Tuberculose
Dépistage

Le risque global qu’un voyageur développe une tuberculose active dépend premièrement du risque d’exposition au M. tuberculosis qui, lui, varie selon l’incidence de la tuberculose dans le pays visité et le type d’activité durant le voyage. Le risque varie également avec la durée de l’exposition, le degré de contact étroit avec la population locale et du statut immunitaire du voyageur.

Dépistage de l’infection tuberculeuse latente (ITL) -
Test cutané à la tuberculine (TCT)

Le dépistage de l’ITL est recommandé aux voyageurs qui reviennent d’un pays à forte incidence de tuberculose. Dans cette situation, pour bien interpréter le test de dépistage, le test cutané à la tuberculine (TCT), il est parfois nécessaire de le faire avant le départ pour obtenir une valeur de base. Il est à noter que la seule raison de procéder à un test de dépistage est de traiter une éventuelle ITL avec isoniazide (INH). Par exemple, on ne ferait pas de dépistage à une personne jugée trop à risque de complications à INH en vertu de son âge avancé, par exemple.

A- Test de dépistage1 post-voyage

Le test de dépistage au retour d’un voyage est recommandé pour les personnes dont le voyage présente une des caractéristiques suivantes :

  1. Un voyage de 3 mois ou plus dans un pays où l’incidence de la TB est plus grande ou égale à 400/100 000 habitants;
  2. Un voyage de 6 mois ou plus dans un pays où l’incidence de la TB est de 200 à 399/100 000 habitants;
  3. Un voyage de 12 mois ou plus dans un pays où l’incidence de la TB est de 100 à 199/100 000 habitants;
  4. Un voyage de 1 mois ou plus dans un pays ou l’incidence de la TB est de 100/100 000 habitants ou plus et comportant des contacts réguliers avec la population, particulièrement des contacts étroits avec des patients dans un hôpital ou un autre milieu intérieur, le travail dans une prison, un refuge pour sans-abri, un camp de réfugiés ou un bidonville.

(Les taux internationaux d’incidence à la tuberculose peuvent être consultés au site web suivant : http://www.who.int/tb/country/data/profiles/fr/ Après avoir sélectionné un pays, l’information sur l’incidence de la tuberculose se retrouve dans la première section du tableau, « Estimations de la charge de TB * 2014 », à la ligne « Incidence  (y compris VIH+TB) », colonne « Taux (pour 100 000 habitants) ». Par exemple, pour l’Afghanistan, l’incidence de la tuberculose est de 189 pour 100 000 habitants.).

B- TCT pré-voyage

Le seul test recommandé en pré-voyage est le TCT. Il est indiqué de procéder à un TCT avant le voyage chez les personnes présentant l’une et l’autre des conditions suivantes : 1- des facteurs de risque d’exposition antérieure à la TB, 2- un risque de toxicité importante à l’isoniazide (INH) en cas de traitement d’une ITL.

Les facteurs de risque d’exposition antérieure à la TB sont :

  1. être né ou avoir résidé dans un pays à endémicité élevée de TB (≥ 30 cas / 100 000 personnes / année);
  2. avoir fait un voyage prolongé dans un pays à endémicité élevée de TB (≥ 30 cas / 100 000 personnes / année);
  3. travailler ou avoir travaillé dans le milieu de la santé;
  4. avoir eu un contact antérieur significatif avec un cas de TB contagieuse;
  5. être un sans-abri;
  6. travailler ou avoir travaillé dans le milieu carcéral;
  7. avoir été incarcéré.

Les risques de toxicité importante à l’INH sont:

  1. des antécédents d’hépatite médicamenteuse (peu importe le médicament en cause);
  2. une maladie hépatique;
  3. l’alcoolisme;
  4. 50 ans d’âge et plus.

Le TCT avant le voyage se fait en 2 étapes et servira de valeur de base pour la comparaison avec le TCT au retour du voyage. Si le test est significatif à la 1re étape, il est inutile de procéder à la 2e étape. Un test significatif à la 1re ou à la 2e étape démontre que la personne a probablement déjà été exposée à la TB (Protocole d'immunisation du Québec, section 10.8.1). Un suivi médical est alors indiqué. Le TCT post-voyage devient alors inutile.

Pour toute autre personne considérée à risque d’exposition durant le voyage et qui ne répond pas aux critères précédents, le TCT est effectué une seule fois 8 semaines après le retour quel que soit le groupe d’âge.

Modèle décisionnel

Télécharger ici le Modèle décisionnel utilisé pour orienter les recommandations à l’égard des tests de détection de la tuberculose chez les voyageurs.

1. TCT ou TLIG (test de libération d’interféron gamma). L’un ou l’autre peut être utilisé en post-voyage, mais le TCT demeure actuellement le test à privilégier.

Dernière modification: 

27 juillet 2016