Consommation chez la population générale

Enquête canadienne sur le tabac, l'alcool et les drogues (ECTAD)

L'Enquête canadienne sur le tabac, l'alcool et les drogues (ECTAD) est une enquête bisannuelle auprès de la population générale sur la consommation de tabac, d'alcool et de drogues chez les Canadiens de 15 ans et plus. L'ECTAD est menée par Statistique Canada au nom de Santé Canada. L'objectif principal de cette enquête est de fournir des données continues et fiables sur l'usage de tabac, de l'alcool et des drogues, ainsi que sur des questions connexes, en ciblant plus particulièrement les personnes de 15 à 24 ans.

Pour obtenir une proportion précise provenant de l’ECTAD, veuillez utiliser l’outil calculateur qui se retrouve au bas de cette page.

Situation actuelle

Selon la plus récente enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues (ECTAD), le taux de prévalence de consommation de cannabis au cours de la vie chez les Canadiens de 15 ans et plus s’élevait à 47 % en 2017, soit 52 % des hommes et 41 % des femmes. Au cours de l’année précédant l’enquête, 15 % de la population générale rapportait avoir fait usage de la substance, ce qui représente 4,4 millions d’utilisateurs.

Les données issues de l’ECTAD montrent que les jeunes adultes (20 à 24 ans) représentent le groupe où l’on retrouve la plus grande proportion de consommateurs de cannabis au cours de la dernière année, soit 33 % d’entre eux. La consommation au cours des 12 derniers mois était également rapportée par près d’un jeune canadien sur cinq de 15 à 19 ans (19 %). La prévalence de l’usage de cannabis dans la dernière année chez les adolescents et les jeunes adultes est respectivement de 1,5 à 2,5 fois plus élevée que celle observée chez les adultes de 25 et plus (13 %). La proportion d’hommes (19 %) qui ont déclaré avoir fait usage de cannabis au cours de la dernière année est plus élevée que celle observée chez les femmes (11 %).

 

Notes méthodologiques

    Sources

    • Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues (ECTAD), 2013.

    Tendances

    Selon les données d’enquêtes canadiennes réalisées entre 2004 et 2017, malgré une certaine stabilité en début de période, la consommation de cannabis dans la dernière année chez les Canadiens de 15 ans et plus a augmenté significativement entre 2011 et 2017, passant de 9 % en 2011 à 15 % en 2017. Chez les adolescents et les jeunes adultes de 15 à 24 ans, la proportion de consommateurs a diminué d’environ 10 points de pourcentage depuis 2004 (37 % à 27 %). Une hausse est cependant notée entre 2012 et 2017 chez ce groupe. Chez les adultes de 25 ans et plus, la proportion d’usagers de cannabis dans la dernière année avait connu une baisse entre 2004 et 2011 passant de 10 % à 7 % pour ensuite entamer une hausse significative entre 2011 et 2017 atteignant maintenant 13 %. Cette proportion dépasse donc celle qui était observée en 2004. Compte tenu des différences méthodologiques entre l’ECTAD (2013,2015 et 2017) et l’ESCCAD (de 2008 à 2012), l’interprétation des données et des tendances de consommation doit cependant être réalisée avec prudence.

     

    Notes méthodologiques

      Sources

      • Enquête sur les toxicomanies au Canada (ETC), 2004 ;

      • Enquête de surveillance canadienne de la consommation d'alcool et de drogues (ESCCAD), 2008 à 2012 ;

      • Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues (ECTAD), 2013.

      Outil calculateur

      Utilisez cet outil pour obtenir la proportion d'utilisateurs de cannabis.

       

      Notes méthodologiques

        Sources

        • Statistique Canada, ECTAD

         

        Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP)

        L’Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP) a été réalisée afin de fournir de l’information nécessaire à l’exercice de la fonction de surveillance continue de l’état de santé de la population, à l’échelle du Québec, des régions sociosanitaires et des réseaux locaux de services. L’EQSP vise à combler des besoins d’information prioritaires sur l’état de santé et le bien-être de la population au Québec et sur leurs déterminants en documentant une sélection d’indicateurs qui ne sont pas couverts, ou qui le sont peu, par les enquêtes existantes.

        Pour obtenir une proportion précise provenant de l’EQSP, veuillez utiliser l’outil calculateur qui se retrouve au bas de cette page.

        Situation actuelle

        Les données issues de l’EQSP de 2014-2015 indiquent qu’un peu plus de 15% des Québécois de 15 ans et plus ont consommé du cannabis au cours de la dernière année. Les adolescents (15-17 ans) et les jeunes adultes (18-24 ans) représentent les groupes où l’on retrouve la plus grande proportion de consommateurs de cannabis, soit respectivement 31% et 42% d’entre eux. Dans tous les groupes d’âge, l’usage de cannabis est plus fréquent chez les hommes que chez les femmes. De façon globale, chez l’ensemble des Québécois de 15 ans et plus, 19% des hommes et 11% des femmes ont rapporté avoir consommé du cannabis au cours des 12 derniers mois.

         

        Notes méthodologiques

        Coefficient de variation supérieur à 15 % et inférieur ou égal à 25 %. La valeur de la proportion doit donc être interprétée avec prudence.

        Sources

        • ISQ, Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP), 2014-2015.

        Les données de l’EQSP permettent également de présenter l’usage de cannabis selon un découpage par région sociosanitaire. Les taux de consommation de chacune des régions peuvent ainsi être comparés avec le taux moyen des autres régions du Québec. En 2014-2015; 9,6%, 12,5%, 12,3% et 13,7% des habitants des régions du Bas-Saint-Laurent, de Chaudière-Appalaches, de Laval et de la Montérégie, respectivement, ont déclaré avoir consommé du cannabis au cours des 12 derniers mois. Il s’agit de taux significativement plus faible que le taux moyen des autres régions sociosanitaires du Québec. Les taux de 16,2%, 17,4%, 18,2% et de 17,3% observés pour les régions de la Capitale-Nationale, de Montréal, de l’Outaouais et des Laurentides étaient, pour leur part, supérieurs à la moyenne québécoise.

         

        Notes méthodologiques

        * Valeur significativement différente du taux moyen des autres régions du Québec (p < 0,05). Résultat du test basé sur la construction d’une statistique de Wald à partir de la différence des transformations « logit » des proportions estimées; Le test a été effectué sur les proportions ajustées selon la structure par âge (15 à 24, 25 à 44, 45 à 64, 65 à 74, 75 ans et plus), sexes réunis, de la population corrigée de l’EQSP 2014-2015 de l’ensemble du Québec.

        Les données des régions 17 et 18 ne sont pas présentées, car elles n’ont pas participé à l’enquête.

        Sources

        • ISQ, Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP), 2014-2015.

        Lorsque l’on s’intéresse à la répartition des consommateurs de cannabis selon la fréquence de consommation au cours des 12 derniers mois, les données indiquent que 52% des consommateurs font usage de cannabis moins d’une fois par mois et 15% en consomment de 1 à 3 fois par mois. Les consommateurs qui rapportent faire usage de cannabis une fois par semaine ou plus représentent 33% des consommateurs québécois de 15 ans et plus, parmi lesquels 11% en consomment à tous les jours.

        Ces mêmes données présentées en fonction de l’âge de l’individu montrent que 72% des jeunes consommateurs de 15 à 17 ans font usage de cannabis moins d’une fois par mois ou 1 à 3 fois par mois. Environ 7% d’entre eux en consomment une fois par semaine, 14% plus d’une fois par semaine et 7% tous les jours. Pour les consommateurs de 18-24 ans et de 25-44 ans, les données montrent que 10% et 12% respectivement de ces individus rapportent faire usage de cannabis quotidiennement.

         

        Notes méthodologiques

        * Valeur significativement différente de celle observée pour la catégorie de référence (homme) (p < 0,05).

        Sources

        • ISQ, Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP), 2014-2015.

         

        Notes méthodologiques

        Coefficient de variation supérieur à 15 % et inférieur ou égal à 25 %. La valeur de la proportion doit donc être interprétée avec prudence.

        Sources

        • ISQ, Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP), 2014-2015.

        Portrait évolutif de l’usage de cannabis au Québec

        Au Québec, selon les cycles de 2008 et de 2014-2015 de l’EQSP, il est possible de constater que la consommation de cannabis au cours des 12 derniers mois a progressé passant de 12% à 15% chez les 15 ans et plus. Une stratification par groupe d’âge permet toutefois de constater que cette augmentation du nombre de personnes ayant rapporté un usage de cannabis au cours de l’année précédant l’enquête s’observe essentiellement chez les adultes. En effet, les 18-24 ans et les 25-44 ans sont les groupes où l’on observe les plus fortes hausses. Chez les 15 à 17 ans, l’augmentation est très modeste par rapport à 2008, et n’est pas statistiquement significative

         

        Notes méthodologiques

        * Valeur significativement différente de celle observée pour l’année 2008 (p < 0,01).

        Coefficient de variation supérieur à 15 % et inférieur ou égal à 25 %. La valeur de la proportion doit donc être interprétée avec prudence.

        Sources

        • ISQ, Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP), 2008 et 2014-2015.

        Si l’on s’attarde maintenant à l’évolution de l’usage de cannabis au cours des 12 derniers mois selon la région sociosanitaire au Québec, il est possible de constater qu’à l’exception de deux régions, soit la Côte-Nord et la Montérégie où aucune différence statistique n’ait été observée entre 2008 et 2014-2015, l’ensemble des régions sociosanitaires du Québec ont vu une augmentation significative de la consommation de cannabis.

         

        Notes méthodologiques

        * Valeur significativement différente entre les deux cycles de l’enquête (p < 0,05). Résultat du test basé sur la construction d’une statistique de Wald à partir de la différence des transformations « logit » des proportions estimées; Le test a été effectué sur les proportions ajustées selon la structure par âge (15 à 24, 25 à 44, 45 à 64, 65 à 74, 75 ans et plus), sexes réunis, de la population corrigée de l’EQSP 2014-2015 de l’ensemble du Québec.

        Les données des régions 17 et 18 ne sont pas présentées, car elles n’ont pas participé à l’enquête.

        Sources

        • ISQ, Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP), 2008 et 2014-2015.

        Évolution de la fréquence d’usage de cannabis au Québec

        Toujours selon les données de l’EQSP, il est possible d’observer une évolution en ce qui a trait aux profils de consommation des usagers de cannabis depuis l’enquête de 2008. Ainsi, parmi les Québécois âgés de plus de 15 ans ayant consommé du cannabis au cours des douze derniers mois, on observe une augmentation de la proportion de consommateurs qui ont consommé du cannabis moins d’une fois par mois (38% c. 52%) et une diminution de ceux en ayant fait un usage quotidien (14% c. 11%). Entre 2008 et 2014-2015, une baisse de la prévalence des usagers quotidiens est par ailleurs observée chez les 18-24 ans (15% à 10%) et les 25-44 ans (17% à 12%). Il est cependant important de mentionner que les enquêtes ne permettent pas d’apprécier les quantités consommées par les personnes ayant déclaré un usage.

        GRAPH7 

        Notes méthodologiques

        * Valeur significativement différente de celle observée pour l’année 2008 (p < 0,05).

        Sources

        • ISQ, Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP), 2008 et 2014-2015.

        Outil calculateur

        Utilisez cet outil pour obtenir la proportion d'utilisateurs de cannabis.

         

        Notes méthodologiques

        † Coefficient de variation supérieur à 15 % et inférieur ou égal à 25 %. La valeur de la proportion doit donc être interprétée avec prudence.

        Sources

        • ISQ, Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP), 2008 et 2014-2015