Santé des personnes âgées

  • 9 novembre 2017

    Le vieillissement démographique est particulièrement rapide au Québec. Or, les atteintes cognitives augmentent avec l’avancement en âge et deviennent une source plus importante d’incapacités à mesure que les aînés vieillissent. Les atteintes cognitives nuisent à l’exercice des fonctions mentales telles, par exemple, la mémoire, le jugement, l’attention, les capacités d’apprendre et de résoudre des problèmes, et elles peuvent avoir des répercussions importantes sur le maintien de l’autonomie et de la qualité de vie. Les principales atteintes cognitives sont : le déclin cognitif relié à l’âge, les troubles cognitifs légers et les troubles neurocognitifs majeurs de type Alzheimer pour lesquels il n’existe toujours pas de traitement curatif.

    • Au Canada en 2015, la maladie d’...
  • 24 juillet 2017

    Le 5 décembre 2015, se déroulait au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) le Colloque « Polypharmacie et déprescription : des réalités cliniques et de la recherche jusqu’à la surveillance ». Ce colloque a été organisé conjointement par l’UQAR et l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

    Le Colloque s’inscrivait notamment dans le cadre de la subvention de recherche octroyée par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) à mesdames Valérie Émond (INSPQ) et Caroline Sirois (UQAR) pour la réalisation d’une revue systématique de la littérature sur la polypharmacie chez les aînés. Cette recherche vise à recenser les informations sur la polypharmacie : définitions, facteurs associés et effets de la polypharmacie sur la santé des individus...

  • 10 juillet 2017

    L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a réalisé un avis scientifique sur la circulation des aides à la mobilité motorisées (AMM) en 2011. Dans cet avis, l’INSPQ proposait plusieurs mesures afin de combler le vide juridique à l’égard des AMM dans le code de la sécurité routière (CSR). Une des principales recommandations consistait à donner aux utilisateurs d’AMM un statut à part entière, qui se situe à mi-chemin entre celui de piéton et celui de cycliste, selon l’environnement routier dans lequel ils se trouvent. Des nouvelles règles ont été adoptées en juin 2015 par arrêté ministériel et l’...

  • 14 novembre 2016
  • 20 juin 2016

    Comprendre les facteurs qui permettent de vieillir en santé revêt une grande importance dans le contexte des sociétés vieillissantes telles que la nôtre. Les mesures préventives axées sur les habitudes de vie constituent des stratégies de choix pour éviter, retarder ou réduire les maladies chroniques. Or, des obstacles ou des résistances peuvent survenir lorsqu’on tente de modifier des habitudes ancrées depuis longtemps.

    Cette étude décrit les croyances, les intentions de même que les obstacles vécus par les aînés québécois pour améliorer leurs habitudes de vie. Elle se base sur les données de l’enquête Vieillissement en santé conduite par Statistique Canada en 2008-2009.  

    Ces connaissances pourront guider les actions de promotion de la santé et de prévention des...

  • 8 mars 2016

    La dentition d’une personne subit plusieurs attaques au fil des années et les effets sont inévitablement perceptibles chez les personnes âgées. Une mauvaise santé buccodentaire chez les aînés est en grande partie attribuable à la carie et aux maladies parodontales. Or, la santé buccodentaire d’une personne est en lien avec différentes composantes de sa santé globale. L’objectif de la présente étude est de décrire la santé buccodentaire des Québécois âgés de 65 ans et plus, à l’aide des données de l’ESCC – Vieillissement en santé (2008-2009), et de vérifier les liens avec l’alimentation, le risque nutritionnel, le poids corporel et le tabagisme, sans oublier les facteurs socioéconomiques.

    L’absence de dents naturelles et le port de prothèses dentaires : des phénomènes...

  • 18 janvier 2016

    Le maintien de la santé et de l’autonomie des personnes âgées représente d’importants défis pour les prochaines décennies. Les mesures préventives qui agissent sur les habitudes de vie constituent une stratégie de choix pour retarder ou réduire la progression des maladies chroniques. L’objectif général de la présente étude était d’identifier les liens qui existent entre certains facteurs ou habitudes de vie favorables à la santé et le cumul de problèmes de santé chroniques. La source des données est l’enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) qui a été conduite en 2008-2009 et dont la thématique portait sur le Vieillissement en santé.

    Les résultats ont révélé qu’environ le tiers des Québécois et Québécoises de 65 ans et plus présentent trois facteurs...

  • 29 octobre 2015

    Le diabète est un problème majeur de santé publique qui touche particulièrement les personnes âgées. Selon les données de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), plus de 300 000 personnes de 65 ans et plus étaient atteintes de diabète au Québec en 2011-2012, soit près d'un aîné sur quatre (23,6 %).

    La prise en charge du diabète, notamment du diabète de type 2, requiert non seulement l'atteinte d'objectifs glycémiques, mais également la réduction des facteurs de risque cardiovasculaire. Dans cette optique, les lignes directrices de pratique clinique suggèrent entre autres la modification des habitudes de vie, telles que la pratique régulière d'activités physiques et une alimentation équilibrée. De plus, puisque la majorité des aînés atteints de diabète...

  • 6 juillet 2015

    L'ostéoporose est une affection du squelette se caractérisant par une perte de résistance osseuse prédisposant aux fractures. La prévalence de cette maladie chronique est élevée universellement, et le Canada ne fait pas exception. Elle affecte 15,8 % des femmes et 6,6 % des hommes âgés de 50 ans et plus. Les fractures de fragilisation sont la principale manifestation clinique de l'ostéoporose. Le fardeau associé à ces fractures est important en raison de la mortalité, de la morbidité et des coûts substantiels pour le système de santé. Ces fractures se manifestent principalement à partir de l'âge de 50 ans où elles représentent 81 % de l'ensemble des fractures chez les femmes. Malgré leurs conséquences, jusqu'à 80 % d'entre elles ne seraient pas prises en charge adéquatement.

    L'...

  • 26 juin 2015

    Ce document vise à combler une lacune dans la littérature scientifique. Ainsi, bien que la participation sociale soit au coeur des politiques sociales du vieillissement, les interventions favorables aux pratiques participatives des aînés sont peu connues. Rarement évaluées ou diffusées, ces interventions et les méthodes novatrices qu'elles utilisent fréquemment restent confidentielles. Ancré dans une démarche de revue de la littérature, le présent guide a pour objectif principal de faire connaître une quarantaine d'interventions évaluées visant à encourager la participation sociale des aînés. Cet éventail de programmes et de projet pourra guider le travail réalisé dans les milieux de participation sociale des personnes âgées, ainsi qu'inviter à documenter ces efforts grâce à un...

Pages

S'abonner à Santé des personnes âgées