Évolution de la violence conjugale

  • Entre 1999 et 2014, le taux de violence conjugale (physique et sexuelle) a connu une diminution significative tant au Québec qu’au Canada 1Source: ESG 1999, 2004, 2009, 2014

Évolution du taux de violence conjugale (physique ou sexuelle)
autodéclarée dans l'Enquête sociale générale

  1999 2004 2009 2014
Canada 7,4 % 6,6 % 6,2 % 3,9 %
Québec 7,4 % 5,4 % 5,3 % 3,5 %

Source : ESG 1999, 2004, 2009, 2014

Données policières – Québec

  • Entre 2006 et 2015, le taux d’infraction annuel commis en contexte conjugal est resté assez stable se situant en moyenne à 267 infractions par 100 000 habitants. Le taux le plus bas enregistré a été de 255 en 2008, tandis que le plus élevé a été de 279 en 20123Source: DUC 2 - MSP 
  • Le taux d’homicide conjugal est en recul au Québec. Entre 2004 et 2013, celui-ci a subi une diminution de 50,2 % ; en nombre absolu, il s’agit de 11 homicides de moins2Source : DUC 2 - MSP 
 
 

Références

  1. Burczycka, M. (2016). Tendances en matière de violence conjugale autodéclarée au Canada, 2014. Dans La violence familiale au Canada : un profil statistique 2014 (p.3-21). Ottawa, Ontario : Centre de la statistique juridique, Statistique Canada.
  2. Ministère de la Sécurité publique (2015). Criminalité dans un contexte conjugal au Québec. Faits saillants 2013. Québec : Direction de la prévention et de l’organisation policière, ministère de la Sécurité publique.
  3. Ministère de la Sécurité publique (2017). Les infractions contre la personne commises en contexte conjugal au Québec en 2015. Québec: Direction de la prévention et de l’organisation policière, Ministère de la Sécurité publique.