Inégalités sociales de santé

  • 3 août 2022

    This paper provides a comparative analysis of several mental health indicators and determinants by language of instruction. All data discussed in this analysis is from the Québec Health Survey of High School Students 2016–2017.

    For most of the indicators analyzed, there is no disparity between students in English and French high schools. When there is a gap between the two groups, it can be to the disadvantage of students taught in either language.

    For example, a greater proportion of students in English high schools reported that they:

    • Had been medically diagnosed with depression
    • Had been medically diagnosed with an eating disorder
    • Did not feel healthy
    • Slept less than recommended during the school week
    • ...
  • 2 août 2022

    Les cadres des déterminants de la santé servent à la compréhension des facteurs et des conditions qui influencent la santé des populations, et à assurer des interventions cohérentes. L’ampleur et la sévérité des inégalités sociales de santé vécues par les populations Autochtones requièrent des démarches de santé publique qui doivent s’appuyer sur une connaissance approfondie de l’ensemble des facteurs individuels, collectifs et structurels qui influencent leur santé à l’échelle populationnelle. Ainsi, ce document décrit les principales caractéristiques des cadres des déterminants de la santé des Autochtones, élaborés par ou pour ces populations.

    La recherche documentaire systématisée a permis de recenser 15 cadres développés par des organismes autochtones ou avec leur...

  • 22 avril 2022
    In New Zealand, Wales, Scotland, and Finland, among other countries, wellbeing approaches to policy have become a growing trend over the past decade. Attention to the wellbeing and quality of life of the population has the potential to act on upstream determinants of health and, thus, to be a significant boon for healthy public policy. The National Collaborating Centre for Healthy Public Policy (NCCHPP) seeks to explore the significance of this policy turn. In this briefing note, we invite noted public health scholar, Lindsay McLaren, to assess how wellbeing approaches to policy align with public health scholarship and practice and whether there is a role for public health in this work. Dr. McLaren offers a critical perspective on the state of public health and on the...
  • 22 avril 2022
    Au cours de la dernière décennie les politiques publiques axées sur le bien-être ont pris de l’ampleur dans plusieurs pays, notamment en Nouvelle-Zélande, au pays de Galles, en Écosse et en Finlande. L’attention portée au bien-être et à la qualité de vie de la population a le potentiel de permettre d’agir en amont sur les déterminants de la santé et, par conséquent, d’être un atout important pour l’adoption de politiques publiques favorables à la santé. Le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé (CCNPPS) s’est donné pour but d’explorer l’importance de ce virage politique. Dans la présente note documentaire, le CCNPPS a invité Lindsay McLaren, chercheuse en santé publique de renom, à évaluer dans quelle mesure les politiques publiques...
  • 5 avril 2022

    The COVID-19 pandemic and the preventive and control measures put in place to protect against the associated health risk have highlighted existing social inequalities in health. The population was asked to spend more time at home to minimize the risk of coming into contact with the virus, which prompted the scientific community to examine the impact of housing conditions during the health crisis. Thus, it was observed that:

    • Housing, including its surrounding environment, is an important determinant of health, wellbeing and quality of life;
    • Living in unhealthy, unsafe or overcrowded housing can have negative effects on physical and mental health, especially during periods of confinement;
    • Safe and healthy housing can act as a protective factor against the...
  • 1 avril 2022

    Ce document porte sur une analyse comparative selon la langue d’enseignement de quelques indicateurs de santé mentale et de ses déterminants. Les données analysées proviennent de l’Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire 2016-2017.

    Pour la plupart des indicateurs analysés, on ne retrouve pas d’écart entre les jeunes du secondaire dont la langue d’enseignement est l’anglais et ceux dont la langue d’enseignement est le français. Et pour les indicateurs pour lesquels on note un écart entre les deux groupes, cet écart est tantôt en défaveur des jeunes qui étudient en anglais, tantôt en défaveur des jeunes qui étudient en français. 

    Ainsi, les jeunes du secondaire dont la langue d’enseignement est l’anglais sont proportionnellement plus nombreux...

  • 29 mars 2022

    For ministries and organizations to be better positioned to collaboratively design new ways to reduce social inequalities in health (SIH), there is a need to clarify the pivotal role of reducing social inequalities across all levels of government and cross-sectoral efforts in preventing negative impacts on population health, and the potential contribution of multiple sectors to improving the health and well-being of the Québec population.​

    Highlights

    The health of the population is closely tied to underlying social factors. Poverty, which involves the intersection of multiple forms of social inequalities, has repercussions that often extend beyond health to impact other social determinants of health in a negative downward spiral. The rise in social inequalities...

  • 27 juillet 2021

    La pandémie de COVID-19 et les mesures de prévention et de contrôle mises en place pour se protéger du risque sanitaire ont mis en évidence les inégalités sociales de santé existantes. La population a été appelée à rester davantage à domicile afin de minimiser le risque d’entrer en contact avec le virus, ce qui a amené la communauté scientifique à se questionner sur l’impact des conditions de logement durant la crise sanitaire. Il a ainsi été relevé que :

    • Le logement, incluant le milieu dans lequel il s’insère, est un important déterminant de santé, du bien-être et de la qualité de vie;
    • Habiter un logement insalubre, non sécuritaire ou surpeuplé peut entraîner des effets négatifs sur la santé physique et mentale, particulièrement en période de confinement;...
  • 20 mai 2021

    Pour que les ministères et organismes soient plus à même de concevoir, ensemble, de nouvelles pistes d’action contribuant à la réduction des inégalités sociales de santé, il y a lieu de clarifier le rôle pivot de la réduction des inégalités sociales dans tout effort gouvernemental et intersectoriel de prévention en santé ainsi  que l’apport possible de divers secteurs d’intervention à la santé et au bien-être de la population québécoise.​

    Messages clés

    • La santé de la population est étroitement liée à des facteurs sociaux. La pauvreté, comme les autres inégalités sociales, se répercute non seulement sur la santé, mais aussi sur les déterminants sociaux de celle-ci dans une boucle de renforcement mutuel. La progression des inégalités sociales représente une...
  • 21 décembre 2020

    “The social determinants of health are the circumstances in which people are born,grow up, live, work and age, and the systems put in place to deal with illness. These circumstances are in turn shaped by a wider set of forces: economics, social policies, and politics” (World Health Organization’s Commission on Social Determinants of Health [CSDH WHO], 2016).

    “The underlying social structures and processes that systematically assign people to different social positions and distribute the social determinants of health unequally in society are the social determinants of health inequities” (VicHealth, 2015, p. 6).

    This paper is part of a series of short documents based on the longer Briefing Note, Policy Approaches to Reducing Health...

Pages

Souscrire à Inégalités sociales de santé