La vigie du virus SRAS-COV-2 dans les eaux usées : vers un outil complémentaire de santé publique?

Demi-journée thématique

En ligne29 novembre 2022

Traduction simultanée français-anglais pour l'ensemble de l'activité (Simultaneous French-English translation for the entire activity)

English version available

La détection du virus SRAS-CoV-2 dans les eaux usées est un domaine scientifique en pleine expansion. Elle est utilisée par certaines autorités nationales et internationales de santé publique comme un outil pour suivre la circulation du SRAS-CoV-2. Elle permet de suivre l’évolution du virus et les tendances de sa transmission. Elle dresse un portrait global de la propagation du virus dans les populations humaines en considérant aussi les personnes asymptomatiques. Cet outil fournit des données indépendantes et à moindre coût que les activités de dépistage clinique fréquentées sur une base volontaire, dont la capacité de gestion peut devenir saturée. Avec une rapidité d’exécution et une logistique bien maîtrisée, elle pourrait servir d’outil de vigie en fournissant des signaux précoces d’éventuelles résurgences de la maladie permettant d’intervenir le plus tôt possible. Enfin, la vigie du SRAS-CoV-2 dans les eaux usées pourrait servir d’outil de détection et de suivi des variants.

Cette demi-journée se concentre spécifiquement sur la notion de « vigie » et vise à acquérir des connaissances de base sur la vigie d’agents pathogènes, dont le virus SRAS-CoV-2 dans les eaux usées.

Cette formation s’adresse aux gestionnaires, médecins, professionnelles et professionnels en santé publique provenant des grands centres urbains et des régions éloignées qui s’intéressent aux maladies infectieuses et à la santé environnementale, ainsi qu’aux membres de la communauté universitaire, au milieu municipal et au personnel des laboratoires environnementaux.

À la fin de la demi-journée, les participantes et les participants seront en mesure :

  • d'expliquer la notion de vigie du virus du SRAS-CoV-2 dans les eaux usées (utilité, conditions de faisabilité);
  • d'identifier des démarches de mise en œuvre facilitantes et des applications possibles de cette méthode dans un contexte de vigie.

12 h à 13 h 45

Dîner – Visite des communications affichées et des exposants (le dîner est inclus pour les participants aux demi-journées)

Partie 1

Animation : Caroline Huot, M.D., M. Sc, FRCPC, médecin-conseil, Direction de la santé environnementale, au travail et de la toxicologie, Institut national de santé publique au Québec.

13 h 45 à 13 h 50

Ouverture et présentation de la demi-journée

13 h 50 à 14 h 05

Rappel sur le concept et les notions d’utilité et de conditions de faisabilité de la vigie du SRAS-CoV-2 dans les eaux usées

Géraldine Patey, Ph. D., conseillère scientifique spécialisée, Direction de la santé environnementale, au travail et de la toxicologie, Institut national de santé publique au Québec.

14 h 05 à 14 h 30

Mise en œuvre d’un dispositif national de surveillance du virus SRAS-CoV-2 et de ses variants en France

Frédéric Jourdain, Ph. D., épidémiologiste et chargé de projet surveillance microbiologique des eaux usées, Santé publique France-Occitanie, Direction des régions.

Cette activité inclut une période d’échange et de questions de 10 minutes.

14 h 30 à 14 h 55

Mise en œuvre et applications possibles au Canada : le réseau pancanadien de vigie des eaux usées pour la COVID-19 à l’échelle du pays

Chrystal Landgraff, Ph. D., chercheuse scientifique, Division des maladies entériques, Laboratoire national de microbiologie, Agence de la santé publique du Canada, Winnipeg, Manitoba.

Cette activité inclut une période d’échange et de questions de 10 minutes.

14 h 55 à 15 h 20

La surveillance des eaux usées pour le COVID-19 en Eeyou Istchee / Nituuchischaayihtitaau Maya Boo: Sewage / Surveillance for COVID-19 in Eeyou Istchee

Reggie Tomatuk, agent de planification, programmation et recherche en santé environnementale ; santé publique régionale, Conseil cri de la santé et des services sociaux de la Baie James.
Catherine Dickson, M.D., médecin-conseil, santé publique régionale, Conseil cri de la santé et des services sociaux de la Baie James. 

Cette activité inclut une période d’échange et de questions de 10 minutes.

15 h 20 à 15 h 35

Courte pause

Partie 2

Animation : Géraldine Patey, Ph. D., conseillère scientifique spécialisée (co-responsable), Direction de la santé environnementale, au travail et de la toxicologie, Institut national de santé publique au Québec.

15 h 35 à 16 h 

Mise en œuvre d’un programme de vigie du virus SRAS-CoV-2 dans les eaux usées au Québec : défis et perspectives

Anne-Sophie Michel, chargée de projet du programme de vigie de la COVID-19 dans les eaux usées (VCEU), Direction du soutien aux opérations de la vaccination COVID, Ministère de la Santé et des Services sociaux

Cette activité inclut une période d’échange et de questions de 10 minutes.

16 h à 16 h 25

Table ronde interactive en grand groupe

Deux ou trois questions en lien avec la thématique seront adressées aux participantes et aux participants qui auront la possibilité d’y répondre à l’aide d’une plateforme virtuelle qui génèrera un nuage de mot. Par la suite, avec le soutien de l’animateur, les experts pourront commenter les réponses et apporter des éléments supplémentaires permettant aux participantes et aux participants une meilleure compréhension du sujet.

  • Slim Haddad, M.D., Ph. D., médecin spécialiste en santé publique, Direction régionale de santé publique, CIUSSS de la Capitale-Nationale.
  • Chrystal Landgraff, Ph. D., chercheuse scientifique, division des maladies entériques, Laboratoire national de microbiologie, Agence de la santé publique du Canada, Winnipeg, Manitoba.
  • Thomas Maere, Ph. D, professionnel de recherche, modelEAU, Département de génie civil et de génie des eaux, Pavillon Adrien-Pouliot, Université Laval.
  • David Kaiser, MDCM, M. Sc. chef médical, Direction régionale de santé publique, CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal.

Animation : Félix Lamothe, Coordonnateur - Vigie et surveillance en santé environnementale, Direction de la santé environnementale, au travail et de la toxicologie, Institut national de santé publique du Québec.

Cette activité inclut une période d’échange et de questions de 25 minutes.

16 h 25 à 16 h 50

Détection des variants de SRAS-CoV-2 par séquençage dans les eaux usées du Québec

Inès Levade, Ph. D., conseillère scientifique spécialisée, Laboratoire de santé publique du Québec, Institut national de santé publique du Québec.

Cette activité inclut une période d’échange et de questions de 10 minutes.

16 h 50 à 17 h 05

Bilan de la journée

Résumé par un rapporteur des apprentissages de la journée en lien avec les messages-clés et ouverture sur le potentiel de surveillance des autres agents pathogènes et substances chimiques

Patrick Levallois, M.D., médecin spécialiste, Direction de la santé environnementale, au travail et de la toxicologie, Évaluation et soutien à la gestion des risques, Institut national de santé publique du Québec.
Hugues Charest, professeur associé département de microbiologie, infectiologie et immunologie, Université de Montréal, microbiologiste au Laboratoire de santé publique du Québec, Institut national de santé publique du Québec.

17 h à 17 h 05

Clôture de la journée

Comité scientifique

Responsables

  • Caroline Huot, M.D., M. Sc, FRCPC, médecin-conseil, direction de la santé environnementale, au travail et de la toxicologie, Institut national de santé publique au Québec.
  • Géraldine Patey, Ph. D., conseillère scientifique spécialisée, direction de la santé environnementale, au travail et de la toxicologie, Institut national de santé publique au Québec.

Membres

  • Fabien Gagnon, M.D., M. Sc., FRCPC, médecin spécialiste en santé publique et en médecine préventive, Direction régionale de santé publique de Laval, direction de la santé environnementale, au travail et de la toxicologie, Institut national de santé publique au Québec.
  • Hugues Charest, Ph. D., microbiologiste, Laboratoire de santé publique du Québec, Institut national de santé publique du Québec.
  • Alain Létourneau, Ph. D., Professeur, Faculté des lettres et sciences humaines, Université de Sherbrooke.
  • Manuela Villion, Ph. D., microbiologiste, Direction des expertises et des études, Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec, ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.
  • Annick Des Cormiers, M. Sc., épidémiologiste, Direction de la vigie sanitaire, Direction générale adjointe de la protection de la santé publique, ministère de la Santé et des Services sociaux.
  • Patrick Evans, M. Sc., conseiller en vigie sanitaire, Direction de la vigie sanitaire, Direction générale adjointe de la protection de la santé, Ministère de la Santé et des Services sociaux