Mesure des irrégularités thermiques

Description

La mesure des irrégularités (ou anomalies) thermiques est effectuée à l’aide de la thermographie infrarouge. Dans un contexte d’investigation de la contamination fongique, cette méthode peut être utilisée en complément de l’inspection visuelle afin de contribuer à l’identification de la présence de moiteur à l’intérieur des murs sans avoir à les ouvrir ou à les percer (13). Elle peut être utile pour faciliter le repérage des zones d’humidité excessive, en particulier à l’intérieur des structures des grands bâtiments (39).

La réalisation de ce type de mesure et l’interprétation des résultats qui en découlent requièrent toutefois de bonnes connaissances (ex. : composants structuraux d’un bâtiment) ainsi qu’une formation préalable pertinente (ex. : fonctionnement de l’appareil, capacité à discriminer une zone humide d’autres types de problèmes).

Dernière modification: 

26 mai 2016