Centre de presse

Montréal, le 29 juin 2020 – La diminution importante des cas, des hospitalisations et des décès suggère que la mise en place et le respect des mesures de prévention et de protection ont contribué à une réduction significative de l’épidémie. C’est ce que révèle le nouveau portrait modélisé de l’évolution de la COVID-19 produit par le Groupe de recherche en modélisation mathématique et en économie de la santé liée aux maladies infectieuses. Qui plus est, le portrait modélisé laisse entendre que les voyages entre les régions auraient peu d’incidence sur la courbe épidémique si les mesures de prévention sont respectées.

QUÉBEC, le 3 février 2020 - À l'occasion de la 30e Semaine de prévention du suicide, l'Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) présente les données les plus récentes sur la mortalité par suicide au Québec, en collaboration avec l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) et le Bureau du Coroner. Selon les données provisoires pour l'année 2017, le taux de suicide est encore légèrement en diminution au Québec. Cette diminution s'observe principalement chez les hommes, alors que le taux de suicide est stable chez les femmes. C'est un total de 1045 personnes qui se sont enlevé la vie au Québec, dont 75 % sont des hommes. En revanche, les taux d'hospitalisation pour tentative de suicide sont en hausse.

Québec, le 24 septembre 2019 – Les représentants de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) étaient de passage devant la Commission de l’agriculture, des pêcheries, de l’énergie et des ressources naturelles (CAPERN) aujourd’hui pour effectuer un bilan de l’état des connaissances scientifiques sur les effets à la santé des travailleurs et de la population liés à l’exposition aux pesticides et proposer des pistes d’action en la matière.

Éviter l’augmentation de la consommation, réduire les risques

Montréal, le 23 août 2019 – Le choix d’autoriser à l’échelle industrielle la commercialisation d’une gamme élargie de produits du cannabis qui sont relativement peu connus du public et beaucoup moins consommés par les usagers que la forme fumée, pose plusieurs risques pour la santé et la sécurité publiques selon l’Institut national de santé publique du Québec.

Québec, le 26 mars 2019 – Un nouvel outil pour mieux traiter de l’intimidation dans les médias est mis en ligne aujourd’hui par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) en partenariat avec le ministère de la Famille. Découlant du Plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation 2015-2018 Ensemble contre l’intimidation, une responsabilité partagée, cet outil Web s’adresse aux professionnels des médias de l’information, aux étudiants en journalisme, aux personnes intervenant auprès des victimes et des auteurs d’intimidation de même qu’au grand public.

Québec, le 14 novembre 2018 – En cette journée mondiale du diabète, le Comité scientifique sur la prévention de l'obésité de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) met en ligne un nouvel outil pour mieux comprendre la progression de l'obésité au Québec. Grâce à une ligne du temps, il est possible de remonter le fil des événements et d'assister aux changements qui ont mené à cette épidémie, très liée au diabète de type 2.

Québec, le 22 mai 2018 – Dans son Rapport québécois sur la violence et la santé, l'Institut national de santé publique du Québec offre un portrait actuel de la violence, vécue à différents moments de la vie et dans différents milieux. Il a rassemblé pour sa réalisation des experts provenant du monde de la recherche et des réseaux institutionnels, ce qui en fait un ouvrage de référence incontournable en santé publique.

Québec, le 13 mars 2018 – Dans un avis récent, l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) documente la problématique de l'intoxication aiguë à l'alcool, notamment chez les jeunes, et tente de situer la place qu'occupent les boissons sucrées alcoolisées dans cette problématique. Un peu plus de 2 300 jeunes âgés de 12 à 24 ans ont été reçus pour intoxication aiguë à l'alcool dans les urgences du Québec du 1er janvier 2017 au 26 novembre 2017. Près du cinquième d'entre eux étaient âgés de moins de 18 ans. Une étude plus approfondie réalisée au CHU de Sherbrooke révèle que les trois quarts des jeunes vus dans ses services d'urgence avaient bu des boissons à forte teneur en alcool.

Québec, le 17 novembre 2017 – À l'occasion du Sommet sur l'alimentation, l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) rappelle les enjeux importants de santé à considérer dans l'élaboration de la future politique bioalimentaire québécoise, prévue au printemps 2018. Il formule des constats et des recommandations à la lumière des nouvelles connaissances scientifiques et des développements dans le domaine bioalimentaire.

Québec, le 19 septembre 2017 – L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) publie aujourd’hui les constats d’une grande enquête sur la santé sexuelle des jeunes adultes québécois. Cette étude nommée PIXEL dresse un portrait des comportements, attitudes et connaissances des jeunes adultes québécois à l’égard de la sexualité, de leur accès à des services dans ce domaine et de leur état de santé sexuelle.

Mandatée par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, l’étude s’appuie sur des informations recueillies en 2014 auprès de 3 400 jeunes âgés de 17 à 29 ans. Il s’agit de la première enquête sur la santé sexuelle jumelant à la fois des données issues d’un questionnaire à des données biologiques provenant de tests de détection d’infections transmises sexuellement.

Pages

Souscrire à Centre de presse