Encéphalite japonaise
Le virus et sa transmission

L’encéphalite japonaise est une arbovirose causée par un virus appartenant au genre Flavivirus (comme le virus de la dengue et le virus du Nil occidental) et qui se transmet à l’humain par une piqûre de moustique infecté, principalement par les moustiques de genre Culex (surtout Culex tritaeniorhynchus).

Le réservoir animal inclut les oiseaux aquatiques et les porcs. Généralement, les humains infectés ne développent pas de virémie suffisante pour transmettre le virus, ils sont plutôt des hôtes accidentels.

On retrouve la maladie principalement en milieu rural ou périurbain, dans les endroits où l’humain vit près des animaux réservoirs.

Définition des termes pour la section Recommandations par pays

Le mot « présence » indique qu’il existe un risque de transmission de l’encéphalite japonaise dans le pays. Lorsque les informations sont disponibles, la situation épidémiologique et la saison de transmission sont précisées. 

« Présence probable » signifie qu’il n’y a pas de données fiables pour ce pays, mais qu’on présume que le virus y est présent parce que les conditions climatiques et environnementales sont favorables et que le virus circule dans les pays limitrophes.

Dernière modification: 

4 novembre 2022