Infections nosocomiales et risques infectieux dans les milieux de soins

Code de statut HTTP : !status

Un choix interdit a été détecté. Veuillez contacter l'administrateur du site.

À la suite du rapport de l'Institute of Medicine aux États-Unis en 2000, les risques en milieu de soins ont été identifiés comme un enjeu de santé publique prioritaire et incontournable. À cet effet, la réduction des infections nosocomiales a été retenue dans le Programme national de santé publique 2003-2012. Depuis 2004, en lien avec l'importante augmentation des infections à Clostridium difficile dans les établissements de santé du Québec, l’INSPQ apporte un soutien aux différents paliers (national, régional et local : établissements de santé et cliniques privées) pour les activités suivantes:

  • la surveillance,
  • l'élaboration et l'évaluation des mesures de prévention et de contrôle de la transmission des infections nosocomiales
  • l'évaluation des risques infectieux du personnel soignant infecté par les virus à transmission hématogène
  • l'évaluation des risques infectieux des dispositifs médicaux réutilisables dont le retraitement s’est fait de façon inadéquate
  • la gestion des programmes d’indemnisation des victimes d’un vaccin ou d’un produit distribué par Héma-Québec.

Voir aussi