Qualité de l’air et salubrité

Cette section présente d’abord les principaux paramètres de confort pour les occupants, soit la température, l’humidité relative et les odeurs. Ces paramètres peuvent être problématiques en eux-mêmes (p. ex. température ou humidité relative trop basse ou trop élevée) ou influencer les concentrations de certains contaminants présents dans l’air intérieur (p. ex. humidité relative trop élevée favorisant la croissance de moisissures) et occasionner des effets sur la santé. Par la suite, les principaux contaminants de l’air intérieur sont présentés avec leurs effets sur la santé, leurs principales sources et les mesures existantes pour leur contrôle. Enfin, un portrait de la problématique de l’insalubrité au Québec est dressé (enjeux associés à la définition, principaux indicateurs d’insalubrité, constats actuels).

Dernière modification: 

13 juillet 2017