Tirer profit des mesures économiques pour des gains en santé

28 novembre 2019
Journée thématique

Le revenu disponible occupe une place importante parmi l’ensemble des déterminants de la santé. On ne s’étonnera donc pas que plusieurs mesures et outils de nature économique puissent contribuer à créer des environnements favorables à la santé. Un prix minimum sur les boissons alcooliques, établi en fonction de leur concentration en alcool, une taxe sur les boissons sucrées, l’octroi de subventions pour encourager la consommation de fruits et de légumes, ne sont que quelques exemples de dispositifs qui peuvent encourager l’adoption de saines habitudes de vie.

D’autres leviers économiques, comme les allocations financières, les crédits d’impôt et les subventions destinés à faciliter l’accès au logement ou aux loisirs, ou encore à encourager le transport actif et collectif, peuvent avoir des effets favorables à la santé et au bien-être de la population.

Certes, les gouvernements fédéral et provinciaux détiennent des pouvoirs importants en cette matière. Il existe néanmoins, à la portée des autorités régionales et locales, des leviers économiques puissants qui méritent d’être connus et utilisés.

Cette journée thématique s’adresse aux gestionnaires, aux intervenantes et aux intervenants qui travaillent dans des domaines où les mesures économiques, appliquées à l’échelle régionale et locale, sont importantes pour atteindre des objectifs de santé publique.

Elle leur permettra d’intégrer dans leur pratique des argumentaires et des plaidoyers en faveur de telles mesures, à l’intention des décideurs et de la population générale.

À la fin de journée, le participant sera en mesure de :

  • Reconnaître l’importance des facteurs économiques dans la compréhension des problématiques de santé publique et dans la planification des interventions préventives;
  • Expliquer les obstacles qui rendent difficile l’adoption des mesures de nature économique efficaces pour la santé publique;
  • Formuler des argumentaires qui permettront à divers publics de comprendre, accepter et adhérer à des mesures de nature économique efficaces pour la santé publique.

Animation de la journée : 

Réal Morin, M.D., M.B.A., FRCPC, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, Institut national de santé publique du Québec

8 h 30 à 9 h 30

Conférence plénière des JASP

9 h 30 à 10 h 

Pause – Visite des communications affichées et des exposants

10 h à 10 h 05

Mot d'ouverture

10 h 05 h à 10 h 35

  • Les mesures économiques : un levier méconnu, mais essentiel pour la prévention

Alain Poirier, M.D., FRCPC, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, Institut national de santé publique du Québec

  • Comment la démonstration de la valeur économique nous sert-elle dans nos fonctions de santé publique?

Horacio Arruda, M.D., FRCPC, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint, ministère de la Santé et des Services sociaux 

Sylvain Leduc, M.D., FRCPC, directeur de santé publique, Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-St-Laurent

Ces présentations prévoient une période de questions et d’échanges avec les participants de 10 minutes chacune.

10 h 35 à 11 h 10

Les leviers de nature économique que la santé publique devrait connaître

Charles Séguin, Ph. D., professeur, Département des sciences économiques, Université du Québec à Montréal

Cette présentation prévoit une période de questions et d’échanges avec les participants de 10 minutes.

11 h 10 à 11 h 40

La mise en œuvre des mesures économiques pour la prévention : les enjeux de l’acceptabilité sociale et politique

Ariane Bélanger-Gravel, Ph. D., professeure, Département de communication, Université Laval

Cette présentation prévoit une période de questions et d’échanges avec les participants de 10 minutes.

11 h 40 à 12 h 

Période d’échanges entre les participants et tous les conférenciers de la matinée​

12 h à 13 h 45

Dîner – Visite des communications affichées et des exposants

13 h 45 à 15 h 15

Table ronde ‒ Des mesures économiques au service de la prévention : des exemples sur le terrain

Des porte-paroles viendront témoigner de plusieurs initiatives régionales portant sur le transport collectif, le logement abordable et l’accès à la saine alimentation.

Animation : 

Émile Tremblay, M. Sc., conseiller scientifique, Institut national de santé publique du Québec; Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre/Direction de santé publique

Participants : 

  • Daniel Côté, maire de Gaspé ; président de la Régie intermunicipale de transports Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine ‒ Le transport collectif sur le territoire de la Gaspésie–Iles-de-la-Madeleine
  • Vincent Fortier, conseiller municipal; professeur de philosophie ‒ Le logement inclusif à Saint-Bruno-de-Montarville  
  • Chantal Blouin, Ph. D., Institut national de santé publique ‒ Les initiatives québécoises locales favorisant l’accès économique aux fruits et aux légumes 

Cette activité prévoit une période de questions et d’échanges avec les participants de 30 minutes.

15 h 15 à 15 h 30

Courte pause

15 h 30 à 16 h 15

Atelier ‒ Développer des argumentaires en faveur de mesures économiques contribuant à la création d’environnements favorables à la santé

Les participants travaillent en sous-groupes sur les cas du transport collectif, du logement abordable et de l’accès à la saine alimentation.

16 h 15 à 16 h 55

Retour en grand groupe et réaction des experts

Les argumentaires de chaque table sont présentés à l’ensemble de l’auditoire afin de recueillir les commentaires et les réactions des experts présents dans la journée :

  • Ariane Bélanger-Gravel, Ph. D., professeure, Département de communication, Université Laval
  • Catherine Haeck, professeure, Département des sciences économiques, Université du Québec à Montréal
  • Charles Séguin, Ph. D., professeur, Département des sciences économiques, Université du Québec à Montréal
  • Alain Poirier, M.D., FRCPC, médecin-conseil, Institut national de santé publique du Québec.
  • Denis Marion, B. Sc. pol., maire, Ville de Massueville

Animation : 

  • Émile Tremblay, M. Sc., conseiller scientifique, Institut national de santé publique du Québec; Direction de santé publique, Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre
  • Réal Morin, M.D., M.B.A., FRCPC, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, Institut national de santé publique du Québec

16 h 55 à 17 h 05

Mot de la fin 

Réal Morin, M.D., M.B.A., FRCPC, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, Institut national de santé publique du Québec

Comité scientifique de la journée 

Responsables

  • Réal Morin, M.D., M.B.A., FRCPC, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive, Institut national de santé publique du Québec

Membres

  • Alain Poirier, M.D., FRCPC, médecin-conseil, Institut national de santé publique du Québec.
  • Annie Montreuil, Ph. D., chercheure établissement et conseillère scientifique spécialisée, Institut national de santé publique du Québec
  • Nicole April, M.D., M.P.H., FRCPC, médecin-conseil, Direction du développement des individus et des communautés, Institut national de santé publique du Québec
  • Maude Chapados, Ph. D., conseillère scientifique spécialisée, Institut national de santé publique du Québec
  • Émile Tremblay, M. Sc., conseiller scientifique, Institut national de santé publique du Québec; Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre/Direction de santé publique
  • Manon Laporte, directrice adjointe, Centre intégré de santé et de services sociaux du Nord-du-Québec/Direction de santé publique
  • Carmen Baciu, B. Ph., M. Sc. soc., agente de recherche et de planification socioéconomique, Direction générale de la santé publique, ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
  • Denis Marion, B. Sc. pol., maire, Ville de Massueville