Santé environnementale

  • 21 novembre 2022

    Au Québec et partout dans le monde, l’urbanisation croissante des territoires et les multiples enjeux démographiques, socioéconomiques, culturels, environnementaux et sanitaires de l’heure ont des impacts significatifs sur la santé et la qualité de vie des populations(1). La crise climatique, la dégradation des écosystèmes, la pauvreté, l’exclusion sociale et plus récemment la pandémie, ne sont que quelques exemples de défis complexes qui exigent une combinaison d’interventions de tous les paliers de gouvernements et de divers secteurs, en particulier du palier municipal.

    Une municipalité favorable à la santé et à la qualité de vie est décrite par les organisations internationales (OMS, ONU) comme étant inclusive, équitable, sécuritaire, résiliente...

  • 24 octobre 2022

    Ce rapport présente les résultats du projet de recherche d’approche ethnographique intitulé Suivi des effets individuels et sociaux en lien avec les activités minières à Malartic : évaluation 2013-2020. Ils s’inscrivent dans une étude longitudinale qualitative réalisée à la demande de la Direction de santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue et financée par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Les résultats portent sur la période à l’étude seulement. Des changements ont eu lieu depuis la réalisation du présent travail sur le terrain à Malartic, notamment une entente à l’amiable mettant un terme à l’action collective intentée contre l’entreprise et la fin du programme d’acquisition des résidences principales. Les principaux constats de la recherche sont :

    ...
  • 7 octobre 2022

    Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques entame le processus de renouvellement de l’autorisation ministérielle accordée à Glencore pour l’exploitation de la Fonderie Horne. L’autorisation définira les exigences environnementales auxquelles l’entreprise devra se conformer pour les 5 prochaines années. C’est pourquoi la Fonderie Horne a dévoilé un plan d’action qui prévoit une réduction de ses émissions atmosphériques d’ici 5 ans.

    L’actuel mandat confié à l’Institut national de santé publique du Québec vise à offrir un soutien scientifique, sous forme d’évaluation prospective du risque, au directeur national de santé publique du Québec et au directeur de santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue qui auront à se prononcer sur la protection...

  • 6 juillet 2022

    Ce document présente une évaluation du risque cancérigène pour la population de Rouyn-Noranda exposée par le passé aux concentrations d’arsenic et de cadmium se trouvant dans l’air (concentrations documentées entre 1991 et 2018).

    Une nouvelle attestation d’assainissement est en voie d’être émise pour la Fonderie Horne à Rouyn-Noranda. Il s’agit, pour l’autorité régionale de santé publique, d’une occasion de participer à une réévaluation de la cible d’émission des métaux dans une perspective de protection de la population. C’est dans ce contexte que l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a produit le présent document à la demande de la Direction de santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue.

    Le document a été préparé par l’INSPQ dans le cadre du soutien...

  • 2 novembre 2021

    Au cours des dernières années, des déversements accidentels de mercure métallique sont survenus au Québec en milieu intérieur. Ces cas mettent souvent en cause des bris de thermomètres, mais il arrive parfois que d’autres appareils soient concernés, tels des sphygmomanomètres ou des tubes fluorescents. Des incidents de ce type soulèvent des inquiétudes compte tenu du risque que représente le mercure métallique pour la santé des occupants du bâtiment concerné. Par ailleurs, certains de ces événements sont rapportés aux professionnels des DSPublique ou de l’INSPQ. Toutefois, ces experts doivent se servir d’une documentation souvent fragmentaire ou encore tirée de sources non validées pour conseiller les demandeurs sur les avenues de gestion du risque. Le besoin de doter les...

  • 23 septembre 2021

    Le 16 décembre 2020, le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a mandaté le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement pour tenir une enquête et une audience publique sur l’état des lieux et la gestion des résidus ultimes au Québec. Le mandat de la commission d’enquête a commencé le 8 mars 2021 et se terminera le 22 décembre 2021 avec le dépôt du rapport au ministre. Dans le cadre de cette enquête, le ministère de la Santé et des Services sociaux a sollicité l’Institut national de santé publique du Québec afin de documenter les effets sur la santé des divers modes d’élimination des matières résiduelles et les conditions favorables à l’acceptabilité sociale des différentes options analysées.

    Ce document expose les résultats d’une...

  • 8 septembre 2021

    This support document was written at the request of the Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) to support the work of the members of the group of scientific and technical experts focusing on the use of ventilation in healthcare and educational institutions during the current COVID-19 pandemic. The purpose of this document is, more specifically, to take stock of the current knowledge on the transmission of SARS-CoV-2 in building interiors and to develop a portrait of the role that ventilation in indoor environments may play in a pandemic context. As the situation and knowledge surrounding SARS-CoV-2 (COVID-19) are rapidly developing, the information provided in this document is subject to updates.

    This document is not an exhaustive review of the scientific...

  • 4 août 2021
    • The usual COVID-19 prevention and control measures should be followed at all times in public spaces, regardless of whether the use of air conditioners or electric fans is considered.
    • Air conditioners and electric fans remain appropriate cooling methods during a pandemic when used properly and when certain precautions are applied. Additional precautions should nonetheless be taken in healthcare facilities (see Utilisation des climatiseurs mobiles et des ventilateurs sur pied en milieux de soins dans un contexte de COVID-19 [in French only]).
    • The recirculation of indoor air by air conditioners can promote the accumulation of infectious particles in indoor environments when...
  • 12 juillet 2021

    This document, written in the context of the COVID-19 pandemic, is intended for public building managers, building owners, and all organizations and individuals wishing to learn more about the topics covered in this overview of the scientific and grey literature. This document discusses the current knowledge on carbon dioxide (CO2), its health effects, sources, and relation to building ventilation, as well as the different approaches used to measure this parameter and ways of interpreting the results. The methodology applied to produce this brief overview is set out in Appendix 1 of the full version (in French) of this document.

    The objective of this document is to provide key information that may guide concerned organizations in selecting an appropriate measurement...

  • 9 juillet 2021

    As the SARS-CoV-2 virus drives a worldwide pandemic, our scientific understanding of how it is transmitted is constantly evolving. There is an ongoing debate on various aspects of this process, particularly aerosol transmission. In part, this debate reflects a lack of consensus on the definitions of the terms used to describe the transmission of infectious agents via the respiratory tract.

    This text presents a review of the scientific literature focused on the aerosol mode of transmission, but also includes information about other modes of transmission. Authored by a multidisciplinary team, the report seeks to inform the decision-making process of public health authorities, teams of experts, ministerial policymakers, and health and social services facility managers.

    ...

Pages

Souscrire à Santé environnementale