Publication

 Bulletin d'information en santé environnementale

  • 19 mars 2019

    Les effets psychologiques et sociaux associés aux dommages et à la perte de domicile sont relativement bien documentés dans le cadre de sinistres, mais très peu de littérature se penche sur ces effets dans un contexte de problèmes chroniques du bâtiment. Avec cette revue de la littérature, l’Institut national de santé publique souhaite pallier ce manque de connaissances et répondre au besoin de la santé publique de faire le point sur le cas de la mérule pleureuse, un problème chronique du bâtiment devenu un enjeu social au Québec au cours des dernières années. [Lire le document]

    Auteure : Emmanuelle Bouchard-Bastien
    Institut national de santé publique du Québec

  • 19 mars 2019

    À l’été 2014, le ministère de la Santé et des Services sociaux a effectué des activités d’épandage de larvicides dans le but d’évaluer leur efficacité à réduire l’abondance des moustiques vecteurs du virus du Nil occidental (VNO) et leur taux d’infection. L’Institut national de santé publique du Québec a été mandaté pour mener cette évaluation. L’été 2014 s’est révélé une saison relativement calme quant à l’abondance des moustiques collectés et l’infection des moustiques vecteurs du VNO. En effet, l’abondance moyenne des moustiques du genre Culex pipiens et Culex restuans était deux à trois fois plus faible en 2014 qu’en 2013. Ainsi, les résultats de cette étude ne peuvent pas être extrapolés pour prédire l’efficacité des larvicides lors d’une saison à plus forte...

  • 19 mars 2019

    Auger N, Duplaix M, Bilodeau-Bertrand M, Lo E, Smargiassi A. Environmental noise pollution and risk of preeclampsia. Environ Pollut. 2018;239:599‑606. https://doi.org/10.1016/j.envpol.2018.04.060

    Benmarhnia T, Delpla I, Schwarz L, Rodriguez MJ, Levallois P. Heterogeneity in the relationship between disinfection by-products in drinking water and cancer: A systematic review. Int J Environ Res Public Health. 2018;15(5). https://doi.org/10.3390/ijerph15050979

    Buteau S, Goldberg MS, Burnett RT, Gasparrini A, Valois M-F, Brophy JM, et al. Associations between ambient air pollution and daily mortality in a cohort of congestive heart failure: Case-crossover and nested...

  • 29 octobre 2018

    Le bruit a des effets nuisibles sur la santé et la qualité de vie de la population. Ses sources sont nombreuses, augmentant les difficultés d’en atténuer les effets. Cependant, l’aménagement et la gestion du territoire comptent parmi les mesures efficaces et primordiales de contrôle et d’atténuation du bruit. Pour aider les municipalités régionales de comté (MRC), les municipalités et les promoteurs à planifier l’aménagement du milieu bâti, ce guide rassemble les meilleures pratiques dans le domaine. L’application des solutions présentées aux activités industrielles, commerciales, de loisir et aux espaces dédiés aux infrastructures de transport permettra de protéger adéquatement du bruit les espaces sensibles (résidences, garderies, écoles, hôpitaux,...

  • 29 octobre 2018

    Ce document est un guide d’utilisation des outils de collecte de données du projet Mon habitat : plus qu’un simple toit. Il présente également une mise en contexte de l’enquête du projet Mon habitat : plus qu’un simple toit, la méthodologie utilisée, l’enquête effectuée et ses résultats. Cette analyse porte en particulier sur les besoins en ressources (humaines, financières, matérielles), le temps requis, ainsi que les forces et les faiblesses de différents scénarios de collecte de données. [Lire le document]

    Auteurs : Vicky Huppé, Benoît Lévesque, André Tourigny et Éric Robitaille
    Institut national de santé publique du Québec

  • 29 octobre 2018

    Ce rapport constitue une étape préalable à l’élaboration du cadre de référence opérationnel pour une réponse aux problèmes environnementaux touchant la santé, prévu dans le Programme national de santé publique 2015-2025. Il fait état des principales préoccupations des citoyens du Québec en matière de santé environnementale, décrit les services gouvernementaux susceptibles d’offrir des réponses au public dans ce domaine − en particulier ceux des directions de santé publique, qui sont principalement interpellées − et propose quelques pistes d’action pour optimiser la réponse aux demandes d’information. [Lire le document]

    Auteures : Claire Laliberté et Claudine Forest
    Institut national de santé publique du Québec

  • 29 octobre 2018

    Cette étude évalue la contribution des espaces verts dans la prévalence des principales classes de maladies cardiovasculaires dans les régions métropolitaines de Montréal et de Québec, de 2006 à 2011. Les résultats suggèrent que les espaces verts avec des facilités sportives contribuent à diminuer la prévalence des maladies vasculaires cérébrales et du diabète. Ces espaces peuvent avantageusement être utilisés dans une perspective de prévention et de surveillance de ces maladies. [Lire le document]

    Auteurs : Roland Ngom, Pierre Gosselin, Claudia Blais et Louis Rochette
    Institut national de santé publique du Québec

  • 29 octobre 2018

    L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a mis sur pied le Groupe scientifique sur la biosurveillance, lequel a pour mandat de favoriser la mise en œuvre de la Stratégie de biosurveillance au Québec. Cette stratégie a été élaborée par l’INSPQ avec la collaboration du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) et la participation de la Table de concertation nationale en santé environnementale (TCNSE). Elle est le résultat d’une réflexion collective sur la place de la biosurveillance en santé publique. [Lire le document]

    Auteur : Groupe scientifique sur la biosurveillance
    Institut national de santé...

  • 29 octobre 2018

    Une enquête a été menée auprès des coroners et des médecins légistes afin d’évaluer l’utilité de développer un programme de vigie des intoxications aux agents chimiques. Ils se montrent favorables à un tel programme basé sur des données toxicologiques médicolégales provenant de dossiers en cours d’investigation. Des activités de toxicovigilance ayant cours au Nova Scotia Medical Examiner Service sont également présentées. [Lire le document]

    Auteur : Julien Vachon
    Institut national de santé publique du Québec

  • 29 octobre 2018

    Au Québec, près de 10 % des décès sont signalés au Bureau du coroner du Québec pour investigation. Nombre d’entre eux font l’objet d’analyses toxicologiques, permettant de récolter des informations sur les substances chimiques (drogues, médicaments, autres) retrouvées dans l’organisme de la personne décédée. Cette revue de la littérature résume les principales substances et populations visées par des activités de surveillance internationales utilisant des données d’analyses toxicologiques provenant de bases de données médicolégales. Par ailleurs, on peut consulter les résultats de l’Enquête auprès des coroners et des médecins légistes en chef concernant la vigie des intoxications aux agents chimiques. Dans l’ensemble, ceux-ci croient en l’utilité et en...

Pages

S'abonner à Publication