Urgences ou menaces infectieuses

Outre les épreuves spécialisées, le LSPQ occupe un rôle majeur dans la réponse aux urgences de santé publique : traitement de colis suspects, détection d’agents pouvant être associés au bioterrorisme ou à potentiel pandémique et caractérisation moléculaire des microorganismes impliqués dans des éclosions pour confirmer des liens épidémiologiques. Le LSPQ développe également de nouveaux outils diagnostiques afin de répondre à des préoccupations de santé publique telles que la détection de pathogènes en émergence comme le nouveau coronavirus responsable de maladies respiratoires sévères, notamment chez des personnes ayant voyagé en Arabie saoudite, les virus influenza hautement pathogènes circulant en Chine et des gènes de résistance aux antibiotiques.