Sédentarité, inactivité physique et santé : vers une nouvelle approche?

Journée thématique
5 décembre 2017

Le concept de sédentarité réfère maintenant à certains comportements définis comme des activités en position assise nécessitant une très faible dépense d'énergie. Un certain nombre de recherches ont montré un lien entre la sédentarité et des maladies cardiométaboliques, indépendamment du niveau d'activité physique effectué par les personnes. Un individu pourrait donc être à la fois sédentaire et actif selon ces études. Le sujet reste cependant controversé. Voici l’occasion de faire le point sur les concepts de sédentarité et d'inactivité physique, les données probantes concernant leurs impacts, les enjeux méthodologiques des études concernées, les recommandations en matière d’activité physique ainsi que l’éventuelle nécessité d’adapter nos interventions.

Cette journée vise à intégrer de nouvelles connaissances sur les impacts et les enjeux de santé publique associés à la sédentarité, à l’inactivité physique et à un mode de vie physiquement actif. 

Cette formation s’adresse aux intervenants en santé publique, aux spécialistes de l'activité physique et aux professionnels de la santé œuvrant en milieu de travail et dans le réseau de la santé et des services sociaux.

À la fin de la journée, le participant sera en mesure :

  • d’expliquer les distinctions entre les concepts de sédentarité, d'inactivité physique et d’activité physique;
  • de décrire les données probantes concernant les liens entre la sédentarité et la santé;
  • de décrire des interventions efficaces et prometteuses pour réduire les comportements sédentaires et faciliter l’adoption d’un mode de vie physiquement actif dans différents milieux de garde, scolaire, de travail ou municipal;
  • d’énoncer les impacts potentiels et les enjeux associés à l’intégration d’un axe de réduction de la sédentarité dans les messages et les interventions de santé publique visant un mode de vie physiquement actif.

Animation de la journée :
Michel Beauchemin, M.A.P., coordonnateur, promotion de la santé et prévention, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale

8 h 30 à 9 h 30 

Conférence plénière des JASP

9 h 30 à 10 h 

Pause – Visite des communications affichées et des exposants

Bloc 1 – La sédentarité dans le cycle de vie : concepts et impacts sur la santé

10 h à 10 h 05 

Mot de bienvenue

10 h 05 à 10 h 30

Être sédentaire et actif, est-ce possible?

Jean-Philippe Chaput, Ph. D., chercheur, Children’s Hospital of Eastern Ontario

Cette présentation prévoit une période d’échanges et de questions avec le public de 10 minutes.

10 h 30 à 11 h

Sédentarité et inactivité physique : quel impact sur la capacité fonctionnelle et la santé des aînés?

Isabelle Dionne, Ph. D., professeure titulaire, Département de kinanthropologie, Faculté des sciences de l'activité physique, Université de Sherbrooke

Cette présentation prévoit une période d’échanges et de questions avec le public de 10 minutes.

11 h à 11 h 30

État des connaissances des impacts sur la santé des comportements sédentaires chez les adultes

Angelo Tremblay, Ph. D., vice-recteur à la recherche et à la création par intérim, Département de kinésiologie, Faculté de médecine, Université Laval  

Cette présentation prévoit une période d’échanges et de questions avec le public de 10 minutes.

11 h 30 à 12 h

Sédentarité chez les jeunes : un défi de taille pour la santé publique

Jean-Philippe Chaput, Ph. D., chercheur, Children’s Hospital of Eastern Ontario

Cette présentation prévoit une période d’échanges et de questions avec le public de 10 minutes.

12 h à 13 h 45

Dîner   |    Visite des communications affichées et des exposants  

Bloc 2 – Des interventions pour tous les âges

13 h 45 à 14 h 15 

Chez les 4-5 ans, bilan de l’intervention « Bouger pour bien se développer »

Claude Dugas, Ph. D., professeur, Département des sciences de l’activité physique, Université du Québec à Trois-Rivières

Cette présentation prévoit une période d’échanges et de questions avec le public de 10 minutes.

14 h 15 à 14 h 45 

Réduire la sédentarité chez les jeunes : succès et défis

Mélanie Henderson, M.D., Ph. D., FRCPC, pédiatre endocrinologue et professeure adjointe de clinique, Faculté de médecine, Département de pédiatrie, Université de Montréal

Cette présentation prévoit une période d’échanges et de questions avec le public de 10 minutes.

14 h 45 à 15 h 15 

Chez les adultes : intervention en milieu de travail

Marie-Ève Major, Ph. D., professeure agrégée, Faculté des sciences de l'activité physique, Université de Sherbrooke

Cette présentation prévoit une période d’échanges et de questions avec le public de 10 minutes.

15 h 15 à 15 h 30

Courte pause

15 h 30 à 16 h

Municipalité amie des aînés : une démarche pour contrer la sédentarité chez les aînés

Suzanne Garon, Ph. D., professeure titulaire, Département de travail social, Faculté de lettres et sciences humaines, Université de Sherbrooke

Cette présentation prévoit une période d’échanges et de questions avec le public de 10 minutes.

Bloc 3 – Café du savoir : adapter les interventions et les messages? 

16 h à 16 h 10

Le groupe sera dirigé par un animateur qui expliquera le but du Café du savoir. L’animateur introduira ensuite le sujet à l'ordre du jour en posant les questions clés suivantes :

  • Quels sont les impacts et les enjeux associés à l’intégration d’un axe de réduction de la sédentarité dans les messages et les interventions de santé publique?
  • Comment pouvez-vous intégrer un axe de réduction de la sédentarité dans vos pratiques quotidiennes?

16 h 10 à 16 h 40

Les participants seront divisés en sous-groupes d'environ cinq personnes. Chacun de ces sous-groupes discutera librement d’un des sujets sans prise de notes, ni sans intervention de l’animateur.

16h 40 à 17 h 05

Les participants retourneront ensuite en grand groupe pour une dernière phase au cours de laquelle ils partageront les idées qui auront émergé en sous-groupes.

Comité scientifique de la journée 

Responsable

  • Éric Robitaille, Ph. D., chercheur d’établissement, unité Habitudes de vie, Direction du développement des individus et des communautés, Institut national de santé publique du Québec

Membres

  • Carl Clements, M. Éd. Phys., B. Psy., agent de planification, de programmation et de recherche et conseiller Kino-Québec, Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais/Direction de santé publique
  • Isabelle Dionne, Ph. D., professeure titulaire, Département de kinanthropologie, Faculté des sciences de l'activité physique, Université de Sherbrooke
  • Mélanie Henderson, M.D., Ph. D., FRCPC, pédiatre endocrinologue et professeure adjointe de clinique, Faculté de médecine, Département de pédiatrie, Université de Montréal
  • Johanne Laguë, M.D., M. Sc., FRCPC, adjointe à la qualité et à la programmation scientifique, unité Habitudes de vie, Direction du développement des individus et des communautés, Institut national de santé publique du Québec
  • Étienne Pigeon, Ph. D., conseiller scientifique, unité Habitudes de vie, Direction du développement des individus et des communautés, Institut national de santé publique du Québec
  • Susan Stock, M.D., M. Sc., FRCPC, chercheuse, unité Santé au travail, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de santé publique du Québec

        Gouvernement du Québec