Nouvelles

Madame, Monsieur,

Nous tenons par la présente lettre vous rappelez de vous référer au Calendrier des analyses | LSPQ | INSPQ pour l’envoi de vos échantillons au LSPQ pour les analyses régulières. Cet outil pratique vise à vous permettre d’optimiser la gestion du transport des échantillons.

Au cours de la dernière année, nous avons constaté un nombre croissant d’échantillons reçu en fin de journée, ce qui rend difficile le respect des délais pour certaines analyses. Nous vous soulignons que l’heure de tombée dans notre calendrier est 16h00 pour la plupart de nos analyses; les analyses reçues après cette heure de tombée pourraient se voir analysées à la période d’analyse suivante.   Nous vous invitons donc à vous assurer que les délais soient respectés par votre transporteur; si vous avez des interrogations en lien avec votre grappe en particulier, veuillez contacter Agata Klebucki à [email protected]
 

Nous vous remercions à l’avance de votre précieuse collaboration.

 

Judith Fafard, M.D., FRCPC
Directrice médicale
Laboratoire de Santé publique du Québec

Agata Klebucki B.Sc
Chef technologiste et responsable qualité
Laboratoire de Santé publique du Québec

Version PDF imprimable

Madame, Monsieur,

Nous désirons vous informer qu’il y aura interruption de service au Laboratoire national de microbiologie (LNM) à Winnipeg pour les analyses des hépatites virales pour au moins 2 semaines, soit du 30 janvier au 13 février 2023.

Pour le Québec, les analyses touchées sont la sérologie de l’hépatite E (et plus rarement le génotypage) et la détection qualitative et quantitative de l’ARN de du virus de l’hépatite D.

Pendant cette période, vous pouvez continuer à nous faire parvenir les échantillons pour analyse. Ceux-ci seront acheminés congelés du LSPQ au LNM comme à l’habitude. Toutefois, ils seront traités dès que le LNM sera en mesure de reprendre les analyses.

Ceci est dû au déménagement du Laboratoire des agents pathogènes à diffusion hématogène et des hépatites virales. Il passe du Centre scientifique canadien de santé humaine et animale au Centre de recherche sur les maladies infectieuses JC-Wilt.

Urgence

Pour un diagnostic urgent d’hépatite E, nous vous invitons à communiquer avec le CHU-Sainte-Justine qui offre la détection quantitative (charge virale) de l’ARN du virus de l’hépatite E.

Nous vous informerons de tout changement ou si une prolongation s’avère nécessaire.

Pour toute information complémentaire, nous vous invitons à contacter Donald Murphy par courriel ([email protected]) ou téléphone au (514) 457-2070 poste 2266.

En vous remerciant de votre collaboration habituelle,

 

Judith Fafard, M.D., FRCPC
Directrice médicale
Laboratoire de Santé publique du Québec

Donald Murphy, Ph.D
Spécialiste clinique en biologie médicale
Responsable des hépatites virales
Laboratoire de santé publique du Québec 

Version PDF imprimable

Madame, Monsieur,

La diminution du nombre de cas positifs quotidiens nous oblige à ajuster la durée de la période de collecte pour le séquençage aléatoire des échantillons positifs pour le SRAS-CoV-2 afin de continuer à recevoir environ 1000 échantillons par semaine au LSPQ. Ainsi, à partir du dimanche 15 janvier 2023, la nouvelle période de collecte sera du dimanche 0 h (minuit) au mardi 12 h (midi).

Mis à part ce changement au niveau de la période de collecte, le processus reste identique. Nous souhaitons réitérer que la réception au LSPQ des échantillons dans les plus brefs délais suivant la période de collecte demeure essentielle au bon fonctionnement du processus, particulièrement lors de la période estivale. En raison des contraintes liées à notre processus, nous ne pouvons pas garantir que les échantillons reçus après jeudi seront choisis pour le séquençage aléatoire.

Changement au niveau de la période de collecte

Nous continuons de viser le processus le plus stable possible. Toutefois, en fonction du nombre de cas positifs quotidiens, nous devrons périodiquement ajuster la durée de la période de collecte, afin de recevoir au LSPQ environ 1000 échantillons par semaine au total. Le cas échéant, une communication comme celle-ci vous sera envoyée environ 7 jours avant le changement.

Rappel de la marche à suivre

Échantillons positifs ayant été dépistés du dimanche 0 h (minuit) au mardi 12 h (midi) (nouvelle période de collecte)

Acheminer les échantillons ayant une CT < 30 au LSPQ dans les plus brefs délais avec les formulaires PHAGE imprimés. Assurer l’arrivée des échantillons au plus tard jeudi suivant la période de collecte.

  • PHAGE : Sous « Première analyse », sélectionner « Coronavirus (SARS-CoV-2) : biobanque séquençage aléatoire » et compléter les champs requis.
  • Prélèvement/Spécimen : Échantillon respiratoire (1 ml). Les échantillons primaires peuvent être conservés au réfrigérateur et expédiés dans un colis contenant des sachets de glace (ice-packs) s’ils sont reçus au LSPQ moins de 72 heures après le prélèvement. Sinon, ils doivent être congelés à – 80 °C et expédiés sur glace sèche.
  • Bien que le LSPQ accepte de recevoir les tubes primaires, nous avons remarqué que certains centres nous envoient une aliquote, dans ce cas voici les tubes à privilégier :
Les échantillons peuvent être expédiés dans des tubes répondant à ces critères :
  • Tube en polypropylène
  • Capuchon étanche avec saillie interne
  • Tube possédant un pas de vis externe
  • Joint d’étanchéité
  • Volume de 1,5 à 2,0 mL
  • Dimension maximale : 4,8 cm de hauteur x 1,4 cm de diamètre
Exemple de tubes répondant à ces critères :
  • Microtube 2 ml conique PP de Sarstedt
    Numéro de catalogue: 72.693
  • Microtube 2 ml conique de Simport
    Numéro de catalogue: 72.693

 

  • Catégorie de transport recommandée : Catégorie B. s’il vous plait, apposer une étiquette sur la boîte indiquant « Séquençage aléatoire variants SRAS-CoV-2 » et cocher s’il y a d’autres types d’échantillons à l’intérieur de la boîte (voir exemple ci-dessous).

 

Échantillons positifs ayant été dépistés hors de la période de collecte

  • Séquençage prioritaire (voyageurs, éclosions après entente et situations particulières après entente) : envoyer les échantillons au LSPQ selon la procédure de séquençage prioritaire.
  • Tous les autres échantillons positifs : appliquer le processus local de disposition des échantillons.


Pour de plus amples informations, nous vous invitons à contacter monsieur Sorin Busuioc ([email protected]), conseiller-cadre au LSPQ.

En vous remerciant de votre collaboration habituelle,

Judith Fafard, M.D., FRCPC
Directrice médicale
Laboratoire de Santé publique du Québec

Florence Lacasse, T.M., MBA
Directrice des opérations
Laboratoire de santé publique du Québec

 

Version PDF imprimable

Madame, Monsieur,

Avec la recrudescence des infections respiratoires, une résurgence de certaines infections bactériennes invasives est à anticiper.  Voici quelques rappels en lien avec ce phénomène.

  • Les laboratoires isolant des Streptococcus pyogenes (SGA) de sites stériles ou d’infections invasives doivent les déclarer à la direction de la santé publique régionale correspondante via le formulaire MADO et acheminer l’isolat au LSPQ pour typage.
  • Les infections invasives à Haemophilus influenzae et Neisseria meningitidis sont également des MADO et les isolats doivent être acheminés au LSPQ pour typage. Il est possible d’effectuer le typage à partir de l’échantillon clinique dans le cas d’une culture négative. Dans le but de capter tous les cas invasifs d’Haemophilus influenzae et de Neisseria meningitidis afin de soutenir le programme d’immunisation québécois, veuillez référer systématiquement au LSPQ tous liquides biologiques normalement stériles positifs par TAAN pour H. influenzae ou N. meningitidis dont la culture est négative. Ces échantillons seront référés au LNM pour détermination du sérotype ou sérogroupe par TAAN.

Si des échantillons prélevés en 2022 sont encore disponibles dans vos laboratoires, prière de nous les acheminer.

Le spécimen de choix pour une analyse optimale nécessite minimalement 200 microlitres (μL) du spécimen primaire (liquide biologique normalement stérile). Pour les prélèvements sanguins, utiliser des tubes avec EDTA. L’extrait d’ADN peut être envoyé, mais offre un taux de succès moindre. Les échantillons doivent être conservés à -70°C et expédiés congelés sur glace sèche.

Sur la requête PHAGE, veuillez sélectionner l’analyse :

  • « Haemophilus influenzae : détection (TAAN) sur spécimen primaire »

Ou

  • « Neisseria meningitidis : détection (TAAN) sur spécimen primaire »

Et préciser :

  • Le type de spécimen (échantillon clinique ou extrait d’ADN)
  • La nature du prélèvement
  • Valeur de Ct et Cp obtenue au TAAN ou spécimen positif au BioFire

Pour toute information complémentaire, veuillez consulter le répertoire des analyses du LSPQ :

Nous vous rappelons que tous les liquides stériles positifs pour Streptococcus pneumoniae dont la culture est négative doivent également être acheminés au LSPQ pour sérotypage : Streptococcus pneumoniae (détection d'acides nucléiques) . Voir les détails dans la précédente lettre annonce. Les infections invasives à S. pneumoniae sont également des MADO.

Pour N. meningitidis, H. influenzae, S.pyogenes et S. pneumoniae, prendre note que si une culture est disponible isolée de site normalement stérile, il est important de nous l’acheminer dans le cadre de la surveillance provinciale. Dans ce cas, il n’est pas requis de nous acheminer le spécimen primaire positif par TAAN. Voir Microorganismes et spécimens à être acheminés au LSPQ dans le cadre de programmes de surveillance.

Une augmentation des cas de S.pyogenes a été observé chez les enfants. Pour tout envoi concernant les cas de < 18 ans, veuillez apposer le numéro d’éclosion OB22-009 lors de la création de la requête afin que nous puissions en prioriser le traitement.

Dans le cas d’une demande urgente de sérotypage ou sérogroupage pour N. meningitidis, H. influenzae ou S. pneumoniae, veuillez aviser madame Brigitte Lefebvre par courriel ([email protected]) ou téléphone au (514) 457-2070 poste 2334.

En vous remerciant de votre collaboration habituelle, veuillez recevoir nos meilleures salutations.


Judith Fafard, M.D., FRCPC
Directrice médicale

Brigitte Lefebvre, Ph. D.
Spécialiste clinique en biologie médicale

 

Version PDF imprimable

Madame, Monsieur,

Vu l’augmentation du nombre de spécimens reçus et une pénurie de personnel à la réception et ouverture des spécimens au LSPQ, il nous est présentement difficile de garantir nos délais d’analyse pour les échantillons qui sont reçus en fin de journée pour certaines analyses urgentes prévues le lendemain matin.

Pour éviter cette problématique, nous tenons à vous informer que l’heure de tombée (présentement fixée à 16 h 00) du TAAN quantitatif pour le diagnostic de Pneumocystis jirovecii (no. d’analyse 87050) sera désormais fixée à 14 h 00 le mardi.

Le but de ce changement est de s’assurer que les échantillons soient réceptionnés et disponibles le mardi avant la fermeture de la réception afin d’être inclus dans la série et les résultats transmis au plus tard le lendemain.

Si un envoi urgent doit se faire près de l’heure de tombée, nous vous suggérons d’envoyer le colis séparément (pas dans la boîte d’envois réguliers) et d’informer le responsable de l’analyse au LSPQ (ci-dessous) pour assurer la prise en charge rapide le lendemain.

Pour toute information complémentaire, veuillez consulter le guide des analyses : 

Nous vous saurions gré de bien vouloir informer vos collègues ainsi que votre personnel de ce changement. Pour plus d’information, n’hésitez pas à contacter Philippe Dufresne au (514) 457-2070 poste 2226 ou par courriel ([email protected]).

Nous vous remercions à l’avance de votre précieuse collaboration.

 

Judith Fafard, M.D., FRCPC
Directrice médicale
Laboratoire de Santé publique du Québec

Philippe Dufresne,  Ph. D., RMCCM
Spécialiste clinique en biologie médicale
Mycologie médicale (identification et résistance)

 

Version PDF imprimable

Madame, Monsieur,

Nous désirons vous informer que le séquençage aléatoire des échantillons positifs pour le SRAS-CoV-2 sera maintenu durant les deux semaines de la période des fêtes. Nous souhaitons réitérer que la réception au LSPQ des échantillons dans les plus brefs délais suivant la période de collecte demeure essentielle au bon fonctionnement du processus, particulièrement lors de la période des fêtes. En raison des contraintes liées à notre processus, nous ne pouvons pas garantir que les échantillons reçus après jeudi seront sélectionnés pour le séquençage représentatif.

Période de collecte

Le processus reste identique; la période de collecte demeure du lundi 0h (minuit) au mardi 12h (midi). Nous continuons de viser le processus le plus stable possible. Toutefois, en fonction du nombre de cas positifs quotidiens, nous devrons périodiquement ajuster la durée de la période de collecte, afin de recevoir au LSPQ environ 1000 échantillons par semaine au total. Le cas échéant, une communication comme celle-ci vous sera envoyée environ 7 jours avant le changement.

Rappel de la marche à suivre

Échantillons positifs ayant été dépistés du lundi 0 h (minuit) au mardi 12 h (midi) (période de collecte actuellement en vigueur)

Acheminer les échantillons ayant une CT < 30 au LSPQ dans les plus brefs délais avec les formulaires PHAGE imprimés. Assurer l’arrivée des échantillons au plus tard jeudi suivant la période de collecte.

  • PHAGE : Sous « Première analyse », sélectionner « Coronavirus (SARS-CoV-2) : biobanque séquençage aléatoire » et compléter les champs requis.
  • Prélèvement/Spécimen : Échantillon respiratoire (1 ml). Les échantillons primaires peuvent être conservés au réfrigérateur et expédiés dans un colis contenant des sachets de glace (ice-packs) s’ils sont reçus au LSPQ moins de 72 heures après le prélèvement. Sinon, ils doivent être congelés à – 80 °C et expédiés sur glace sèche.
  • Bien que le LSPQ accepte de recevoir les tubes primaires, nous avons remarqué que certains centres nous envoient une aliquote, dans ce cas voici les tubes à privilégier :
Les échantillons peuvent être expédiés dans des tubes répondant à ces critères :
  • Tube en polypropylène
  • Capuchon étanche avec saillie interne
  • Tube possédant un pas de vis externe
  • Joint d’étanchéité
  • Volume de 1,5 à 2,0 mL
  • Dimension maximale : 4,8 cm de hauteur x 1,4 cm de diamètre
Exemple de tubes répondant à ces critères :
  • Microtube 2 ml conique PP de Sarstedt
    Numéro de catalogue: 72.693
  • Microtube 2 ml conique de Simport
    Numéro de catalogue: 72.693

 

  • Catégorie de transport recommandée : Catégorie B. s’il vous plait, apposer une étiquette sur la boîte indiquant « Séquençage aléatoire variants SRAS-CoV-2 » et cocher s’il y a d’autres types d’échantillons à l’intérieur de la boîte (voir exemple ci-dessous).

 

Échantillons positifs ayant été dépistés hors de la période de collecte

  • Séquençage prioritaire (voyageurs, éclosions après entente et situations particulières après entente) : envoyer les échantillons au LSPQ selon la procédure de séquençage prioritaire.
  • Tous les autres échantillons positifs : appliquer le processus local de disposition des échantillons.


Pour de plus amples informations, nous vous invitons à contacter monsieur Sorin Busuioc ([email protected]), conseiller-cadre au LSPQ.

En vous remerciant de votre collaboration habituelle,

Judith Fafard, M.D., FRCPC
Directrice médicale
Laboratoire de Santé publique du Québec

Florence Lacasse, T.M., MBA
Directrice des opérations
Laboratoire de santé publique du Québec

 

Version PDF imprimable

Circulation de poliovirus vaccinal dans l’État de New York : correction des instructions d'envoi et de l'horaire de la fin de semaine de la fête du travail.

Pages