Alcool : substance psychoactive

Qu’est-ce que l’alcool ?

L’alcool est un liquide obtenu par la fermentation de certains fruits ou de certaines céréales ou encore par distillation. L’alcool entre dans la composition de plusieurs boissons comme la bière, le vin, les spiritueux et les liqueurs.

L’alcool est une substance psychoactive qui fait partie de la catégorie des dépresseurs du système nerveux central. Il ralentit l’activité générale du cerveau, ralentit le fonctionnement du corps et diminue le niveau d’éveil (1).

L’alcool est une substance psychoactive qui fait partie de la catégorie des dépresseurs du système nerveux central.

Quels sont les effets immédiats de l’alcool sur le corps ?

Le taux d’alcoolémie est la mesure de la quantité d’alcool dans le sang, en milligramme (mg) par 100 millilitres (ml) de sang. Au Québec, la limite légale pour la conduite automobile est fixée à 80 mg d'alcool par 100 ml de sang (0,08 %). Chaque consommation d’alcool fait augmenter ce taux. Un verre standard canadien contient environ 13 g d’alcool pur et fait augmenter l’alcoolémie de 20 à 25 mg/100 ml. Plus l’alcoolémie est élevée plus les effets sont prononcés et plus les risques sur la santé sont importants (tableau 1). 

L’alcool agit sur les différentes parties du corps. À faibles doses (≤25 mg/100 ml), l’alcool procure une sensation de chaleur, de bien-être et de détente qui peut être ressentie comme positive. À plus fortes doses (25-50 mg/100 ml), l’alcool peut provoquer un état d’euphorie, mais également de la maladresse, l’altération du jugement et une diminution de l’attention. À partir de 100 mg/100 ml, l’alcool provoque un état d’ébriété qui peut entraîner de la désorientation, des troubles digestifs et des dysfonctions cérébrales. Au-delà de 250 mg/100 ml, l’alcool provoque un état d’ivresse avancée ou de stupeur qui peut entraîner une détresse respiratoire, le coma et le décès (2).

Tableau 1. Effets immédiats liés à la consommation d’alcool

Taux d’alcoolémie (mg par 100 ml de sang)

Effets sur le corps

0-25 mg

  • Sensation de chaleur
  • Sensation de bien-être, de satisfaction, de détente
  • Désinhibition
  • Légère incoordination dans les mouvements

25-50 mg

  • Euphorie
  • Maladresse
  • Altération du jugement et du contrôle
  • Diminution de l’attention et de la concentration

50-100 mg

  • Altération des sens (perception des couleurs, des formes, des mouvements, vue brouillée)
  • Diminution des réflexes/augmentation du temps de réaction
  • Accentuation de l’incoordination des mouvements
  • Paroles embrouillées
  • Éclats émotionnels (agressivité, tristesse, surexcitation)

100-250 mg

  • Désorientation et confusion mentale
  • Troubles digestifs (nausées, vomissements)
  • Dysfonctions cérébrales (pertes d’équilibre, difficultés/incapacités à marcher, paroles incompréhensibles, troubles visuels)

250-400 mg

  • Incontinence urinaire
  • Absence de réflexe
  • Détresse respiratoire

400 mg +

  • Inconscience
  • Hypothermie
  • Coma
  • Décès

Plusieurs facteurs influencent les effets de la consommation d’alcool :

  • la substance consommée : quantité consommée, vitesse et fréquence de consommation, combinaison avec d’autres substances;
  • les caractéristiques de la personne : âge, sexe, taille et poids, état physique, humeur;
  • le contexte : endroit, ambiance, en relation avec les autres, boire seul.

Il n’existe aucun moyen de faire passer les effets de l’alcool plus rapidement. Il faut attendre que le corps l’élimine par lui-même. Le délai d’élimination de l’alcool par l’organisme dépend des caractéristiques de la personne. Après avoir consommé un volume égal d’alcool, les femmes atteignent un taux d’alcoolémie sanguin plus élevé que les hommes. Cette réalité s’explique par des différences physiologiques entre les hommes et les femmes.


  1. Toxquébec (2018). L’action des drogues sur le cerveau. http://www.toxquebec.com/livre_drogues2/05-connaitre.htm#3-1
  2. Éduc alcool. Le calage d’alcool dangereux... À mort. http://educalcool.qc.ca/alcool-et-vous/jeunesse/le-calage-dalcool-dangereux-a-mort/#.XN7Ito5KiUk

Dernière modification: 

3 octobre 2019