Symptômes de stress post-traumatique

Impact of Event Scale – Revised (IES-R)

L’IES-R est un instrument de mesure autorapporté qui permet d’estimer la réponse à un événement traumatique, soit le trouble de stress post-traumatique (TSPT). Sa première version était constituée de 15 items, alors que sa version révisée à 22 items permet de mesurer 14 des 17 symptômes du TSPT selon la quatrième édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV) (Horowitz, Wilner et Alvarez, 1979; Weiss, 2007). L’IES-R est l’outil recommandé par le comité d’experts pour estimer les TSPT dans les enquêtes populationnelles (Fiche 6, Questionnaire 4). Les auteurs de cet instrument recommandent d’utiliser le score moyen, mais il existe tout de même des seuils recommandés dans la littérature pour effectuer le dépistage du TSPT. Ces seuils peuvent varier de 22 à 44 (Morina, Ehring et Priebe, 2013). Ainsi, il faut porter une attention particulière lors de comparaisons et d’interprétation des résultats. Malgré tout, cet instrument reste un des meilleurs pour dépister un TSPT. Toutefois, tout comme la majorité des autres instruments recommandés dans cette boîte à outils, l’IES-R ne permet pas d’émettre un diagnostic.

Children’s Revised Impact of Event Scale (CRIES)

Le CRIES est une version à 13 items de l’IES, mais pour les enfants (Fiche 7). Il est répondu par l’enfant en présence d’un adulte qui s’assure de la compréhension de l’enfant. Bien qu’il n’existe pas de traduction française validée, une version a été traduite par l’Institut de veille sanitaire (InVS) pour l’étude épidémiologique de l’usine AZF (Questionnaire 5). Il existe encore peu de publications sur cet instrument adapté aux enfants, mais les premiers résultats sont prometteurs (Giannopoulou et al., 2006; Perrin, Meiser-Stedman et Smith, 2005; Smith et al., 2003). D’ailleurs, la version à 8 items serait tout aussi efficace pour dépister un trouble de stress post-traumatique (TSPT) chez les enfants que la version à 13 items (Perrin, Meiser-Stedman et Smith, 2005).

Posttraumatic Stress Disorder Checklist for DSM-IV (PCL-S)

Le PCL-S est un instrument de mesure autorapporté à 17 items qui estime les symptômes du trouble de stress post-traumatique (TSPT) selon la quatrième édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV) (Fiche 8, Questionnaire 6) (Blanchard et al., 1996). Il existe 3 versions, une qui s’adresse aux militaires (PCL-M), une qui s’adresse à la population générale mais qui est spécifique à un événement (PCL-S), et une version pour civils (PCL-C) qui s’applique à tout événement stressant vécu. Le PCL est un des instruments les plus utilisés pour dépister les TSPT (Terhakopian et al., 2008), et ses propriétés métrologiques sont bonnes (McDonald et Calhoun, 2010; Wilkins, Lang et Norman, 2011). Puisque cet instrument s’arrime avec les définitions du DSM, il peut être mis à jour à chaque nouvelle version du DSM. Effectivement, une version plus récente, qui s’arrime avec le DSM-5, vient d’être développée (voir ci-dessous).

Posttraumatic Stress Disorder Checklist for DSM-5 (PCL-5)

Le PCL-5 est un instrument de mesure autorapporté à 20 items qui estime 20 symptômes du trouble de stress post-traumatique (TSPT), selon la dernière version du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5) (Fiche 9, Questionnaire 7) (Blevins et al., 2015). Cet instrument ne permet pas d’obtenir un diagnostic de TSPT, mais permet son dépistage. Cette version est similaire à celle du PCL-S, mais elle reflète les changements apportés aux symptômes dans le DSM-5. Une version francophone a été validée en 2016 (Ashbaugh et al., 2016). Puisque cet instrument a été mis à jour récemment pour s’arrimer avec le DSM-5, il est encore peu utilisé, mais son utilisation devrait s’accroître avec le temps.

Mini-International Neuropsychiatric Interview (MINI)

Le MINI, comme décrit précédemment, est un instrument qui pourrait être utilisé pour de plus petites enquêtes, puisqu’il doit être réalisé lors d’une entrevue structurée par un interviewer entraîné, ce qui est généralement plus coûteux qu’un questionnaire autorapporté (Fiche 10) (Sheehan et al., 1998). Le MINI permet d’évaluer 17 problèmes de santé mentale, incluant le trouble de stress post-traumatique (TSPT). Le module qui permet de diagnostiquer un état de stress post-traumatique peut être utilisé seul (indépendant des autres modules du MINI) et contient 15 items. Cet instrument étant protégé, il est nécessaire d’obtenir une licence pour son utilisation. La licence est souvent gratuite pour la version anglophone, alors que les versions traduites peuvent être payantes, selon le profil de l’utilisateur. Ainsi, puisque l’instrument est protégé et qu’il est mis à jour à chaque nouvelle version du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM) (la plus récente version du MINI est la 7), les questionnaires ne sont pas joints à cette boîte à outils (Sheehan et Lecrubier, 2018).

Pour plus de détails sur le MINI, voir les sections sur l’anxiété et la dépression.

Dernière modification: 

12 mars 2019