L’IMP : un service accessible au bout du fil

La participation à l’IMP est absolument libre et volontaire.

En téléphonant à leur CSSS, les personnes admissibles et intéressées à recevoir ces services seront jointes par un intervenant qui se rendra à leur domicile pour faire une évaluation des facteurs de risque de chute. Il accompagnera l’aîné et son entourage pendant la durée de l’intervention de 12 à 18 mois.

En tout temps, l’aîné peut cesser de participer aux interventions et, sans délai, continuer de recevoir les services de soutien à domicile [ SAD ].

Tous les renseignements obtenus dans le cadre des interventions en prévention des chutes sont confidentiels et soumis aux règles sur la protection des renseignements personnels.

La participation des aînés est fort attendue !

Si l’IMP vous intéresse, contactez le CSSS le plus proche.

Pour trouver votre CSSS, vous pouvez utiliser le moteur de recherche des installations et des établissements de votre territoire.

 


Source : Bégin C. La prévention des chutes chez les aînés vivant à domicile. Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière, Direction de santé publique et d’évaluation, en collaboration avec le Centre de santé et de services sociaux du Nord de Lanaudière et le Centre de santé et de services sociaux du Sud de Lanaudière, 2008.Adapté avec l’autorisation de l’Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière.

Bégin C., Boudreault V., Sergerie D. La prévention des chutes dans un continuum de services pour les aînés vivant à domicile, Guide d’implantation : IMP, Institut national de santé publique du Québec, 2007.

AUTEURS
Claude Bégin
Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière/
Direction de santé publique et d’évaluation

Diane Sergerie
Institut national de santé publique du Québec