Chikungunya 
Le virus et sa transmission

Le virus du Chikungunya est un alphavirus qui fait partie de la famille des Togaviridae. Il a été isolé pour la première fois en Tanzanie. Il est principalement transmis par la piqure des moustiques du genre Aedes (tout comme le virus de la dengue, le virus de la fièvre jaune et le virus Zika). Bien qu’Aedes aegypti soit le vecteur préférentiel, il peut également s’adapter à d’autres espèces dont Aedes albopictus. C’est ce dernier vecteur qui aurait rendu possible sa très grande dissémination dans l’océan Indien en 2005.

Tableau clinique

Après une incubation moyenne de 3 jours (1-12 jours), le patient pourra présenter une combinaison de fièvre, d’atteinte de l’état général, de céphalée, de myalgies et d’arthralgies. Cette symptomatologie est peu différente de celle rencontrée avec d’autres arboviroses (ou même la malaria). On pourra également noter la présence d’une éruption cutanée. Un des éléments  permettant de soupçonner plus spécifiquement une maladie de Chikungunya est la présence d’arthralgies débilitantes, voire d’arthrites franches. Ces arthralgies sont habituellement symétriques et touchent autant les membres supérieurs qu’inférieurs. Les grosses articulations sont habituellement touchées, mais il peut y avoir atteinte axiale et des petites articulations. En présence d’arthrite, les articulations interphalangiennes, les poignets et les chevilles sont les plus touchées.

Bien que des formes sévères soient décrites (encéphalite, myocardite, hépatite), la maladie évolue généralement bien et il y a résolution spontanée des signes et symptômes systémiques en 7-10 jours. Toutefois, beaucoup de patients demeurent avec des arthropathies à long terme.

Dernière modification: 

9 janvier 2017