Pour une plus grande synergie en prévention des ITSS auprès des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes

Journée thématique
6 décembre 2017

Les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HARSAH) sont particulièrement touchés par le VIH et par d’autres infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) comme la syphilis, la gonorrhée et la lymphogranulomatose vénérienne (LGV). Différentes stratégies de prévention de ces infections ont été déployées au cours des dernières années et leur succès dépend de plusieurs facteurs.

Les réalités des HARSAH sont complexes. Les caractéristiques des hommes, leurs modes de socialisation, leurs connaissances ainsi que leur réceptivité aux moyens de prévention varient énormément. L’adoption de la prophylaxie préexposition (PPrE) par certains HARSAH séronégatifs et du traitement permettant de rendre la charge virale indétectable par les HARSAH séropositifs a le potentiel de réduire considérablement les nouvelles infections par le VIH, mais peut avoir l’effet contraire sur les autres ITS par la réduction de l’utilisation du condom.

La mise en œuvre de stratégies efficaces, communément appelée prévention combinée, dépend de la capacité de l’ensemble des acteurs dans la lutte contre les ITSS à joindre les HARSAH qui peuvent en bénéficier et à leur offrir le soutien, le dépistage, les traitements et les suivis nécessaires.

Dans un contexte de ressources limitées et de réorganisation du réseau de la santé, les acteurs en santé publique, les responsables des services et leurs partenaires communautaires auront donc à travailler étroitement afin de choisir et d’implanter une combinaison efficace d’interventions qui tient compte des besoins de cette population et des différentes réalités régionales.

Cette journée vise à examiner les enjeux actuels de la mise en œuvre des stratégies de prévention des ITSS chez les HARSAH. Elle s’adresse aux acteurs engagés dans la lutte contre les ITSS, soit : les intervenants en santé publique et du réseau de la santé et des services sociaux; les responsables de la planification de l’offre de services dans les centres intégrés de santé et de services sociaux et les partenaires du milieu communautaire.

À la fin de la journée, le participant sera en mesure de :

  • reconnaitre les caractéristiques des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, leurs modes de socialisation et leurs pratiques de prévention des ITSS;
  • discuter de l’efficacité et de l’acceptabilité des différentes stratégies de prévention des ITSS chez les HARSAH;
  • identifier des enjeux et des pistes de solution pour la mise en œuvre d’une approche intégrée de prévention des ITSS auprès des HARSAH.

Animation de la journée : 
Pierre-Henri Minot, directeur général du portail VIH/sida du Québec

8 h 30 à 9 h 30

Conférence plénière des JASP

9 h 30 à 10 h

Pause – Visite des communications affichées et des exposants

10 h à 10 h 05

Mot de bienvenue et ouverture de la journée

10 h 05 à 10 h 15

Entamer le dialogue

Tout au long de la journée, l’animateur incitera les participants à réfléchir aux enjeux actuels de la mise en œuvre des stratégies de prévention des ITSS chez les HARSAH.

10 h 15 à 11 h

Les HARSAH en 2017 : Qu’en sait-on?

Cette présentation portera sur les plus récentes données sur les HARSAH au Québec : leurs caractéristiques, modes de socialisation, pratiques sexuelles et de consommation de drogues et besoins en matière de santé. Elle abordera aussi les barrières d’accès aux services du point de vue des HARSAH.
Joanne Otis, Ph. D. (santé publique), professeure, Département de sexologie, Université du Québec à Montréal

11 h à 11 h 15

Période d’échanges et de questions

11 h 15 à 11 h 35

La situation du VIH et des autres ITSS chez les HARSAH

Cette présentation portera sur les dernières données sur le VIH et les autres ITSS chez les HARSAH ainsi que les modèles qui expliquent les dynamiques de transmission dans cette population.
Riyas Fadel, M.A. (sexologie), agent de recherche et de planification, ministère de la Santé et des Services sociaux

11 h 35 à 11 h 45 

Période d’échanges et de questions

11 h 45 à 12 h

Pour une approche intégrée de prévention du VIH et des autres ITSS auprès des HARSAH

Cette présentation portera sur les différentes stratégies de prévention préconisées dans la lutte au VIH et aux ITSS et exposera l’importance de leur utilisation combinée.
Sylvie Venne, M.D., M. Sc., médecin conseil, ministère de la Santé et des Services sociaux

12 h à 13 h 45

Dîner   |    Visite des communications affichées et des exposants

13 h 45 à 14 h 05

Les pratiques efficaces en prévention du VIH et des autres ITSS chez les HARSAH

Cette présentation portera plus spécifiquement sur l’application efficace des stratégies de prévention auprès de la clientèle HARSAH.
Riyas Fadel, M.A., (sexologie), agent de recherche et de planification, ministère de la Santé et des Services sociaux

14 h 05 à 14 h 20

L’acceptabilité de la PPrE et de la charge virale indétectable comme stratégies de prévention : le point de vue des HARSAH et des intervenants

Cette présentation portera sur le projet Résonance, une recherche qualitative effectuée auprès des HARSAH et des intervenants en prévention des ITSS sur les stratégies biomédicales de prévention.
Gabriel Girard, Ph. D. (sociologie), postdoctorant, Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal, et chargé de cours, École de santé publique, Université de Montréal

14 h 20 à 14 h 30

Période d’échanges et de questions

14 h 30 à 15 h 15

Table ronde – Des connaissances à l’action : expériences régionales d’adaptation des services aux besoins et réalités des HARSAH

Différentes initiatives régionales ont mis en place des services adaptés aux besoins des HARSAH. Une attention particulière sera accordée aux processus qui ont permis à ces régions de relever ce défi.

  • La cartographie des services : un outil pour évaluer l’accessibilité et le potentiel des partenariats
    Joanne Otis, Ph. D. (santé publique), professeure, Département de sexologie, Université du Québec à Montréal
  • SIDEP + : un point de services pour répondre aux besoins de santé sexuelle des HARSAH
    Claire Thiboutot, B.A. (sexologie), chef de l'administration de programmes, Intervention de proximité et santé urbaine, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal
  • Intégration de la PPrE dans l’offre de services régionale
    Reem Zewail, M. D., médecin conseil, direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre
  • Le partenariat entre un organisme communautaire et le réseau pour faciliter l’accès à la PPrE
    Louis-David Bourque, D.E.C., coordonnateur de la prévention, Mouvement d'informations & d'entraide dans la lutte contre le sida – Québec

15 h 15 à 15 h 30

Courte pause

15 h 30 à 15 h 50

Période d’échanges et de questions sur la table ronde

15 h 50 à 16 h 50

Discussion structurée animée

Animation : Sarah-Amélie Mercure, responsable médicale, Service ITSS et réduction des méfaits liés aux drogues, Secteur Prévention et contrôle des maladies infectieuses, Direction régionale de santé publique, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal

À partir de trois ou quatre questions d’intérêt présentées en début de journée, les conférenciers discuteront avec les participants des connaissances abordées et des perspectives de travail de collaboration, afin de dégager les principaux enjeux et des pistes de solution.
Cette présentation constitue une période d’échanges et de questions avec le public de 60 minutes.

16 h 50 à 17 h 05

Synthèse de la journée et prochaines étapes

Comité scientifique de la journée 

Coresponsables

  • Riyas Fadel, M.A. (sexologie), agent de recherche et de planification, Service de lutte contre les ITSS, ministère de la Santé et Services sociaux
  • Nicole Marois, B. Péd., coordonnatrice professionnelle, Programmes nationaux de formation, Unité des infections transmissibles sexuellement et par le sang, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de santé publique du Québec

Membres

  • Geneviève Boily, M. Sc., conseillère en soins infirmiers, Programmes nationaux de formation, Unité des infections transmissibles sexuellement et par le sang, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de santé publique du Québec
  • Louis-David Bourque, D.E.C., coordonnateur de la prévention, Mouvement d'informations & d'entraide dans la lutte contre le sida – Québec
  • Marie-Claude Drouin, M.A. (sexologie), coordonnatrice, Comité sur les infections transmissibles sexuellement et par le sang, Offre de soutien PPP-VIH, Unité des infections transmissibles sexuellement et par le sang, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de santé publique du Québec
  • Gabriel Girard, Ph. D. (sociologie), postdoctorant, Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal, et chargé de cours, École de santé publique, Université de Montréal
  • Nicolas Hamel, B. Sc., conseiller en soins infirmiers, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal/Direction régionale de santé publique
  • François Tremblay, M.A. (sexologie), agent de planification, programmation et recherche, Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière/Direction régionale de santé publique
  • Sylvie Venne, M.D., M. Sc., médecin-conseil en santé publique, Service de lutte contre les ITSS, ministère de la Santé et Services sociaux