Formations offertes par l'Institut

En raison de la méconnaissance de leurs réalités, voire des préjugés qui les affectent, les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transidentitaires ou intersexuées (LGBTI) sont susceptibles de traverser des problèmes spécifiques. Certaines étapes de leur vie, notamment la découverte ou de la révélation de soi, la constitution d'un couple et d'une famille, la socialisation et la vieillesse peuvent poser certaines difficultés considérant le possible manque de soutien social.

En conformité avec les orientations préconisées par la Politique québécoise de lutte contre l’homophobie et par le Programme national de santé publique, cette formation permet de développer des savoirs, des savoir-être et savoir- faire pertinents pour mieux soutenir l’aide parfois requise par les personnes de la diversité sexuelle, leur couple et leur famille. Les initiatives de collaboration entre les ressources du milieu (communautaires, publiques et parapubliques) seront encouragées afin de maximiser l’efficacité, la pertinence et la qualité des services offerts aux personnes LGBTI, leurs proches et leurs communautés.

La formation proposée cherche à préparer et rendre apte les intervenants œuvrant en protection de la santé à utiliser l'analyse des réseaux sociaux pour la gestion d’éclosions d’étiologie infectieuse. Elle débute le 25 septembre et est constituée de trois modules en ligne et d’un atelier pratique en présentiel à Montréal le 14 novembre 2017.

Un réseau social est défini comme un ensemble de relations entre des individus, des lieux ou des événements au sein d’un groupe déterminé. L'analyse des réseaux sociaux (ARS) constitue un outil épidémiologique intéressant et innovateur par rapport aux moyens d’investigation traditionnellement utilisés dans la gestion d’éclosions d’étiologie infectieuse. L’ARS permet aux intervenants de santé publique d'intégrer, de synthétiser et de visualiser l'information recueillie sous forme de graphe.  L’ARS permet d’estimer l’ampleur de l’éclosion, de décrire les facteurs qui contribuent à la propagation et à la transmission de la maladie et d’orienter la mise en place d'interventions et de mesures de contrôle plus efficaces.

Avec l'évolution de la théorie des réseaux et la disponibilité de logiciels  modernes, l'ARS est de plus en plus utilisée pour mettre en lumière des dynamiques insoupçonnées des maladies infectieuses. Par exemple, on peut : identifier les cas potentiels ou les sous-groupes d’individus qui jouent un rôle important dans la propagation de l’infection, cibler les contacts à prioriser pour l’application des mesures de contrôle et même évaluer les stratégies déployées pour interrompre la chaîne de transmission.

Chlamydia trachomatis, infection gonoccique, VPH, VIH, syphilis infectieuse, VHC, lymphogranulomatose vénérienne, shigellose et herpès génital sont de graves infections qui touchent de plus en plus de gens. Ici comme ailleurs. Partout.

Leur fréquence et les complications potentielles exigent du clinicien une grande vigilance. Celui-ci doit dépister, diagnostiquer et traiter adéquatement les syndromes cliniques associés à ces ITSS et offrir aux personnes atteintes, ainsi qu’à leurs partenaires, un counseling approprié. Ce travail n’est pas simple et de très nombreuses consultations auprès des médecins de famille sont justement dues aux ITSS.

Conscient des compétences multidisciplinaires que le travail des infirmières d'Info-Santé exige, l’INSPQ a élaboré un atelier adapté à leur pratique. Cette formation traite des principales caractéristiques des ITSS qui sévissent au Québec. Elle présente également des données pertinentes sur la prévention, le traitement et le counseling bref, sur la prise en charge des personnes en lien avec leur santé sexuelle.

Au cours de cet atelier d’une demi-journée, les participantes seront amenées à réfléchir sur des vignettes cliniques en s'appuyant sur  les protocoles en vigueur chez Info-Santé, leur expérience et leur jugement clinique. L’accent est donc mis sur l’interactivité entre les participantes et le formateur qui viendra bonifier les réponses en fonction de son expérience en ITSS et des données probantes en dépistage.

Les conférences-midi de l'Institut ont pour objectifs d'établir les fondements scientifiques de certaines programmes de santé publique, d'identifier les structures ou les plans mis de l'avant par son organisation pour répondre aux besoins et d'intégrer un ensemble de connaissances dans sa réflexion sur les pratiques en santé publique.

Pages

S'abonner à Programmes de formation offerts par l'Institut