Mesure de l’humidité relative

Description

La mesure de l’humidité relative correspond au ratio de la quantité de vapeur d’eau dans l’air par rapport à la quantité de vapeur d’eau que l’air peut contenir à saturation, aux conditions de température et de pression au moment de la prise de mesure. Ces mesures sont généralement effectuées à l’aide d’un hygromètre ou d’un psychromètre électronique. Elles sont parfois utilisées parallèlement à l’inspection visuelle afin d’évaluer la contribution potentielle de l’humidité relative à la prolifération de moisissures (13).

La localisation des mesures dépend de l’objectif de l’investigation. Néanmoins, selon l’AIHA, la démarche devrait inclure des sites à proximité de la source soupçonnée d’humidité (13). Par ailleurs, les conditions météorologiques extérieures (ex. : journée pluvieuse ou humide) peuvent influencer les résultats des lectures prises à l’intérieur, surtout dans une situation où les fenêtres sont ouvertes et qu’il n’existe aucun contrôle de l’humidité à l’intérieur (ex. : déshumidificateur). Conséquemment, des mesures prises à l’extérieur du bâtiment peuvent aider à l’interprétation de celles effectuées à l’intérieur et contribuer à identifier un problème d’humidité excessive dans le bâtiment investigué.

Dernière modification: 

25 mai 2016