La santé cognitive, nouvelle cible de prévention pour la santé publique

4 décembre 2018
Journée thématique

Salle Montréal 3

Le nombre des personnes âgées augmente rapidement au Québec. Si le vieillissement entraîne des changements variables d’une personne à l’autre, il reste qu’il est généralement associé à une augmentation des atteintes cognitives. Ces atteintes affectent la mémoire, le jugement, l’attention, les capacités d’apprendre et de résoudre des problèmes et elles ont des répercussions importantes sur le maintien de l’autonomie et sur la qualité de vie des personnes et de leurs proches.

Or, on sait aussi que le cerveau développe ce qu’on appelle la réserve cognitive, une ressource pour mieux fonctionner et développer ses capacités d’adaptation; il devient alors moins vulnérable aux effets du déclin cognitif relié à l’âge et peut compenser certaines atteintes cognitives.

Le concept de santé cognitive permet l’introduction d’une perspective de prévention dans l’univers des troubles cognitifs, considéré jusqu’à récemment comme un domaine des maladies chroniques ne se prêtant à aucune mesure préventive. Plusieurs pays, parmi lesquels les États-Unis (2007) et le Royaume-Uni (2014), ont déjà fait de la santé cognitive ou de la prévention des troubles cognitifs majeurs un enjeu prioritaire de santé publique. Au Québec, le Programme national de santé publique (2015-2025) ainsi que la Politique gouvernementale de prévention en santé (2016) offrent des opportunités intéressantes de contribuer au développement et au maintien de la santé cognitive.

Cette journée thématique permettra aux participants de réfléchir à l’impact sur leurs pratiques de l’intégration de la santé cognitive comme cible de santé publique.

Elle s’adresse prioritairement aux gestionnaires et professionnels de la santé publique, ainsi qu’aux chercheurs et étudiants de ce domaine. Elle s’adresse également aux décideurs et intervenants des milieux municipal, communautaire et associatif, interpelés par la qualité de vie à long terme des adultes et des aînés.

À la fin de la journée, le participant sera en mesure :

  • de décrire le continuum allant de la santé cognitive jusqu’aux troubles cognitifs, en expliquant les concepts apparentés de réserve cognitive, de déclin cognitif et les principales atteintes cognitives;
  • de nommer les principaux facteurs agissant sur la santé cognitive;
  • de reconnaître la contribution des partenaires intersectoriels dans la promotion de la santé cognitive et situer quelques contributions actuelles des acteurs de santé publique;
  • de proposer de nouvelles opportunités d’action pour les partenaires intersectoriels et les acteurs de santé publique.

Animation de la journée :

Robert Perreault, M.D., FCRCP, médecin-conseil, Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal/Direction de santé publique

8 h 30 à 9 h 30

Conférence plénière des JASP

9 h 30 à 10 h

Pause – Visite des communications affichées et des exposants

10 h à 10 h 05

Mot de bienvenue et ouverture de la journée

Robert Perreault, M.D., FCRCP, médecin-conseil, Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal/Direction régionale de santé publique

10 h 05 à 10 h 35

Pourquoi mettre la santé cognitive à l’agenda

Denise Aubé, M.D., FCRCP, médecin-conseil, Direction du développement des individus et des communautés, Institut national de santé publique du Québec

Cette activité prévoit une période d’échanges et de questions avec le public de 10 minutes.

10 h 35 à 12 h   

Panel d’experts ‒ Des avenues gagnantes pour intervenir en amont des atteintes cognitives : activité physique, alimentation, stimulation cognitive, participation sociale

Louis Bherer, Ph. D., neuropsychologue, professeur titulaire, Département de médecine, Université de Montréal et chercheur à l’Institut de cardiologie de Montréal et à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal

Martin Juneau, M.D., FRCP, cardiologue, directeur de la prévention, Institut de Cardiologie de Montréal et professeur titulaire en clinique, Faculté de médecine, Université de Montréal

Sylvie Belleville, Ph. D., professeure titulaire au Département de Psychologie, Université de Montréal et directrice de la recherche, Institut universitaire de gériatrie de Montréal

Après les présentations, les panélistes échangeront sur les interactions entre l’activité physique, l’alimentation, la stimulation cognitive et la participation sociale.

Cette activité prévoit une période d’échanges et de questions avec le public de 25 minutes.

12 h à 13 h 45

Dîner – Visite des communications affichées et des exposants

13 h 45 à 14 h 05

Favoriser la participation sociale à l’échelle des quartiers et des communautés 

Mélanie Levasseur, Ph. D., M. Sc., directrice et chercheuse de l’axe Autonomisation et Environnement, Centre de recherche sur le vieillissement, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie et chercheuse associée, Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux et Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration

Cette activité prévoit une période d’échanges et de questions avec le public de 5 minutes.

14 h 05 à 14 h 35

Des actions bénévoles favorables à la santé cognitive

Connaissances et préoccupations des membres des tables régionales de concertation des personnes aînées concernant les troubles cognitifs sévères

Raphaël Massé, M.A.P., conseiller et agent de recherche, Conférence des Tables régionales de concertation des aînés du Québec

Briser l’isolement des aînés vulnérables : l’expérience québécoise de l’organisme Les Petits Frères 

Lise Beaudoin, bénévole pour Les Petits Frères et impliquée dans cet organisme depuis 35 ans, présidente, Table de concertation des aînés de l’Île-de-Montréal

Cette activité prévoit une période d’échanges et de questions avec les participants de 10 minutes.

14 h 35 à 15 h 15

Tirer profit des leviers du monde municipal

Deux acteurs discutent de réalisations gagnantes, d’atouts propres au milieu municipal, des défis à relever et d’opportunités d’innovation

Isabelle Lizée, B.A., directrice générale, Carrefour Action Municipale et Famille

Denis Marion, B.A., directeur général, Gestion Alter Ego, et président, Réseau québécois des Villes et Villages en santé

Cette activité prévoit une période d’échanges et de questions avec le public de 20 minutes.

15 h 15 à 15 h 30

Courte pause

15 h 30 à 16 h 05

Des expériences de santé publique favorables à la santé cognitive

Sous la forme d’échanges dynamiques entre elles et l’auditoire, les conférencières présenteront des exemples d’intervention qui contribuent à la santé cognitive.

L’expérience du Bas-Saint-Laurent 

Sonia Marchand, B.A., organisatrice communautaire, Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-St-Laurent

L’expérience de la Capitale-Nationale 

Judith Rose-Maltais, M. Sc., chef d’équipe pour le secteur Vieillissement en santé, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale/Direction de santé publique

L’expérience de Montréal 

Valérie Lemieux, M. Sc., responsable de la santé des aînés montréalais et de leurs proches, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Est-de-l’Île-de-Montréal/Direction de santé publique

Cette activité prévoit une période d’échanges et de questions avec le public de 10 minutes.

16 h 05 à 16 h 40

Table ronde ‒ Une réflexion à poursuivre pour les organisations de santé publique

Animation :

Nicole Damestoy, M.D., FRCPC, présidente-directrice générale, Institut national de santé publique du Québec

Participants :

Sylvain Leduc, M.D., FRCPC, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, directeur de santé publique, Centre intégré de santé et des services sociaux du Bas-St-Laurent

André Dontigny, M.D., FRCPC, directeur, Direction générale adjointe de la prévention et de la promotion de la santé, ministère de la Santé et des Services sociaux

André Tourigny, M.D., FRCPC, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, Institut national de santé publique du Québec, professeur agrégé, Université Laval, codirecteur, Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînés, Université Laval et responsable du volet Promotion et prévention, Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec     

Cette activité prévoit une période d’échanges et de questions avec le public de 10 minutes.

16 h 40 à 17 h 05

Retour sur la journée avec la participation de l’auditoire

Denise Aubé, M.D., FRCPC, médecin-conseil, Direction du développement des individus et des communautés, Institut national de santé publique du Québec

Réal Morin, M.D., FRCPC, médecin-conseil, Institut national de santé publique du Québec

Comité scientifique de la journée

Responsables

  • Denise Aubé, M.D., FRCPC, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, Direction du développement des individus et des communautés, Institut national de santé publique du Québec
  • Réal Morin, M.D., FRCPC, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, Institut national de santé publique du Québec

Membres

  • Louis Bherer, Ph. D, neuropsychologue, professeur titulaire, Département de médecine, Université de Montréal, chercheur, Centre de recherche de l’Institut de cardiologie de Montréal, titulaire de la chaire de recherche Mirella et Lino Saputo en santé cardiovasculaire et prévention des troubles cognitifs, directeur adjoint scientifique, Direction de la prévention de l’Institut de cardiologie de Montréal, directeur de la recherche, Centre ÉPIC et chercheur et directeur de laboratoire, Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal
  • Lise Cardinal, M.D., FRCPC, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale/Direction de santé publique
  • Isabelle Daigle, B.A., conseillère et agente de recherche, Conférence des Tables régionales de concertation des aînés du Québec (jusqu’au 29 juin 2018)
  • Francis Dubois, M. Sc., conseiller, Secrétariat aux aînés, ministère de la Famille
  • Sylvain Leduc, M.D., FRCPC, directeur de santé publique, Centre intégré de santé et des services sociaux du Bas-St-Laurent
  • Stéphanie Dupont, B.A., organisatrice communautaire, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal
  • Isabelle Lizée, B.A., directrice adjointe, Carrefour Action municipale et Famille
  • Denis Marion, B.A., directeur général, Gestion Alter Ego, et président, Réseau québécois des Villes et Villages en santé
  • Raphaël Massé, M.A.P., conseiller et agent de recherche, Conférence des Tables régionales de concertation des aînés du Québec (à partir du 3 juillet 2018)
  • Pierre Patry, M. Sc., conseiller en sécurité et en prévention des traumatismes non intentionnels, Direction générale de la santé publique, ministère de la Santé et des Services sociaux
  • André Tourigny, M.D., M.B.A., FRCPC, médecin-conseil en médecine préventive, Direction du développement des individus et des communautés, Institut national de santé publique du Québec, professeur agrégé, Département de médecine sociale et préventive, Université Laval, codirecteur, Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînés, Université Laval et responsable du volet Promotion et prévention, Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec