Agir contre les inégalités sociales de santé, une donnée à la fois !

27 novembre 2019
Journée thématique

Salon Bonaventure

On connaît mieux les inégalités sociales de santé et leur évolution au Québec et au Canada grâce à différentes sources et types de données (ex. : de surveillance, de recherche, expérientielles). Toutefois, l’information à elle seule ne suffit pas à influencer ou à soutenir les prises de décision et les actions des nombreux acteurs qui contribuent à leur réduction. Pour cela, il faut mieux savoir communiquer et adapter son langage, notamment dans le travail avec les partenaires, en vue d’utiliser efficacement les données sur les inégalités sociales de santé.

Au Québec, tant le Programme national de santé publique que la Politique gouvernementale de prévention en santé ont comme finalité la réduction des inégalités sociales de santé. Ces cadres structurants rappellent l’importance d’initier des actions ou d’adapter celles existantes, de façon à mieux tenir compte des contextes et des besoins des différents groupes de la population, particulièrement les plus vulnérables.

La journée thématique permettra aux participants de connaître et d’intégrer dans leur pratique des outils de communication et diverses façons d’utiliser les données sur les inégalités sociales de santé, afin de favoriser leur prise en compte dans les décisions et les actions, notamment celles des partenaires intra et intersectoriels.

Elle s’adresse aux professionnels et aux gestionnaires du secteur de la santé et des services sociaux, particulièrement ceux travaillant en santé publique. Elle vise aussi les partenaires intersectoriels, dont ceux venant des organismes communautaires, des municipalités, des milieux de la solidarité sociale, de l’éducation ou de la petite enfance.

À la fin de journée, le participant sera en mesure de :

  • Adapter la communication des données sur les inégalités sociales de santé, selon les publics cibles et les objectifs;
  • Utiliser diverses méthodes et outils afin de mettre à profit les données sur les inégalités sociales de santé dans les actions visant à réduire ces inégalités.

Animation de la journée :

Marie-France Raynault, médecin de santé publique, professeure émérite, Université de Montréal

8 h 30 à 9 h 30

Conférence plénière des JASP : François Crépeau – Comprendre la complexité de la migration et adapter nos politiques publiques

9 h 30 à 10 h 

Pause – Visite des communications affichées et des exposants

10 h à 10 h 05

Présentation de la journée thématique et mise en contexte

Marie-France Raynault, médecin de santé publique, professeure émérite, Université de Montréal

10 h 05 à 10 h 15

À la ligne de départ ‒ Éléments essentiels pour documenter les inégalités sociales de santé

Bref retour au sujet d’éléments essentiels présentés dans le document préparatoire transmis préalablement aux participants. Ce document porte sur les inégalités sociales de santé et certaines sources et types de données.

Marie-France Raynault, médecin de santé publique, professeure émérite, Université de Montréal

10 h 15 à 11 h 10

Habiliter les organisations à agir en matière d’équité en santé et soutenir la prise de décision fondée sur des données

Les conférencières aborderont divers moyens de renforcer la capacité organisationnelle, d’améliorer l’équité en santé et d’utiliser des données probantes pour soutenir la prise de décision à cet égard.

Claire Betker, Ph. D., directrice, Centre de collaboration nationale des déterminants de la santé

Susan Snelling, Ph. D., spécialiste principale en application des connaissances, Centre de collaboration nationale des méthodes et outils

Traduction simultanée de l’anglais au français

11 h 10 à 11 h 20

Période de questions et d’échanges

11 h 20 à 11 h 50

Stratégies efficaces de communication des données sur les inégalités sociales de santé

Cette conférence permettra aux participants de connaître des exemples et des stratégies de communication adaptées selon le public ciblé et l'objectif visé par les communications, au sujet des inégalités sociales de santé.

François Lagarde, M.A., vice-président, Communications et engagement collectif, Fondation Lucie et André Chagnon

11 h 50 à 12 h 

Période de questions et d’échanges

12 h à 13 h 45

Dîner – Visite des communications affichées et des exposants

13 h 45 à 14 h 35

Table ronde ‒ Apprendre d’expériences de communication et d’actions visant l’équité en santé

Les panélistes se prononceront sur l’utilisation des données sur les inégalités sociales de santé dans leur pratique, sur les retombées de leur expérience et sur les défis rencontrés.

Animation : Manon Blackburn, M.D., M. Sc., médecin-conseil, Institut national de santé publique du Québec

Participantes :

  • Shelley-Rose Hyppolite, M.D., M. Sc., médecin-conseil, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale/Direction de santé publique
  • Marie Noële Lavoie, B. Sc., coordonnatrice, Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches/Direction de santé publique
  • Louise St-Pierre, M. Sc., conseillère, Bureau de coordination et de soutien de la Politique gouvernementale de prévention en santé

Cette table ronde inclut une période de questions et d’échanges avec les participants de 15 minutes.

14 h 35 à 15 h 15

Atelier d’intégration : Formulez votre message sur les inégalités sociales de santé!

À partir de certaines données, les participants utiliseront les stratégies et les outils explorés au cours de la journée, pour formuler des messages, adaptés à différents publics et choisir des actions pouvant contribuer à la réduction des inégalités sociales de santé.

Animation : Marie-France Raynault, médecin de santé publique, professeure émérite, Université de Montréal

Cette activité inclut une période de réflexion individuelle de 5 minutes, des échanges en sous-groupes pendant 20 minutes et un retour avec tous les participants de 20 minutes.

15 h 15 à 15 h 30

Courte pause

15 h 30 à 16 h 15

Table ronde ‒ Des données pour soutenir l’action intersectorielle : la parole aux partenaires !

Les panélistes se prononceront sur leur compréhension et leurs actions contribuant à la réduction des inégalités sociales de santé dans les territoires, sur leur utilisation de données et sur les conditions de succès du travail intersectoriel en ces matières.

Animation : Mylène Drouin, M.D., M. Sc., Directrice régionale de santé publique, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal

Participants : 

  • Barbra Tremblay, M. Ps., chef du service sociocommunautaire, Direction de la vie communautaire, Ville de Lévis
  • Gédéon Verreault, M.A., responsable de l'évaluation et de l'apprentissage, Initiative sherbrookoise en développement des communautés
  • Johanne Derome, Directrice du Service de la diversité et de l'inclusion sociale, Ville de Montréal

Cette table ronde inclut une période de questions et d’échanges avec les participants de 15 minutes.

16 h 15 à 17 h 

Renforcer la réduction des inégalités sociales et de santé : un plaidoyer fondé sur les données

Cette activité favorise des échanges au sujet des politiques publiques favorables à la réduction des inégalités sociales et de santé, ainsi que sur l'utilisation de données probantes.

Animation : Nicolas Zorn, directeur général, Observatoire québécois des inégalités

Conférenciers : 

  • Alain Noel, professeur titulaire en sciences politiques, Université de Montréal
  • Marie Des Meules, Directrice de la Division des déterminants sociaux de la santé, Centre de prévention des maladies chroniques et de l’équité en santé, Agence de la santé publique du Canada

17 h à 17 h 05

Messages-clés de la journée et mot de la fin

Marie-France Raynault, médecin de santé publique, professeure émérite, Université de Montréal.

Comité scientifique de la journée 

Responsables

  • Carmen Baciu, B. Phil., agente de recherche et de planification socio-économique, Direction générale adjointe de la prévention et de la promotion de la santé, ministère de la Santé et des Services sociaux
  • Catherine Lefrançois, M. Sc., agente de recherche et de planification socio-économique, Direction de la surveillance de l’état de santé, ministère de la Santé et des Services sociaux (jusqu'en juin 2019)
  • Catherine Robichaud, M.A., agente de planification, de programmation et de recherche, Direction de santé publique, Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval (jusqu'en juillet 2019)
  • Natalia Romero, B. Sc., agente de recherche et de planification socio-économique, Direction de la surveillance de l’état de santé, ministère de la Santé et des Services sociaux (à partir du 20 août)
  • Angèle-Anne Brouillette, M.A., professionnelle en soutien, Table de concertation nationale en promotion et en prévention, agente de planification, de programmation et de recherche, Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent (à partir du 28 août)

Membres

  • Carolyne Alix, M. Sc., conseillère scientifique, Bureau d'information et d'études en santé des populations, Institut national de santé publique du Québec
  • Christian Bibeau, directeur, Corporation de développement communautaire de Sherbrooke
  • Myriam Duplain, M. Sc., agente de planification, de programmation et de recherche, équipe Planification, évaluation, surveillance et administration, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale/Direction de santé publique
  • Khady Kâ, DDS, Ph. D., analyste et chercheuse, Agence de la santé publique du Canada — Bureau du Québec
  • Marie Noële Lavoie, B. Sc., gestionnaire, coordonnatrice, Service de promotion de la santé, prévention et organisation communautaire, Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches/Direction de santé publique
  • Éric Lemieux, B. Sc. soc., M. Ps., agent de planification, de programmation, et de recherche, Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches/Direction de santé publique
  • Marie-France Raynault, médecin de santé publique, professeure émérite, Université de Montréal
  • Nicolas Zorn, directeur général, Observatoire québécois des inégalités