Programme d’hémodialyse

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a confié au Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ) le mandat de réaliser l’ensemble des analyses environnementales des eaux purifiées de dialyse pour le réseau de la santé et des services sociaux. Le mandat comprend les éléments suivants :

  • informer les établissements des procédures et normes applicables;
  • analyser les résultats obtenus;
  • informer les installations déviantes;
  • préparer un rapport annuel au MSSS.

La purification physico-chimique et microbiologique de l’eau est une étape essentielle dans la réussite du traitement de l’insuffisance rénale par hémodialyse ou thérapie annexe. Ce processus permet de retirer des microorganismes et des substances chimiques qui peuvent entraîner de graves désordres du métabolisme. Les normes canadiennes du Canadian Standards Association (CSA) recommandent la mise en place de contrôles et de suivis réguliers sur les différents fluides utilisés afin de réduire les risques dans ce domaine de la santé.

Les analyses effectuées dans le cadre du programme de surveillance du LSPQ sont précisées dans le tableau ci-dessous en fonction des normes CSA relatives à la dialyse.

Analyse

Fréquence minimale recommandée

CAN/CSA-Z23500 :16

CAN/CSA-ISO 13959 :15

CAN/CSA-ISO 11663 :15

CAN/CSA-ISO 11663 :15

CSA Z364.5-10

Eau pour dialyse

Fluide de dialyse

Fluides de dialysat ultrapur et de substitution

Eau de dialyse à domicile

Dénombrement bactérien

Mensuelle

Rotation mensuelle

pour 25% des machines

Mensuelle

Mensuelle

Endotoxines bactériennes

Anions (F, NO3, SO4)

Annuelle

Non requis

Non requis

Annuelle (si alimentation municipale)

 

Biannuelle (si alimentation privée)

Chlore résiduel total

Métaux (Ag, Al, As,  Ba, Be, Ca, Cd, Cr, Cu, Hg, K, Mg, Na, Pb, Sb, Se, Tl, Zn)

Les participants au programme reçoivent trimestriellement les contenants requis et les instructions pour effectuer leurs différents prélèvements. Le nombre de points de prélèvement est établi par le client en fonction des normes, des installations et des besoins, et ce, en collaboration avec le LSPQ.

Les échantillons prélevés sont ensuite acheminés au LSPQ, pour analyse, selon un calendrier établi. Les résultats sont, par la suite, transmis au requérant qui en effectue le suivi.

Les établissements qui, actuellement, ne participent pas au programme doivent fournir les informations ci-dessous à l’adresse physico.chimie@inspq.qc.ca.

  • Nom de l’établissement avec adresse complète
  • Nom du requérant pour le rapport d’analyses (département, téléphone, adresse électronique ou télécopieur)
  • Nom du requérant pour les contenants d’échantillonnage (département, téléphone et adresse électronique)
  • Nom du néphrologue (adresse, téléphone et adresse électronique)
  • Nombre de points de prélèvements et leur description (ex. : eaux de dialyse ou de dialyse à domicile, fluides de dialyse, de dialysat ultrapur ou de substitution)
  • Nombre de points de prélèvement soumis aux analyses chimiques (anions, chlore résiduel total et métaux)

Pour les établissements du réseau, les analyses seront facturées selon la valeur pondérée apparaissant au Répertoire québécois et système de mesure des procédures de biologie médicale.

Les différentes normes du CSA relatives à l’hémodialyse et aux thérapies apparentées sont disponibles à l’adresse shop.csa.ca.