1re Journée annuelle sur la résistance aux antibiotiques ‒ Établir des collaborations gagnantes

5 décembre 2018
Journée thématique

Salle St-Laurent 8

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la résistance aux antibiotiques constitue une menace croissante pour la santé des populations et nécessite des actions immédiates des gouvernements. L’Agence de la santé publique du Canada a publié en 2015 un Plan d’action fédéral sur la résistance et le recours aux antimicrobiens. Pour sa part, le Québec a adopté une Politique gouvernementale de prévention en santé et une Stratégie québécoise de santé et de bien-être des animaux qui prévoient notamment des mesures visant l’utilisation judicieuse des antibiotiques.

Le Plan d’action découlant du Programme national de santé publique (2015-2025) prévoit que le réseau de santé publique contribuera avec ses partenaires à la mise en œuvre du Plan d’action ministériel sur la lutte à la résistance aux antibiotiques qui est à venir. La mise en œuvre des actions ciblées aux niveaux humain et animal nécessitera de mettre à profit le plein potentiel des partenaires et des réseaux d’organisations avec une approche multisectorielle concertée. La plus-value attendue d’une démarche collaborative entre les acteurs concernés est le partage des connaissances et des expériences, ainsi que la construction de stratégies communes et l’amélioration de la qualité des actions.

Cette journée permettra aux participants de saisir l’importance de la collaboration et de la concertation afin de mieux lutter contre la résistance aux antibiotiques.

Cette formation s’adresse aux professionnels et gestionnaires du réseau de la santé publique œuvrant en prévention des maladies infectieuses, ainsi qu’aux cliniciens et pharmaciens communautaires.

À la fin de la journée, le participant sera en mesure :

  • de reconnaître la collaboration comme élément essentiel à la lutte contre l’antibiorésistance;
  • d’expliquer quels sont les défis et les opportunités dans le contexte actuel;
  • de formuler des pistes de solution afin de mettre en application des interventions efficaces de lutte contre la résistance aux antibiotiques.

Animation de la journée :

Grégory Léon, Ph. D., conseiller scientifique, Unité immunisation et infections nosocomiales, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de santé publique du Québec

Jean Longtin, M.D., directeur médical, Laboratoire de santé publique du Québec, Institut national de santé publique du Québec

8 h 30 à 9 h 30

Conférence plénière des JASP

9 h 30 à 10 h 

Pause – Visite des communications affichées et des exposants

10 h à 10 h 10

Mot de bienvenue et portrait des partenaires et des réseaux concernés par les enjeux de la résistance aux antibiotiques

Patricia Hudson, M.D., directrice scientifique, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de santé publique du Québec

10 h 10 à 10 h 40

Développement de collaborations internationales et nationales de lutte contre la résistance aux antibiotiques à l’Agence de la santé publique du Canada

Pascal Michel, D.M.V., D.M.V.P., Ph. D., conseiller scientifique en chef, Agence de la santé publique du Canada

Cette présentation prévoit une période d’échange avec le public de 10 minutes.

10 h 40 à 11 h 10

Stratégie québécoise de santé et de bien-être des animaux : usage judicieux des antibiotiques dans le domaine vétérinaire et bioalimentaire

France Desjardins, D.M.V., responsable du secrétariat de la Stratégie québécoise de santé et de bien-être des animaux, ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec

Cette présentation prévoit une période d’échanges avec le public de 10 minutes.

11 h 10 à 11 h 30

Le travail du médecin vétérinaire dans les grandes populations animales : constats et expériences du terrain sur l’utilisation judicieuse des antibiotiques

Martin Choinière, D.M.V., président du comité sur l’utilisation judicieuse des antibiotiques, Association des vétérinaires en industrie animale du Québec

Cette présentation prévoit une période d’échanges avec le public de 5 minutes.

11 h 30 à 12 h

Mesures structurantes au laboratoire : fondations essentielles de la surveillance en antibiorésistance

Jean Longtin, M.D., directeur médical, Laboratoire de santé publique du Québec, Institut national de santé publique du Québec

Cette présentation prévoit une période d’échanges avec le public de 10 minutes.

12 h à 13 h 45

Dîner – Visite des communications affichées et des exposants

13 h 45 à 14 h 15

Rôle et impact du pharmacien d’établissement en antibiogouvernance

Sylvie Carle, B. Pharm., M. Sc., FOPQ, pharmacienne, Centre universitaire de santé McGill, et chargée de cours, Faculté de pharmacie, Université de Montréal

Cette présentation prévoit une période d’échanges avec le public de 10 minutes.

14 h 15 à 14 h 45

Le pharmacien communautaire, un allié dans l'usage optimal des antibiotiques

Patrick Boudreault, B. Pharm, M. Sc, LL. B., directeur, Affaires externes et du soutien professionnel, Ordre des pharmaciens du Québec

Christophe Augé, B. Pharm., M. Sc., Ph. D., président, Association professionnelle des pharmaciens salariés du Québec, chargé de cours pour le programme de Qualification en pharmacie (QeP), Faculté de Pharmacie, Université de Montréal, et rédacteur en chef adjoint et responsable de chronique pour « Québec Pharmacie »

Cette présentation prévoit une période d’échanges avec le public de 10 minutes.

14 h 45 à 15 h 15

Splendeurs et misères de l’antibiothérapie : points de vue d’un régulateur professionnel

Ernest Prégent, M.D., directeur, Direction de l'amélioration de l'exercice, Collège des médecins du Québec

Yves Robert, M.D., directeur général et secrétaire, Collège des médecins du Québec

Cette présentation prévoit une période d’échanges avec le public de 10 minutes.

15 h 15 à 15 h 30

Courte pause

15 h 30 à 15 h 55

Antibiorésistance au Québec : état de situation et tendances

Cindy Lalancette, Ph. D., responsable en identification bactérienne et épidémiologie moléculaire, Laboratoire de santé publique du Québec, Institut national de santé publique du Québec

Cette présentation prévoit une période d’échanges avec le public de 5 minutes.

15 h 55 à 16 h 20

Réseau sentinelle de surveillance des infections à Neisseria gonorrhoeae : exemple de collaboration et enjeux de mise en œuvre

Karine Blouin, Ph. D., conseillère scientifique, Unité des infections transmissibles sexuellement et par le sang, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de santé publique du Québec

Cette présentation prévoit une période d’échanges avec le public de 5 minutes.

16 h 20 à 16 h 50

Rôles et contributions possibles des directions de santé publique à la lutte à l’antibiorésistance

Sylvain Leduc, M.D., directeur, Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent/Direction de santé publique

Cette présentation prévoit une discussion orientée avec le public de 15 minutes.

16 h 50 à 17 h 05

Synthèse de la journée et perspectives provinciales

Yves Jalbert, M.D., directeur, Direction générale adjointe de la protection de la santé publique, ministère de la Santé et des Services sociaux

Comité scientifique de la journée 

Responsable 

  • Grégory Léon, Ph. D., conseiller scientifique, Unité immunisation et infections nosocomiales, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de santé publique du Québec

Membres 

  • Christophe Augé, B. Pharm., M. Sc., Ph. D., président, Association professionnelle des pharmaciens salariés du Québec, chargé de cours pour le programme de Qualification en pharmacie (QeP), Faculté de Pharmacie, Université de Montréal, et rédacteur en chef adjoint et responsable de chronique pour « Québec Pharmacie »
  • Sylvie Bouchard, B. Pharm., D.P.H., M. Sc., MBA, directrice, Direction du médicament, Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
  • Patrick Boudreault, B. Pharm, M. Sc., LL. B., directeur, Affaires externes et du soutien professionnel, Ordre des pharmaciens du Québec
  • Denise Gravel Tropper, B. Sc. inf., gestionnaire du système canadien de surveillance de la résistance aux antimicrobiens, Centre de la lutte contre les maladies transmissibles et les infections en milieu de soins, Direction générale de la prévention et du contrôle des maladies infectieuses, Agence de la santé publique du Canada
  • Dominique Grenier, M. Sc. inf., chef d’unité, Unité immunisation et infections nosocomiales, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de santé publique du Québec
  • Alejandra Irace-Cima, M.D., FRCPC, médecin-conseil, Direction des risques biologiques et de la santé au travail, Institut national de santé publique du Québec
  • Christine Lacroix, M.D., FRCPC, médecin-conseil, Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre/Direction de santé publique
  • Cindy Lalancette, Ph. D., responsable en identification bactérienne et épidémiologie moléculaire, Laboratoire de santé publique du Québec, Institut national de santé publique du Québec
  • Jean Longtin, M.D., FRCPC, directeur médical, Laboratoire de santé publique du Québec, Institut national de santé publique du Québec
  • Daniel Thirion, B. Pharm., M. Sc., Pharm. D., FCSHP, pharmacien, Centre universitaire de santé McGill et professeur titulaire de clinique, Faculté de pharmacie, Université de Montréal
  • Louise Valiquette, M.D., M. Sc., FRCPC, coordonnatrice médicale en maladies infectieuses, Direction générale adjointe de la protection de la santé publique, ministère de la Santé et des Services sociaux