cancer du sein dans cette population. La mammographie est actuellement l’examen diagnostique le plus précis pour la détection du cancer du sein. Elle permet de visualiser des lésions dans les tissus mammaires avant qu'elles ne puissent être détectées par l’examen clinique. Les avantages d’un diagnostic précoce sont nettement supérieurs aux risques associés à l’exposition aux radiations ionisantes.

    Le PQDCS offre l’ensemble des services liés au dépistage, de l’invitation à participer au programme jusqu'au diagnostic final. Les services de mammographies et d’...

S'abonner à Technologie en santé